Publicité - Pack Impact

Provence-Alpes-Côte d’Azur – Solange Merlin première fleuriste Florajet – Française des jeux (FDJ)

La rédaction de JAF-info
Vues :
326
fdj-florajet-jaf-fleuriste

La commerçante a rejoint le réseau de la Française des jeux,au grand dam des buralistes

On y trouve des roses, des orchidées, des lys… et des tickets à gratter. Depuis quelques jours, la boutique de Solange Merlin, galerie de Fontvieille à Allauch, fait la une de l’actualité. “RMC, France Bleu, France 3, l’AFP, ça n’arrête pas. Je commence à être rodée”, sourit la commerçante qui ne s’attendait pas à une telle déferlante. Elle est la première fleuriste à avoir rejoint le réseau de points de vente de la Française des jeux (FDJ) et dispose, désormais, d’un terminal pour valider les tickets.

L’initiative a été lancée par Florajet. Le réseau de fleuristes, basé dans le Vaucluse (quelque 7 500 commerçants en France), a noué un partenariat avec la FDJ dévoilé début septembre avec deux premiers points de vente, l’un en Meurthe-et-Moselle et l’autre, chez “Végétal fleurs et jardins”, la boutique de Solange, à Allauch.

“Ça paraît insolite au premier abord, mais les boutiques ont besoin d’activités de complément pour générer du passage”, explique Alexandre Arnaud, le directeur marketing de Florajet, pour qui “le jeu n’est pas forcément étranger à notre univers, c’est de la surprise et de l’émotion !”

Chez Végétal, les clients venus spécifiquement pour jouer restent rares

Mais les buralistes ne l’ont pas vraiment entendu de cette oreille. À la grande surprise de Solange, qui a appris leur colère en écoutant un flash info à la radio et n’a pas manqué de s’en inquiéter. La confédération des buralistes a menacé de lancer un “mot d’ordre national contre la Française des jeux”, même si la Chambre syndicale des Bouches-du-Rhône semblait moins inquiète (nous n’avons pu joindre son président).

“Sur le fond, ils ont raison de défendre leur pré carré, mais il faut qu’on arrive à discuter, poursuit la fleuriste. Je fais aussi relais colis, c’est le même principe, ça fait venir des gens, mais je ne fais pas mon chiffre d’affaires avec ça, mon métier, c’est fleuriste traditionnel et j’essaie de bien le faire.”

Du côté de Florajet, on renvoie le choix de l’implantation à la FDJ. “Ils ont un réseau historique, dans lequel il y a des zones blanches, sans point de vente, c’est là que des fleuristes ont été sollicités”, explique l’entreprise qui envisage de faire équiper une vingtaine de fleuristes d’ici à la fin de l’année. “L’idée, c’est de compléter le réseau, la FDJ refuse systématiquement de nous implanter à proximité de points de vente historiques”, insiste Alexandre Arnaud.

À Allauch, depuis l’ouverture du point de vente chez Végétal, il y a trois semaines, les clients venus spécifiquement pour jouer restent rares. “Mais les gens parlent, même si la probabilité est infime, ils vous racontent ce qu’ils feraient des millions en jeu, s’ils gagnaient. Certains sont même assez superstitieux. Une cliente a pris un troisième ticket parce que je l’avais touché par inadvertance… et elle a gagné !, sourit Solange. Parfois la discussion dévie sur des conseils de jardinage, mais quoi qu’il en soit, je suis commerçante et ce qui me plaît, c’est de discuter avec les gens.”

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Florent BONNEFOI – LAPROVENCE.COM
Accès rapide