L'info pour les pros !
Rencontres du plein air – un salon jardin de plus ?
504
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Evénements > Journées des Collections > Rencontres du plein air – un salon jardin de plus ?

Rencontres du plein air – un salon jardin de plus ?

LOGO JAF-Info | Jardinerie Animalerie Fleuriste

Un nouvel évènement est en train de voir le jour sur le marché du jardin. Son nom : Les rencontres du plein-air. Frédéric Bienne, son fondateur explique le projet. Un évènement se prépare, qui se déroulera à Centerparcs, du 11 au 13 février 2014.  Un nouveau salon professionnel (encore) sur le secteur du jardin…

Son nom ? Les rencontres du plein-air. Son but : « Organiser les rencontres et rendez-vous avec les acheteurs de la grande distribution et les fournisseurs de l’univers du plein-air, expose Frédéric Bienne, l’organisateur. Pour relever ce challenge, il limite le nombre à 80 ou 90 sociétés sur le salon : « il faut un évènement qui ne soit pas démesuré, pour qu’acheteurs et exposants aient le temps de se rencontrer », confie-t-il. Une société spécialisée dans le rendez-vous d’affaire appellera tous les exposants afin de connaitre leurs souhaits. « Ils appellent ensuite les acheteurs pour fixer de vrais rendez-vous, et pas un « je passerai …», explique Frédéric Bienne. Ce sera : La société Leroy Merlin passera voir Mr Dupuis le mardi à 9h, Mr L. du BHV sera là à 14h ou la société Delbard à 16h ». L’organisateur avance un réel suivi. « Si un acheteur est en retard à un rendez-vous, il y aura un appel », insiste Frédéric Bienne, pour qui cette démarche est une composante importante du service : « Car monter un évènement en disant j’ai 1300 visiteurs n’est pas suffisant »…Il concède que tout le monde ne jouera pas le jeu des rendez-vousmais souhaite que chacun essaie « dans la mesure du possible ».

La manifestation se déroulera en intérieur. ..et extérieur. Le lieu, Center parcs, s’est imposé : « Soit, je prenais un parc d’exposition fermé, type Villepinte, et on perd tout le côté »extérieur » du jardin, soit le salon est totalement extérieur et on dépend de la météo », commente Frédéric Bienne, qui a également voulu un lieu sécurisé : « si vous présentez des prototypes dans un lieu ouvert, vous avez toutes les chances de vous le faire piquer ! » De cette façon, aussi, un fabricant qui produit de la MDD n’est pas obligé de dévoiler à tous l’ensemble de sa gamme : « il pourra montrer des prototypes différents aux différentes enseignes». Il faut dire que Frédéric Bienne a eu le loisir d’observer et de noter les chausse-trappes…  C’est un ancien d’ETAI, dont il a été le directeur technique sur plusieurs salons, et avant ça responsable technique et logistique à Reed Exibition (salon Pollutec et le livre entre autres). Il insiste sur la qualité de service, l’importance de se trouver sur-place, la porte ouverte à tous les exposants. Autre attention : « Eviter les groupes qui accaparent les acheteurs, ainsi que les pôles restauration privés ; ils viennent pour référencer, pour travailler avec les exposants sur les futures gammes ».

Pourquoi février ?« C’est une date que beaucoup d’exposants demandaient, relate le dirigeant. Pour les très grandes centrales, il aurait fallu octobre-novembre, mais c’est difficile, on arrive à la pleine période des fêtes et sur des budgets de fin d’année ». L’organisateur a déjà des contacts, des exposants. « Une trentaine de sociétés se montrent très intéressées par l’évènement, avance Frédéric Bienne. Parmi elles, des exposants qui sont partants pour un salon supplémentaire, et d’autres qui ne participaient plus au salon français, mais sont intéressés par un nouvel évènement ».

Quant à la question de savoir s’il y a de la place pour trois évènements, il répond par l’affirmative : « Pour faire du business aux deux coins de la France : on peut choisir au Sud le salon de Marc (Labbaye, NdlR) et au Nord, mon salon. Les JDC ? Tout le monde connait ses forces et ses faiblesses ». Les Rencontres aborderont les univers liés au plein-air : jeux/loisirs/jeux d’eau/ aménagement et décoration… Le végétal est écarté (« ce n’est pas mon créneau »). « J’espère aussi aborder une partie mini bricolage, note le dirigeant. C’est un marché qui est à la frange, grâce à l’électroportatif lié à la construction extrieure, type terrasse, par exemple. Il y a des passerelles à établir, pour que l’acheteur et le client final s’y retrouve ». Sous-titrée Outdoor Brands Meet’, la manifestation s’affiche internationale. « Le salon est ouvert à nos confrères européens, note Frédéric Bienne. La seule limite : les exposants asiatiques sont interdits, sauf s’ils ont un distributeur Européen. Il est logique que les exposants qui vivent en Europe exposent. Si demain tout le monde achète directement en Chine, c’est la fin du secteur »… Les exposants participants seront invités à faire vivre l’évènement, via des news après salon notamment. « Il y a de nombreuses possibilités pour dynamiser le secteur, note Frédéric Bienne. Ce n’est qu’un début ». En phase de lancement, l’organisateur se laisse jusqu’à décembre pour  faire exister réellement le salon.Une personne s’apprête d’ailleurs à le rejoindre après les congés d’été (« une spécialiste du secteur interviendra dès septembre prochain »).


http://www.rayons-brico-jardin.com/index_actu_article.php?CSPPARTC_action=article&CSPPARTC_articleUID=29253&Aname=Les_Rencontres_du_Plein_Air___un_nouveau_salon___Jardin__

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : vide
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
comptoir Publicité - Pack Premium

Les commentaires sont fermés.

BARENGRUG Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info