L'info pour les pros !
Résilience et positivité face à l’adversité – Conférence AIPH – Récupération après une crise – l’avenir des plantes ornementales au niveau mondial
105
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Résilience et positivité face à l’adversité – Conférence AIPH – Récupération après une crise – l’avenir des plantes ornementales au niveau mondial

Résilience et positivité face à l’adversité – Conférence AIPH – Récupération après une crise – l’avenir des plantes ornementales au niveau mondial

Une étude mondiale inédite révèle l'impact de Covid-19 sur notre industrie JAF-info Jardinerie Fleuriste

1 7 septembre 2020 – Résilience et positivité face à l’adversité – Résultats clés de “ Récupération après une crise – l’avenir des plantes ornementales ”

Le 15 septembre 2020, l’Association internationale des producteurs horticoles (AIPH) a réuni une liste impressionnante de conférenciers experts de l’industrie internationale pour partager leurs expériences de l’impact du COVID-19 sur l’industrie horticole et les perspectives d’avenir.

Les plus de 200 délégués de “ Recovery from Crisis – the future for Ornamentals ”, organisé dans un format virtuel pour la première fois, ont entendu parler des principaux défis auxquels l’industrie a été confrontée au cours des six derniers mois, des leçons apprises et des plans pour l’avenir .

La séance d’ouverture sur Gestion de crise a été ouvert par un conférencier principal Dr Charlie Hall de l’Université Texas A&M, États-Unis. Il a parlé de la nécessité d’un leadership fort pendant cette période difficile avec la nécessité d’équilibrer une approche empathique envers votre personnel et vos clients avec une ligne rationnelle pour protéger la performance financière.

Mme Carin van Huet de Rabobank a examiné les défis à venir, notamment un chômage plus élevé, une réduction du roulement de la main-d’œuvre et des revenus disponibles plus faibles. Travailler ensemble pour aider à rehausser le profil du secteur est essentiel pour démontrer la valeur que les fleurs, les plantes et les infrastructures vertes apportent à nos vies.

L’industrie horticole a démontré sa résilience en faisant face au ralentissement international de la consolidation du marché. M. Frank de Hek d’Oaklins aux Pays-Bas a expliqué comment le mois d’avril avait vu une baisse substantielle du secteur en termes de fusions et acquisitions, mai correspondant aux chiffres de 2019 et juin et juillet dépassant 2019. Une tendance qui devrait se poursuivre à l’avenir.

Monsieur Josh McBain de Foresight Factory , au Royaume-Uni, a souligné que de nombreuses tendances de consommation existantes se sont accélérées en raison de l’environnement COVID-19. L’ utilisation accrue des plantes – formes numériques est une tendance notable que l’industrie a besoin de capitaliser sur. La tendance «Back to Nature» est également favorable à l’horticulture. Des recherches montrent qu’au Royaume-Uni, 36% des gens ont fait plus de jardinage pendant le verrouillage et 18% ont déclaré qu’ils continueraient à faire plus de verrouillage après le verrouillage. De manière significative, ce nombre passe à 30% pour les 35-44 ans, ce qui démontre l’opportunité à venir de s’engager avec ce nouveau public pour continuer à jardiner.

Lors de la prochaine session, L’avenir des fleurs coupées, les délégués ont entendu Mme Emma Coupe du détaillant britannique, Marks & Spencer , parlez de l’importance de vraiment connaître votre client et de travailler pour que de nouvelles habitudes d’achat de fleurs de tous les jours soient maintenues plus fréquemment. M. Simon Ogrizek , Le président de Florint a souligné comment les entreprises qui diversifient leurs modèles commerciaux sont les plus susceptibles de survivre et de prospérer. L’innovation jouera également un rôle important. Ce point a été repris par Monsieur Steven van Schlifgaarde, Le PDG de Royal FloraHolland, qui a présenté son projet de faire évoluer le système Floriday en une plateforme B2B pour le marché horticole mondial.

En Australie Craig Musson de WAFEX a souligné l’impact de la réduction de la production et de la logistique sur le marché pour l’année à venir. La demande pour davantage de plantes locales et indigènes a augmenté et, bien que le secteur des mariages / événements continue de souffrir, ils attendent avec impatience une saison exceptionnelle en 2021. M. Vadim Bogdanov du commerce de gros en ligne Potted a montré comment leurs ventes ont augmenté, les clients B2B s’attendant à la même expérience numérique chez les clients B2C. Mme Gao Rongmei de Kunming International Flower Auction , la Chine a expliqué comment, en plus de faire face à la pandémie, l’industrie a également souffert d’une période de fortes chutes de neige, causant la perte de 20 millions de tiges au premier trimestre.

Une table ronde sur la création d’une chaîne d’approvisionnement plus résiliente pour les fleurs a permis de mieux comprendre les expériences de commerce pendant la pandémie sur trois continents. Il semble qu’il y ait eu des problèmes communs causés par la pandémie en Colombie, au Kenya et au Japon, notamment en ce qui concerne le fret et la logistique.

Monsieur John Simko de Sunshine Bouquet Company / Esmeralda Group a expliqué comment ils ont maintenu leur sang-froid tout au long de la pandémie, ce qui leur a permis d’être en position de force lorsque la demande des supermarchés est revenue. Il nous a encouragés à souligner l’importance des plantes et des fleurs pour nos besoins émotionnels, étant donné le rôle qu’elles jouent en tant d’occasions tout au long de notre vie.

La séance de l’après-midi sur L’avenir des plantes et des arbres ornementaux entendu Monsieur Jan-Dieter Bruns, Président de l’European Nurserystock Association (ENA) sur la manière dont ils ont soutenu leurs membres tout au long de la crise en communiquant régulièrement et en partageant leurs ressources. Parler franchement de leur expérience M. Michiel de Haan de Royal Lemkes a déclaré que même si cela avait été une période marquante, elle avait également été une période qui leur avait fourni un excellent aperçu. Les messages clés qu’ils lancent sont le besoin accru de flexibilité, l’importance d’une véritable coopération tout au long de la chaîne d’approvisionnement et le rôle que la durabilité jouera à l’avenir.

La ‘ Créer une industrie forte pour l’avenir‘ réunion d’experts a examiné les effets de la pandémie à travers le monde, en dépit des défis certains ont trouvé l’ efficacité opérationnelle de nouvelles méthodes de travail qu’ils prendront en avant dans un environnement post Covid. Dans le monde entier, on reconnaît davantage l’effet positif de l’industrie sur le climat, la santé et la qualité de vie. Le message clé était «soyez prêt à vous adapter» pour profiter de l’opportunité de croissance au cours des prochaines années.

Stimuler la demande du marché est la clé pour l’avenir, et la session finale du panel s’est penchée sur diverses initiatives en cours, notamment «Flowers for the Soul» au Brésil, «Let Hope Bloom» et «Feel the Distance with Beauty» en Hollande / Europe. En mettant davantage l’accent sur les médias sociaux, les campagnes de marketing doivent continuer à capitaliser sur un intérêt accru. Cette promotion contribuera à soutenir la demande, en particulier parmi ceux qui ont créé de nouvelles habitudes en achetant régulièrement des plantes et des fleurs.

Clôture de la conférence Secrétaire général de l‘AIPH, Tim Briercliffe «Avec la perspective très réelle des entreprises confrontées à une catastrophe à la suite de la pandémie de COVID-19, il était rassurant d’entendre combien d’entre elles sortent de cette période difficile de manière positive. Bien qu’il soit reconnu que ce n’est pas le cas pour tous et qu’il y a des défis à relever, il est vraiment inspirant de voir comment l’industrie horticole mondiale réagit pour faire face à un avenir radieux et positif. L’innovation et les meilleures pratiques sont venues au premier plan avec quelques changements opérationnels qui ont abouti à des économies durables pour l’avenir. Les gens passant plus de temps dans leurs jardins et espaces verts pendant le verrouillage, il y a un nouveau groupe de consommateurs à nourrir et à comprendre pour développer le futur marché. »

Les vidéos de la conférence et les diapositives PowerPoint sont disponibles sur le site de l’AIPH: http://aiph.org/conference-2020/

La conférence a été commanditaire par Royal FloraHolland, PERA, Expo 2021 Hatay, Visser et LVG Plants.

Les partenaires de soutien pour l’événement étaient CIOPORA, Fleuroselect et Florint et les partenaires médias sont FloraCulture International (FCI), Fleurs de Chine et Horticulture (Chine), Horticulture commerciale (Nouvelle-Zélande), E cuador y sus Flores (Équateur), Grower Talks (États-Unis), Gulf Agriculture (Émirats arabes unis), Horticulture Week (Royaume-Uni), Il Floricultore (Italie) et Pod Osłonami ( Pologne) .

Association internationale des producteurs horticoles (AIPH)

Depuis 1948, l’AIPH a uni les producteurs horticoles dans une communauté internationale qui prospère encore aujourd’hui. Beaucoup de choses ont changé pendant cette période. Les technologies ont évolué, les villes sont sorties de terre et nous sommes devenus plus connectés que jamais. En conséquence, notre lien essentiel avec la nature s’est affaibli. L’AIPH s’efforce de relancer et de maintenir une appréciation de plantes que nous croyons être un instinct humain de base. Nous soutenons le travail du producteur associations à l’échelle mondiale et ensemble, nous défendons une industrie prospère, cultivant des plantes qui améliorent la vie, font progresser les sociétés et soutiennent notre planète, pour cette génération et la suivante.

version google translation


version originale

Resilience and Positivity in the face of adversity – Key outtakes from ‘Recovery from Crisis – the future for ornamentals’

On 15th September 2020, the International Association of Horticultural Producers (AIPH) brought together an impressive line-up of expert international industry speakers to share experiences of the impact of COVID-19 on the horticultural industry and the prospective outlook for the future.

The 200 plus delegates at ‘Recovery from Crisis – the future for ornamentals’, held in a virtual format for the first time, heard about the key challenges faced by the industry over the last six months, the lessons learned, and plans for the future.

The opening session on Crisis Management was opened by keynote speaker Dr Charlie Hall from Texas A&M University, USA. He spoke about the requirement for strong leadership during this challenging period with the need to balance an empathetic approach to your workforce and customers with a rational line to protect financial performance.

Ms Carin van Huet from Rabobank looked at the challenges that lie ahead, including higher unemployment, reduced labour turnover, and lower disposable incomes. Working together to help raise the profile of the sector is key to demonstrating the value that flowers, plants, and green infrastructure bring to our lives.

The horticulture industry has demonstrated its resilience by bucking the international downturn in market consolidation. Mr Frank de Hek from Oaklins in the Netherlands outlined how April saw a substantial dip for the sector in terms of mergers and acquisitions with May matching 2019 figures and June and July exceeding 2019. A trend set to continue in the future.

Mr Josh McBain from the Foresight Factory, UK highlighted that many existing consumer trends have accelerated as a result of the COVID-19 environment. Increased use of digital platforms is one notable trend that the industry needs to capitalise on. The ‘Back to Nature’ trend is also favourable for horticulture. Research shows that in the UK, 36% of people did more gardening during lockdown with 18% saying they will continue to do more post lockdown. Significantly, this number rises to 30% for 35-44-year-olds demonstrating the opportunity ahead to engage with this new audience to keep them gardening.

In the next session, The Future for Cut Flowers, delegates heard Ms Emma Coupe from UK based retailer, Marks & Spencer, talk about the importance of really knowing your customer and working to ensure that new habits in terms of buying everyday flowers more frequently are sustained. Mr Simon Ogrizek , President of Florint highlighted how those businesses that diversify their business models are most likely to survive and thrive. Innovation will also play an important role. This point was echoed by Mr Steven van Schlifgaarde, CEO Royal FloraHolland, who outlined their plans to evolve the Floriday system into a B2B platform for the worldwide horticultural market.

In Australia Craig Musson from WAFEX highlighted how the impact of the reduction in production and logistics will impact the market for the year ahead. Demand for more local and native plants grew and whilst the wedding/events sector continues to suffer they are looking forward to a bumper season in 2021. Mr Vadim Bogdanov from online wholesale business Potted showed how their sales have grown with B2B customers expecting the same digital experience at B2C customers. Ms Gao Rongmei from Kunming International Flower Auction, China explained how as well as dealing with the pandemic the industry suffered from a period of heavy snowfall as well, causing the loss of 20 million stems in the first quarter.

A panel session on creating a more resilient supply chain for flowers provided great insight into the experiences of trading through the pandemic from three continents. It appears that there were common issues caused by the pandemic in Colombia, Kenya, and Japan – most notably around freight and logistics.

Mr John Simko from Sunshine Bouquet Company/Esmeralda Group spoke about how they held their nerve throughout the pandemic, enabling them to be in a strong position when demand from the supermarkets returned. He encouraged us to highlight the importance of plants and flowers for our emotional needs, given the role they play in so many occasions throughout our lives.

The afternoon session on The Future for Ornamental Plants and Trees heard from Mr Jan-Dieter Bruns, President of the European Nurserystock Association (ENA) about how they supported their members throughout the crisis communicating regularly and sharing resources. Speaking candidly about their experience Mr Michiel de Haan from Royal Lemkes said that whilst it had been an impactful period it had also been one providing great insight for them. The key messages they are taking forward are the greater need for flexibility, the importance of genuine cooperation throughout the supply chain, and the role that sustainability will play in the future.

The ‘Creating a strong industry for the future’ panel session looked at the impacts of the pandemic across the world, despite the challenges some have found operational efficiencies in new ways of working which they will take forward in a post COVID environment. On a worldwide basis, there has been greater recognition of the positive effect of the industry on climate, health, and quality of life. The key message was ‘be ready to adapt’ to take advantage of the opportunity for growth over the next few years.

Stimulating market demand is key for the future, and the final panel session looked at various initiatives taking place including ‘Flowers for the Soul’ in Brazil, ‘Let Hope Bloom’, and ‘Feel the Distance with Beauty’ in Holland/Europe. With an increased focus on social media, marketing campaigns must continue to capitalise on increased interest. This promotion will help to sustain demand, especially amongst those that have created new habits in regularly buying plants and flowers.

Closing the conference AIPH Secretary General, Tim Briercliffe said “With the very real prospect of businesses facing disaster as a result of the COVID-19 pandemic it was reassuring to hear how many are emerging from this difficult period positively. Whilst there is a recognition that this is not the case for all, and there are challenges ahead, it is truly inspiring to see how the global horticulture industry is responding to face a bright and positive future. Innovation and best practice have come to the fore with some operational changes made resulting in lasting efficiencies for the future. With people spending more time in their gardens and green spaces during lockdown there is a new consumer group to nurture and understand to grow the future market.”

The conference videos and PowerPoint slides are available on the AIPH website: http://aiph.org/conference-2020/

The conference was sponsored by Royal FloraHolland, PERA, Expo 2021 Hatay, Visser and LVG Plants.

Supporting partners for the event were CIOPORA, Fleuroselect and Florint and media partners are FloraCulture International (FCI), China Flowers & Horticulture (China), Commercial Horticulture (New Zealand), Ecuador y sus Flores (Ecuador), Grower Talks (USA), Gulf Agriculture (United Arab Emirates), Horticulture Week (UK), Il Floricultore (Italy) and Pod Osłonami (Poland).

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : AIPH
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • http://aiph.org/

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BYFLOX Publicité - Pack Premium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BYFLOX Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info