L'info pour les pros !
Résilience – La crise du coronavirus a été le coup de grâce pour la fleuriste
600
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Résilience – La crise du coronavirus a été le coup de grâce pour la fleuriste

Fleuriste-générique JAF-info F3

Une fleuriste de Brionne a décidé de fermer sa boutique à la fin du mois de mai 2020. La crise du coronavirus a été le coup de grâce après plusieurs autres moments difficiles.

Le message est affiché sur la vitrine du magasin. La fleuriste Au Jardin de la Risle, située rue Foch à Brionne (Eure), annonce à ses clients sa décision de cesser son activité au 31 mai prochain, cinq ans après sa création. Un choix mûrement réfléchi. À la sortie de ce confinement, qui l’a obligé à fermer son magasin pendant deux mois, Nadine Guédon a fait le constat que les meilleures fêtes sont passées : « On a raté Pâques, le 1er mai, le 8 mai, etc. », égrène celle qui est en cogérance avec sa nièce.

Les mariages et les communions ont été annulés ou repoussés à l’automne. Autant de revenus qui s’envolent, sachant qu’ « on ne peut pas vivre sans chiffre d’affaires ». Et « les mois à venir ne présagent rien de bon, surtout pour le monde des fleurs », pense-t-elle.

Nadine Guédon ne croit pas à une reprise miracle :

Il y a des endroits où ça reprendra plus facilement que d’autres, mais Brionne, c’est Brionne, souffle-t-elle. L’avenir n’est pas terrible. »

Selon la commerçante, une poursuite d’activité aurait été trop risquée financièrement : « À bientôt 61 ans, je n’allais pas faire un emprunt et me mettre un crédit sur le dos sans être sûre de pouvoir rembourser ».

D’autant que cette crise sanitaire du coronavirus s’ajoute à d’autres moments difficiles pour le commerce local depuis un an et demi. Il y a eu la mobilisation sociale des Gilets jaunes, « et nous avons un gros bastion à Brionne », rappelle-t-elle, puis les travaux sur le réseau de gaz et la réhabilitation de la place Frémont-des-Essarts avec des rues fermées et d’importants problèmes de circulation. « On a eu des samedis après-midi déserts, sans clients », se souvient Nadine Guédon. Et même le marché du dimanche, pourtant déplacé rue Foch, ne lui a pas été profitable en termes de clientèle : « Un grand stand a été installé juste devant la boutique… »

Solitude

Durant cette période compliquée, la fleuriste a pu remarquer aussi à quel point les soutiens étaient rares, quelques semaines à peine après les élections municipales, où il est de bon ton pour les candidats d’affirmer leur attachement au commerce. « Je ne citerai pas de noms, mais il n’y a eu aucun appel ni aucune visite des élus en général », regrette Nadine Guédon. L’union commerciale brionnaise ABCD ? Pas de nouvelles là encore. Pas d’accompagnement non plus de la part de son banquier, de la chambre de commerce ou de la chambre des métiers. Silence total aussi du côté du syndicat national des fleuristes. « On cotise, on cotise, mais derrière il n’y a rien ! »

Nadine Guédon rouvre sa boutique jusqu’au 31 mai, tous les après-midi, pour finir de vendre son stock, avec des remises de 50 % sur l’ensemble du magasin. La gérante a clôturé ses contrats (EDF, internet, etc.), elle a payé ses fournisseurs. Proche de la retraite, elle met fin à son activité avec la satisfaction de ne devoir d’argent à personne. Et heureuse de savoir que sa nièce a déjà retrouvé du travail.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Anthony Bonnet actu.fr/
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://actu.fr/normandie/brionne_27116/brionne-une-commercante-jette-l-eponge_33798371.html

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BARENGRUG Publicité - Pack Premium

Une réponse

  1. Même si cela est très triste , nous vous souhaitons de belles choses pour la suite , la
    retraite peut être ? on à la sensation que cela va vous soulager d’arrêter tant votre
    situation parait tendu est difficile .
    Je vous rassure nous ne sommes pas plus aidé par nos représentants municipaux et en
    revenant le 11 ,SURPRISE TRAVAUX devant la mag ,Dde quoi se sauver en courant , a oui nous y avons déjà eus droit pour la saint Valentin 2019 , CHACUN POUR SOIE,malgré les belles paroles entendus pendant deux mois .
    Mais bon malgré cela les clients ont l’air d’être au rendez vous , on vera bien ..;portez
    vous bien ,la santé avant tout…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BYFLOX Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info