Menu

1er média en ligne des Distributeurs de la Nature !

Roland Motte – A la rencontre du jardinier et de l’entomologiste

57

Vues

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.

Publicité - Pack Impact

Roland Motte – A la rencontre du jardinier et de l’entomologiste

roland-motte-JAF-Jardinerie
Roland MOTTE

On connait les transferts au foot, en général, c’est une opération qui coute très chère et qui fait beaucoup de bruit. Et bien, c’est pareil dans le jardin, sauf que les Neymar, M’Bappé et autres Messi ont pour noms Suzukii, Leptinotarsa ou Cydalima !


Dans sa dernière Newsletter, Promojardin nous informait des dangers des voyages clandestins des plantes, capables de nous refiler des bestioles de l’autre bout du monde. Une affiche est d’ailleurs dispo sur le site : https://www.eppo.int/

Alors comment se passent ces transferts ? C’est simple. Un jardinier bien inspiré part en vacances à l’autre bout de la planète, il craque et nous ramène LA plante de ses rêves avec, en prime, une bestiole sans danger au demeurant… Tu penses ! Une fois dans son nouvel habitat, la bestiole se développe et devient un véritable boulet pour nos cultures. Bon, c’est trop simple de résumer ça aux jardiniers, il y a aussi les transports de marchandises, les voyages en tout genre… Tout cela modifie nos écosystèmes et nous voilà avec des envahisseurs un peu partout sur la planète. Tu ajoutes là-dessus le réchauffement climatique et nous voilà plongés dans un vaste bouillon de culture avec toutes sortes de bébêtes sympa ou pas…

Alors la faute à qui ? Aux amoureux des plantes ? Aux industriels ? Aux voyagistes ? A la mondialisation ? Vaste sujet.
Les défenseurs de la planète vous diront que les voyages en avion sont vraiment nocifs, en plus de nous déposer à domicile des parasites en tout genre, l’avion émet 125 fois plus de dioxyde de carbone qu’une voiture et 1500 fois plus qu’un train. En prime, il répand de l’ozone qui contribue à développer les effets de serre.

Mais à qui profite le crime ?

Y’a deux ou trois noms qui circulent… C’est le cas de Philipp Von Siebolt, un médecin de la compagnie Hollandaise des Indes basé au Japon et qui, en 1848 propose une charmante plante récoltée lors de ses voyages. La plante fait fureur en Europe, et maintenant, nous voilà envahis par cette renouée du Japon, bravo docteur !

En 2004, dans une cargaison de poteries en provenance de Chine et livrée dans le Lot et Garonne, une gentille femelle Vespa velutina commence à faire son nid. Elle s’était, pour le voyage, blottit dans le fond d’une poterie. Depuis, le frelon asiatique a fait des millions de petits… Merci les potiers !

On ne sait pas qui, au milieu du siècle dernier, est venu par hasard en Europe avec la petite mouche Suzukii. Son nom est sympathique, mais pas la bestiole capable de dévorer tous nos petits fruits, même pas encore mûrs ! La garce ! Merci les motards !

C’est pas mieux pour la pyrale du buis il y a peu de temps, ou pour le doryphore depuis près de 100 ans !

Alors que faire ? La solution radicale serait de ne plus prendre l’avion, ne plus se déplacer, ne plus transporter de plantes…

Mais vous connaissez les habitudes des humains et leurs envies de bougeotte. Les Vikings avaient commencé il y a quelques siècles, les grands navigateurs ont rapporté des plantes de tous les continents, et aujourd’hui, nous pouvons crier « au loup »… Ou « au moustique », c’est plus logique, mais le « mal » est bien plus ancien !

Que se passera-t-il dans l’avenir ? Le réchauffement climatique va permettre de planter des oliviers dans le Nord de la France et des Crotons en haie autour des lotissements parisiens. La mouche tsétsé nous accompagnera à la plage et les éléphants quitteront la Savane pour la forêt de Fontainebleau.

Le brassage de la nature est inévitable, nos déplacements humains sont la raison essentielle de ce mouvement. Et plus les moyens de transports sont importants et rapides, plus les mélanges s’accélèrent. Les organismes vivants ont une origine, mais ils se retrouvent partout, c’est inévitable. C’est le cas pour les animaux, les plantes et les humains bien-sûr.

En clair et jusque-là… rien de neuf sous le soleil !
Bon voyage !!!

Roland MOTTE

Roland MOTTE

Jardinier, amoureux du Jardin « au naturel » qu’il aime cultiver dans les Vosges. Passionné depuis toujours du végétal, son expérience au poste de vendeur à celui d’acheteur national, élu "Acheteur de l'année 1996" (Graines d’Or), lui permet d’analyser finement les évolutions du marché et d’observer les tendances pour les pros comme les amateurs. Conseil en développement et en stratégie de communication Roland apporte son expertise auprès de nombreuses entreprises leader du jardin et de la distribution. Conférencier, Conseil et Journaliste, Roland est aussi Président de l'Institut des Sens et de la Couleur au Jardin, dirigeant de la société de conseil RMJ et de la boutique en ligne « Les Jardins de la Terre » -
Origine : Editorial – Billet d’humeur (Original)
Signature : ROLAND MOTTE… JARDINIER !

Crédit photo

Photo Générique ou logo société

Sources :

Durée de publication :

  • Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée.
  • Publication pouvant être à durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé”
  • Publication limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”
  • Publication limitée à la durée de la vie commerciale pour les livres

Vidéo - Audio - Réseaux sociaux

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

JAF

Publicité - Pack Premium

EVERGREEN

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité - Pack Premium

Top hebdo
JAF

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité -Autopromo

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

JAF

Publicité -Autopromo

Accès rapide

Menu

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

” Dans le calme ou la tempête : Humanisme, Engagement, Indépendance, Plaisirs et Réactivité ! “

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !