L'info pour les pros !
10 Ans !
[Vidéo] Paris : Bubulle l’esturgeon, réfugié à l’aquarium du Trocadéro
438
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact

[Vidéo] Paris : Bubulle l’esturgeon, réfugié à l’aquarium du Trocadéro

Avec ses 80 cm, il ne pouvait plus vivre dans un petit bassin de Viry-Châtillon (Essonne). Comme plus de 400 poissons rouges, il a été accueilli au Trocadéro (XVIe).

A 8 ans et avec 80 cm de long, il était temps, pour Bubulle l’esturgeon, de plonger dans le grand bassin. Les soigneurs de l’Aquarium de Paris, au Trocadéro (XVIe), viennent de le recueillir. Après une période de quarantaine, il vient de rejoindre ses congénères, parfois deux fois plus grands que lui.

«On va sans doute mettre un petit cartel pour expliquer son histoire. Elle est tellement sympa», souligne une des responsables de cet aquarium privé situé juste en contrebas du parvis des Droits de l’Homme. Cet été, Sylvie, une habitante de Viry-Châtillon (Essonne), a lancé l’affaire. «Nous avions acheté ce joli poisson dans une jardinerie. Un cadeau pour la fête des pères. Nous avons, comme il se doit, fait toutes les déclarations qui s’imposent. Avec le temps, notre esturgeon, appelé Bubulle, a grandi. Il est devenu l’attraction du quartier. Nos voisins venaient tous le voir», raconte Sylvie.

Alors que leurs deux premiers esturgeons ont été attaqués par des hérons, des filets de protection ont été installés. Le troisième s’est étouffé avec des algues. «Mais on a récidivé. Cela faisait la joie de mon père, Christian», s’amuse Sylvie. Tout a été si bien fait, que le petit poisson est devenu gros. «Cet été, on voyait bien que le bassin était devenu trop petit. Il voulait sortir. Il faisait des vagues »…

Contacté, l’aquarium a tout de suite accepté d’accueillir Bubulle. «Nous avons reçu de l’aquarium un gros sac en plastique. Chez le poissonnier, nous avons pris une boîte isotherme et nous avons fait les 30 km pour rejoindre Paris». Et le voilà adopté dans sa nouvelle famille.

Bubulle l’esturgeon accueilli à l’aquarium du Trocadéro

Cet esturgeon n’aurait pas résisté très longtemps dans la Seine

«Sylvie et Christian ont eu le bon réflexe. Cet esturgeon n’aurait pas résisté très longtemps dans la Seine, affirme Guillaume Eveillard, 37 ans, jeune conservateur de l’aquarium. En milieu naturel, bien qu’auparavant on pouvait trouver des esturgeons d’Europe dans la Seine, il aurait vite été attaqué par des prédateurs ou tout simplement pêché».

En milieu fermé, un esturgeon de Sibérie, de son nom scientifique «Acipenser baerii», a besoin d’être placé dans un bac de 5000 à 10 000 litres avec des plantes et des équipements nécessaires comme un système de traitement d’eau et d’éclairage adaptés. Bubulle profite donc de ce nouveau confort.

Ici, désormais, il a rejoint sept autres esturgeons de Siberi et deux autres de Russie. Très prisé pour son caviar, l’esturgeon est aujourd’hui une espèce en voie d’extinction. Depuis 1998, l’esturgeon de Sibérie est une espèce protégée par la Convention sur le commerce international des espèces menacées d’extinction (CITES). Il est maintenant la petite vedette parisienne du bassin représentatif du peuplement de la Seine.

«Nous recevons 4 à 5 poissons par semaine»

Depuis un an, l’aquarium est devenu le refuge des poissons en détresse de tout Paris et de sa région. «Nos bassins ont déjà accueilli plus de 400 poissons rouges qui auraient été rapidement dévorés s’ils avaient été rejetés à la Seine», souligne Guillaume Ebeillard, conservateur de l’aquarium, qui permet aux visiteurs de découvrir les requins du monde entier et ces petits poissons des bocaux parisiens. «Les gens ne savent pas que les poissons rouges peuvent vivre 30 ans. Alors parfois, ils décident de s’en séparer».

Cet été, certains ont même demandé à l’aquarium s’ils pouvaient garder le leur pour les vacances… Plus souvent, ce sont les familles qui voient leur poisson trop grand pour leur aquarium de salon. «Nous en recevons près de 4 à 5 par semaine», calcule Guillaume Ebeillard qui peut aussi accueillir les coraux, mais aussi les petits poissons marins comme les poissons Chirurgien, Ange ou Papillon. «En revanche, nous n’avons pas de bassins pour les poissons d’eau douce d’Asie ou d’Afrique», souligne-t-il en invitant à voir à l’aquarium de la porte Dorée (XIIe).

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Eric Le Mitouard – LEPARISIEN.FR
Crédit photo : ILLUSTRATION
Sources :

http://www.leparisien.fr/informations/paris-bubulle-l-esturgeon-refugie-a-l-aquarium-du-trocadero-24-10-2017-7351998.php

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BARENGRUG Publicité - Pack Premium
EVERGREEN Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info