Nouvelle Aquitaine – La start-up InPlanta va commercialiser ses plantes chez Botanic et Monceau Fleurs

125

Vues

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.

Publicité - Pack Impact

Nouvelle Aquitaine – La start-up InPlanta va commercialiser ses plantes chez Botanic et Monceau Fleurs

botanic_-_Bulle_de_nature JAF-info Jardinerie

La rédaction de JAF-info

InPlanta, start-up limougeaude, qui conçoit des plantes autonomes et sous-verre, va commercialiser ses créations dans deux enseignes nationales.


Enfermé dans son tube, ce séquoia-là mesure à peine 10 centimètres. Quand sa version « naturelle » peut attendre 135 mètres. Cette gageure technologique, c’est la start-up limougeaude InPlanta, qui l’a réussie. Et la prouesse vaut métaphore du développement de la société : jeune pousse va devenir grande – ça a même déjà commencé.

Présent dans deux enseignes nationales

InPlanta, qui propose des plantes d’agrément autonomes en tube et sous-verre, est en train de passer « une étape primordiale » de sa croissance, comme l’explique son président, David Marionnet. Alors que sa production n’était disponible que dans trois points de vente et uniquement en Limousin, la start-up a passé un cap supplémentaire grâce à deux contrats, avec des enseignes d’envergure nationales : la chaîne jardinerie Botanic (65 magasins) et le groupe Monceau Fleurs (une quinzaine).

« C’est crucial, explique le dirigeant car ça montre que notre produit intéresse et surtout qu’on arrive à trouver un équilibre entre le prix du marché et le prix auquel on souhaite vendre. »

Installée depuis le début d’année dans un laboratoire de 100 m², destiné à la production à plus grande échelle, InPlanta, fort de ces marchés, va pourvoir poursuivre son développement. Une levée de 400.000 euros est en cours. « On a déjà des retours positifs, assure David Marionnet. L’idée, c’est également, assez rapidement de structurer l’entreprise au niveau commercial. »

Pour cela, la start-up recherche un « commercial France » « Pour la fin 2019 ou le début 2019 » et un commercial « pour l’international, « au second semestre 2020 », détaille le chef d’entreprise. « On souhaite grandir assez vite pour se stabiliser, ajoute-t-il. C’est notre stratégie. »

Écologie et forêt

Par son développement, InPlanta signe aussi la bonne santé et le dynamisme des start-up limousines, dont certains, comme InPlanta bénéficie de l’ingéniosité des laboratoires de la faculté de sciences, ainsi que du savoir-faire en matière de développement économique de l’agence de la valorisation de l’Université (AVRUL). Ce n’est pas un hasard si le président de Région, Alain Rousset, était en visite, ce lundi, dans les locaux de la jeune pousse.

« On essaie de créer une chaîne de valeur en région, ajoute l’entrepreneur. On travaille beaucoup avec l’économie créative régionale. » C’est notamment le cas pour la fourniture de support en bois ou en céramique. « On s’intéresse aussi au cuir », ajoute David Marionnet.

L’intérêt écologique des recherches d’InPlanta pourrait également offrir de nouvelles perspectives, notamment dans la sylviculture. « Aujourd’hui, certaines exploitations connaissent 50 % de perte à cause du stress hydrique, souligne Frédéric Bordes, expert en développement de l’entreprise. On réfléchit à créer InPlanta Forests pour être le maillon entre l’’Institut national de la recherche agronomique (INRA) et le secteur forestier, afin de créer des plantes plus résistantes au changement climatique. »

55.000 € à venir de la Région

« Le vrai problème, c’est comment on passe du “start” au “up”, puis à la PME et l’ETI (N.D.L.R. entreprise de taille intermédiaire). Ce qui manque à la France, c’est ça. » Alain Rousset est un observateur attentif du tissu économique local, et notamment du développement des start-up. En visite, ce lundi chez InPlanta, le président de Région a rappelé qu’il s’agissait pour lui d’une « priorité ». Alors que la réforme de l’ISF prive, selon lui, les entreprises de près « d’un milliard d’euros d’investissement », « il y a aujourd’hui un problème de fonds propres, aujourd’hui en France » : « Tout remonte à Paris », assure-t-il.

Ce qui n’empêche la Région de faire parler « sa puissance de feu » et son soutien financier. En novembre, 55.000 € doivent être votés par la commission permanente à destination d’InPlanta. « La régénération du tissu économique passe par là », assure le Président.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Membre : C2F - Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Sébastien Dubois .lepopulaire.fr
Crédits Photo : Photo Générique ou logo société

Sources :

https://www.lepopulaire.fr/limoges-87000/actualites/la-start-up-de-limoges-inplanta-va-commercialiser-ses-plantes-dans-deux-enseignes-nationales_13658025/#refresh

Durée de publication :

  • Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée.
  • Publication pouvant être à durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé”
  • Publication limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”
  • Publication limitée à la durée de la vie commerciale pour les livres

Vidéo - Audio - Réseaux sociaux

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

EVERGREEN

Publicité - Pack Premium

PremierTech

Publicité - Pack Premium

Top hebdo

PremierTech

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité -Autopromo

Commenter

Laisser un commentaire

JAF

Publicité -Autopromo

Accès rapide

Menu
Menu

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

” Dans le calme ou la tempête : Humanisme, Engagement, Indépendance, Plaisirs et Réactivité ! “

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !