L'info pour les pros !

10 Ans
Procès du grossiste reptiles savannah – Jugement en délibéré
127
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact
.Publicité - Pack Impact
> Actualités > Produits > Procès du grossiste reptiles savannah – Jugement en délibéré

Procès du grossiste reptiles savannah – Jugement en délibéré

justice-JAF-jardinerie-animalerie-fleuriste

Le procès de maltraitances à animaux à Savannah Reptiles a rempli la salle d’audience castraise

Dans la nuit du dimanche 20 avril 2014, à Saint-Sulpice, un incendie ravageait entièrement les 4 000 m2 de l’entreprise Savannah Reptiles Planet (16 employés dont 6 apprentis), spécialisée dans les nouveaux animaux de compagnie (NAC). 20 000 à 30 000 reptiles, batraciens, tortues, souris ou lapins périssaient dans le sinistre. L’un des leaders français dans son domaine. Mais ce fait divers s’est rapidement doublé d’une autre affaire pour laquelle le P.-D.G. de la société avait été entendu quelques mois plut tôt par les gendarmes et au cours de laquelle était apparue une longue liste de faits supposés : mauvais traitements sur animaux (défaut de nourritures et d’abreuvement ; conditions environnementales de détention inappropriées à l’espèce…) ; défaut d’hygiène ; absences de soins vétérinaires ; utilisation de médicaments périmés ou utilisés de manière impropre ; coexistence d’animaux malades et non malades ; non-existence d’une zone de quarantaine pour les animaux récemment importés ; présence de blattes géantes (évadées par millier d’un élevage avorté) ; divagations d’animaux non domestiques et introduction dans le milieu naturel d’espèces non indigènes ; défaut ou non conformité des puçages ; défaut dans la gestion des registres spécifiques concernant les animaux protégés par la convention de Washington… Et même : dépôts d’animaux morts ou agonisants dans un congélateur avant d’être jetés dans des poubelles !

30 Millions d’amis et la SPA

Il faut dire que, selon un enquêteur de l’ONCF, les taux de mortalité atteignaient des sommets : de 55 à 90 % selon les espèces !

À l’origine de cette affaire, une dénonciation par un ancien salarié sur un forum Internet (une plainte en diffamation du P.-D.G. fut classée sans suite par le parquet) ; celle-ci avait débouché sur un contrôle très appuyé de divers services de l’État et des enquêteurs de la gendarmerie dès le 13 janvier 2014 !

Hier, cette affaire a donc amené Romain Julian à la barre du tribunal correctionnel de Castres.

Et dans la salle d’audience, il ne vint pas seul, c’est le moins que l’on puisse dire : une télévision ; 7 témoins en tout ; un avocat toulousain pour la défense (Me Emmanuel Tricoire) ; un avocat parisien (Me Èva Souplet) pour l’association 30 Millions d’amis qui s’était portée partie civile, tout comme la SPA représentée par Me Laurent Friouret, la fondation Brigitte-Bardot, l’Office national de la chasse, et encore les Douanes (dans le cadre d’un autre dossier joint : importation sans déclaration de quelque 400 amphibiens découverte le 12 mars 2012 à Roissy).

Autant dire que ce procès a duré, duré… Son jugement a donc été mis en délibéré. Il faut dire que l’épaisseur de ce dossier (200 pages de pièces et 20 de conclusions uniquement pour la défense) était à la hauteur de sa complexité. Car, le tribunal se devait évidemment de jauger, puis juger, de l’ensemble des faits incriminés pris séparément. Faits pour lesquels, le concerné trouvait la plupart du temps d’apparentes bonnes explications ou excuses : négligences du personnel (pour les divagations, l’hygiène…) ; mésentente avec celui-ci , et même vols de certains membres de l’équipe ; mauvaise adaptation d’un logiciel informatique… ou encore, incompétence d’un professeur vétérinaire : «Le professeur n’a pas compris ce qu’était une tortue du désert. Ce qui s’est passé ce jour-là est très grave : ce qu’il a vu et dit ne correspond pas à la réalité», lance-t-il avec aplomb ! Un chemin curieusement suivi d’ailleurs par un témoin de la défense : un ingénieur de la direction régionale de l’environnement (en charge du suivi de cette entreprise) qui en a profité pour régler quelques comptes avec d’autres services de l’État !

Affaire bien complexe…

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : S.B. – LADEPECHE.FR
Sources :

http://www.ladepeche.fr/article/2016/04/07/2320106-proces-maltraitances-animaux-savannah-reptiles-rempli-salle-audience-castraise.html

Reptiles – affaire savannah – revelation d’un scandale ?

Savannah – romain julian tire des lecons de cette affaire

Le grossiste animalerie savannah renaît de ses cendres !

Savannah – incendie des entrepots du grossiste de reptiles


http://savannah.fr/index.php/

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BARENGRUG Publicité - Pack Premium

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

BYFLOX Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info