L'info pour les pros !
Résilience – Truffaut & la crise Covid19 – Témoignage du Président – Gilles Mollard ” De la survie à l’embellie”
453
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Résilience – Truffaut & la crise Covid19 – Témoignage du Président – Gilles Mollard ” De la survie à l’embellie”

Le 17 juillet dernier, à l’occasion de l’ouverture de la Jardinerie Animalerie Fleuriste Truffaut Paris Bastille, Gilles Mollard Président de Truffaut est revenu sur la période de crise liée au Covid19. Revivez son témoignage empreint d’émotions et de fierté pour ses équipes.

 

Truffaut gardons le sourire JAF-info Jardinerie Animalerie

La survie …..

Ce sont des moments qui vont rester gravés dans la mémoire des équipes de chez Truffaut.

Souvenez-vous, dans le week-end du 15 mars, les jardineries ont fermé le dimanche matin. A midi, on a ré-ouvert les magasins puisqu’on a appris qu’on pouvait le faire pour le “pet food”. Le dimanche soir on s’est demandé si on était armé pour ouvrir ou non : pas de gel, pas d’organisation prévue…des salariés qui ont un peu peur, des clients qui ont la trouille. On a donc pris la décision de fermer complètement les magasins et de mettre en place des astreintes (entretien plantes et animaux).

On a donc pris la décision de fermer complètement les magasins

Au siège, on a vite basculé en télétravail pour manager cette crise. Dès le lundi, on commençait nos comités de direction à distance pour gérer chaque jour toutes les problématiques : des commandes de masques jusqu’à l’organisation des magasins, le traitement de l’absentéisme et des personnes touchées par le Covid.

Après les discussions avec le gouvernement, le 1er avril le végétal était considéré comme un élément essentiel. La confirmation officielle est arrivée le 6 avril. On a donc ré-ouvert les magasins le lendemain très progressivement puisqu’on avait un taux d’absentéisme de 25% à ce moment là. On a ouvert le réseau de jardineries en 2 séquences, 50% des magasins la première semaine, 50% la semaine suivante. Les quinze premiers jours, le dimanche et le lundi les magasins restaient fermés.

On a pris le temps d’ouvrir progressivement pour que les salariés soient aussi conscients qu’on avait  tout fait ce qu’il fallait pour pouvoir ouvrir. On a eu des partis-pris très forts dans la gestion de la crise.

Un exemple : Quand vous avez une heure et demi de file d’attente à l’extérieur d’un magasin c’est quand même complexe  à gérer. Vous avez toujours 5% des gens qui ne comprennent pas les mesures comme l’obligation de porter le masque. Sur cette décision prise dès la réouverture, on n’a pas cédé et la situation actuelle nous donne raison !

On a eu des partis-pris très forts dans la gestion de la crise.

La situation actuelle nous donne raison !

 

… à l’embellie

Le 11 mai au moment du déconfinement, les magasins Truffaut ont fait face à une frénésie d’achats. Dans un premier temps, les achats ont été très focalisés sur le potager, les plants, les semences. Ensuite cela s’est élargi aux plantes intérieures et extérieures,  puis sur le mobilier (bbq, déco). Cette frénésie ne s’est pas démentie jusqu’à maintenant. On continue sur des tendances très très fortes.

C’est étonnant, en 3 mois on est passé de zéro à des records. Au mois de Mai, tous les magasins ont battu leurs records de chiffre d’affaires au jour, à la semaine, au mois. On a fait un mois de Mai, du jamais vu chez Truffaut ! Et en plus dans des conditions contraignantes (limitations des entrées, masques, gel etc…).

Depuis le 11 mai, c’est la “remontada” de Truffaut. On récupère le chiffre d’affaires perdu. On est dans cette tendance y compris cette semaine où le démarrage des soldes est super bon !

On a la chance d’être dans des univers qui sont porteurs.

Depuis le 11 mai, c’est la “remontada” de Truffaut

 

La force des équipes

Dans ces moments, il faut avoir une équipe qui soit vraiment passionnée, une culture très forte. Cette crise aura eu un effet grossissant sur la culture d’entreprise Truffaut.

A la fermeture le 15 mars, on avait environ 160 animaux (chiots, chatons, perroquets). En une matinée, ils ont tous trouvé refuge chez nos salariés volontaires. Ces animaux ont ensuite tous été gardés par les salariés. Un exemple de la réactivité et de l’engouement des salariés pour leur entreprise.

Un exemple de la réactivité et de l’engouement des salariés pour leur entreprise.

Au niveau du siège, chaque semaine, nous avons mis en place : Un relais pour tenir informé de nos décisions le Comité Social d’Entreprise (Représentants élus des salariés). Un site d’information interne à destination de tous les collaborateurs a été lancé et ouvert. On pouvait y trouver toutes les décisions prises par l’entreprise, tous les documents officiels, toutes les infos qu’on pouvait leur donner. Au départ avec des messages écrits puis ensuite des vidéos.

Enfin il y a eu beaucoup de présence sur le terrain. Il y a eu un accompagnement de nos salariés pour les rassurer de ce qui avait été mis en place et de venir “au front” de manière complètement sécurisée. C’était clé et essentiel pour rebondir !

Concernant la santé des collaborateurs, Truffaut a mis en place un numéro vert et c’était le premier point évoqué lors de chaque Comité de Direction. La santé de nos collaborateurs c’était la priorité pour nous ! Je n’ai aucun regret d’avoir privilégié la santé des collaborateurs par rapport au Chiffre d’affaires.

Je n’ai aucun regret d’avoir privilégié la santé des collaborateurs

par rapport au Chiffre d’affaires.

Dès le mois de Mars, nous avons versé une prime “Covid” aux personnes en magasin et on a maintenu notre système de prime variable au semestre. Au niveau du Comité de Direction, on a reversé une partie de notre salaire du mois de mai sur un fond de solidarité pour les personnes en difficulté au sein de l’entreprise.

Financièrement Truffaut est en sécurité mais il faut rester prudent !

A ce jour, Truffaut ne fera pas le chiffre d’affaires prévu pour cette année 2020. Le retard était très conséquent à la fin avril.

On a sécurisé l’entreprise au niveau financier et côté trésorerie on n’a pas de souci majeur. Le PGE (Prêt Garanti par l’Etat) obtenu ne devrait donc pas servir. Car finalement, on a fait moins de chiffre d’affaires mais on a complètement optimisé les frais. D’avril à juillet il y a eu aucune communication papier, ni prospectus etc.

Il faut cependant rester prudent car il peut y avoir une nouvelle pandémie en septembre, une quatrième année avec des mouvements sociaux, il peut se passer plein de choses….

On a sécurisé l’entreprise au niveau financier et côté trésorerie on n’a pas de souci majeur.

Des nouveaux clients “Néo-jardinier” à conserver !

Beaucoup de clients qui ne connaissaient rien, rentrent maintenant “dans le végétal”, ce sont des “néo-jardiniers”

j’ai visité pendant la crise les 25 magasins d’Ile-de-France plus certains dans le Sud. J’ai rencontré un grand nombre de clients qui  ne connaissaient rien au jardinage et qui étaient en attente de conseils pour débuter. Les passionnés, eux qui connaissaient déjà le jardin ont très largement augmenté leurs achats de potager.C’est tant mieux pour la filière, pour Truffaut et l’ensemble des acteurs. 

La crise a été un amplificateur, un accélérateur de tendances qui préexistaient

La crise a été un amplificateur, un accélérateur de tendances qui préexistaient : “le Local”, “le Responsable”, “le Digital” “la frénésie pour le Végétal et le Vert”. Tout cela existait avant le Covid, par contre cette crise a été un accélérateur extraordinaire d’où l’arrivée de ces “néo-jardiniers”.

Ces “néo-jardiniers” ont besoin qu’on les accueille et qu’on leur explique comment ça marche !

Truffaut est plutôt armé pour répondre à cette logique là. Ca fait parti de l’ADN de Truffaut et de ses équipes hyper-professionnelles et très passionnées ! 

On va continuer a développer les services existants : les “tutos”, les “facebook-live” etc…. On va développer probablement d’autres services . Le programme des ateliers va être adapté en raison de la crise. Le BtoB peut-être intéressant pour proposer des services aux entreprises. Les livraisons à domicile, le partenariat “Prime Amazon”, le “Click and Collect”, “Click and Drive”….Tout cela existe déjà par contre il ne faut pas rater l’accélération !

Certaines catégories d’offres évolueront aussi naturellement.

Truffaut est plutôt armé pour répondre aux Néo-Jardiniers.

Ca fait parti de l’ADN de Truffaut

et de ses équipes hyper-professionnelles et très passionnées ! 

Les fournisseurs et producteurs – Des partenariats très forts !

Avec le recul ce qui est important, c’est la force de l’équipe mais aussi l’histoire Truffaut avec des partenaires de très longue durée que sont nos fournisseurs et producteurs. 

80% de nos fournisseurs sont partenaires avec Truffaut

depuis 20 ans, parfois depuis 5 générations !

Truffaut a aidé ses fournisseurs pour leur permettre de s’en sortir : En créant sur notre site, un soutien à la filière végétal, en leur permettant d’y présenter leurs gammes et au niveau national ou local, en proposant des capacités pour écouler leurs productions.

Chez Truffaut 75% des végétaux d’extérieurs sont français !

 

“il ne faut surtout pas gâcher une crise”

Oui la crise a été très impactante. Comme le dit l’écrivain-philosophe Bruno Latour : “il ne faut surtout pas gâcher une crise” . Il faudra donc en tirer les bons enseignements. On a appris beaucoup de choses, on s’est rendu compte qu’on pouvait faire plein de choses de manière beaucoup plus simple.

Je prends l’exemple du “Click and Drive” : On a lancé ce service en 4 jours ! En temps normal on aurait mis entre 6 mois et un an ! On a décidé le lancement en Comité de Direction le lundi, le vendredi c’était en tête dans 3 magasins !

Mais qui est devin pour savoir ce qui va se passer en cette fin d’année

Truffaut GO_2019 JAF-info Jardinerie

A lire aussi :

[Vidéo] Résilience – Gilles MOLLARD – Président – Ouverture Truffaut Bastille – Reprendre goût à la vie

1824 2024 – Engagements du Bicentenaire – Gilles Mollard présente sa feuille de route stratégique de l’enseigne Truffaut – Jardinerie Animalerie Fleuriste

Ile-de-France – Ouverture de la Jardinerie Animalerie Fleuriste Truffaut – Nouveau concept urbain – Paris Bastille – Un coffre cocon du végétal

CoronaVirus – Jardinerie Animalerie Truffaut : Accompagner, Innover et Soutenir.

CoronaVirus – Bretagne – La Jardinerie Truffaut lance un drive et un service de livraisons

CoronaVirus – Solidarité Végétal – Nos producteurs partenaires ont besoin de vous tous ! – Truffaut ouvre sa plateforme

CoronaVirus – Animaleries fermées : que deviennent leurs pensionnaires ? – Expérience Truffaut Caen

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Surligneur de Talents ! Journaliste - Presse - Animateur de Communauté en ligne Fondateur des Editions Média-Talents et du site de Presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste - L'info pour les pros ! - 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! - Veille, Informations et Communauté en ligne pour les professionnels ! Depuis 1989 au cœur de la filière ! Ancien dirigeant d'une boutique Fleuriste et d'une Jardinerie-Animalerie. - Président du Jury Fiacre d'Or | Meilleure Entreprise Fleuriste Française (2017-2019) Agent d'affaires de Philippe Collignon - Chroniqueur-Réalisateur - Indépendance et confiance : - Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. - + de 20.000 kms parcourus annuellement en train
Origine : Reportage – Interview (Original)
Signature : Luc NAROLLES – Journaliste – Surligneur de Talents ! Paris
Crédit photo : Luc NAROLLES – Journaliste – Surligneur de Talents !

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BARENGRUG Publicité - Pack Premium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BYFLOX Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info