L'info pour les pros !
10 Ans !
Résilience – Claude DEHAIS Président d’ASTREDHOR “La filière horticole française sortira de cette crise en réinventant sa performance par la créativité et la solidarité”
379
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Publicité - Pack Impact

Résilience – Claude DEHAIS Président d’ASTREDHOR “La filière horticole française sortira de cette crise en réinventant sa performance par la créativité et la solidarité”

Ce lundi 11 mai, le confinement qui a limité les activités de notre pays depuis deux mois arrive à son terme. Les conséquences de cette crise se font déjà ressentir pour la filière horticole et elles seront au final certainement considérables.

C’est pourquoi ASTREDHOR – Institut technique de l’horticulture s’engage à mettre tout en œuvre pour apporter aux entreprises le soutien qui relève de ses compétences et à les mettre en relation avec les acteurs adéquats pour ce qui ne relèverait pas de son expertise.

Pendant le confinement, le travail de recherche des équipes de l’Institut a été évidemment fortement perturbé par les précautions sanitaires qu’il convenait de prendre. Toutefois, il ne s’est pas interrompu et l’engagement des personnels des stations a permis de mettre en place la quasi-totalité des essais prévus ce printemps. Seuls deux programmes, qui comprenaient des enquêtes en magasin au printemps, ont dû être décalés.

En ce qui concerne le conseil technique, les visites ont pour la plupart été suspendues pendant cette période mais des téléconsultations ont pu être organisées. Très ponctuellement, quelques conseillers se sont néanmoins rendus en entreprise lorsqu’une situation d’urgence l’exigeait et que les mesures sanitaires pouvaient être respectées. Nos conseillers ont par conséquent concentré leur énergie sur l’aide au montage de dossiers d’aide aux fonds de solidarité régionales et sur le recueil des pertes en chiffre d’affaire pour en informer les Conseils Régionaux ou les Chambres régionales d’agriculture. Ils ont également intensifié le partage d’informations et de bonnes pratiques, profitant ainsi au maximum des synergies rendues possibles par l’existence d’un réseau national de près de 30 conseillers.

À partir du 11 mai les visites en entreprise pourront reprendre, en respectant un protocole rigoureux visant à protéger la santé des professionnels et des conseillers. Cette fin de confinement ne doit pas nous faire baisser la garde et nous devrons continuer à prendre des précautions pour éviter autant que possible de nouveaux pics du Covid-19. Je remercie par avance les professionnels pour la compréhension dont ils feront preuve vis-à-vis de ces contraintes. Il faudra certainement plusieurs mois avant que nous ne puissions retrouver des conditions d’intervention normales. En attendant, nous continuerons à redoubler d’ingéniosité pour remplir notre objectif prioritaire, à savoir : que les entreprises puissent s’appuyer sur l’expertise de nos équipes.

Nos stations vont bien entendu devoir reporter ou complètement réorganiser leurs Portes Ouvertes cette année. Nous engageons nos adhérents à se rapprocher d’elles pour connaître les modalités qui auront été retenues au cas par cas, en tenant compte de la situation sanitaire régionale.

En parallèle du travail habituel de recherche et de conseil, ASTREDHOR a mis pendant cette crise son expertise et ses moyens à la disposition de l’interprofession VAL’HOR, des syndicats professionnels et des instances de décision régionales qui en avaient fait la demande. Par exemple, en Normandie ASTREDHOR Seine-Manche a relayé l’enquête FNPHP à ses adhérents et créé une carte interactive des producteurs normands proposant drive et/ou livraison qui a été relayée sur le site de la Région et auprès de VAL’HOR. ASTREDHOR Auvergne Rhône-Alpes a été à l’origine de la sollicitation du sénateur Labbé qui a conduit à un courrier le 27 avril dernier, signé par 96 sénateurs, demandant au Premier Ministre d’autoriser la réouverture des lieux de vente des producteurs horticoles.

D’ores et déjà, l’Institut se mobilise sur la construction de nouveaux programmes de recherche pour réduire les points faibles de la filière qui ont été mis en lumière par cette crise, comme par exemple la délocalisation presque complète de la production des jeunes plants.

Je tiens à saluer l’implication des salariés d’ASTREDHOR qui ont su adapter leur environnement de travail pour respecter les conditions d’hygiènes et de sécurité tout en assurant la continuité des services et des programmes de l’Institut. Les mois qui viennent vont être extrêmement délicats pour nos entreprises, mais nos concurrents souffrent eux aussi. Par conséquent, j’engage les professionnels à solliciter nos équipes plus que jamais pour trouver ensemble les innovations techniques, organisationnelles ou marketing qui les aideront à traverser cette période. La filière horticole française sortira de cette crise en réinventant sa performance par la créativité et la solidarité : travailler toujours mieux ensemble est une des clés pour relever ce défi.

Claude DEHAIS
Président d’ASTREDHOR

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : ASTREDHOR
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
AMORSA Publicité - Pack Premium

Une réponse

  1. je suis un fleuriste et je fait un peu d horticulture dans mes serres je suis sur un marché tous les jours, j ai subit le confinement depuis le mois de mars comme tous les fleuristes et hoticulteurs ; mais les grandes surfaces et jardineries de ma ville ont toujours vendu des fleurs coupées et de la plante a massif, bien sur j ai ouvert mon magasin ,mais notre maire ouvre notre marché que le samedi et avec mois de place q avant la concurence des grandes surfaces et jardineries continues,dans ces conditions de notre travail je ne pense pas que je pourrai continuer bien longtemps si nous avont pas plus aides de l etat : j habite dans une ville qui travaille du mois avril au mois de septembre tous les hotels et restaurants sont fermes , nous tavaillons avec des pelerins qui ne pourrons pas venir cette annee que faire pour tenir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EVERGREEN Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info