1er média en ligne des Distributeurs de la Nature !

La SPA du Québec pourra vendre des animaux aux animaleries

28

Vues

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
EVERGREEN

Publicité - Pack Impact

.

Publicité - Pack Impact

.

Publicité - Pack Impact

.

Publicité - Pack Impact

La SPA du Québec pourra vendre des animaux aux animaleries

QUEBEC - ETUDE JARDINERIE DE L'AVENIR | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr

Dès le 1er janvier 2020, la Société protectrice des animaux (SPA) pourra vendre des bêtes abandonnées aux animaleries. C’est au terme d’un appel d’offres que la SPA a été retenue pour un contrat de 5 ans.

L’organisme souhaite que cette nouvelle façon de faire mette un frein à la reproduction malveillante des animaux, couramment appelée «usines à chats ou à chiens».

«Jusqu’à maintenant, quand le refuge avait un animal propice à l’adoption, on avait deux options: le placer à l’adoption ou le faire euthanasier si on ne peut pas le placer. On était très mal à l’aise avec la deuxième option», affirme Félix Tremblay, président de la SPA de Québec.

En s’approvisionnant directement à la SPA pour une portion de leurs animaux, les animaleries agiront comme une extension du refuge, toujours selon le président de l’organisme.

Même si la nouvelle réglementation entrera en vigueur en janvier, certaines animaleries de la région de Québec ont été assez avant-gardistes.

L’animalerie Elliott & Lily, située à Saint-Nicolas, fait affaire avec la SPA depuis maintenant 2 ans. La copropriétaire de l’entreprise, Catherine-Emmanuelle Laliberté, souhaitait ainsi soutenir un organisme qui faisait déjà preuve d’éthique.

«J’ai rencontré la SPA et on a décidé de bâtir un partenariat pour faire adopter des “minous” qui proviennent de là. Les frais d’adoption sont redonnés à la SPA une fois que les chats sont adoptés», explique Mme Laliberté.

D’autres animaleries de la région pourraient se joindre au mouvement dans les prochains mois, comme l’a fait l’animalerie Dyno.

«Ça fait déjà 1 an qu’on fait affaire avec le refuge L’ami des bêtes», affirme la gérante de l’animalerie Dyno, Marlène Guérin.

À noter cependant que malgré cette nouvelle entente avec la SPA, les animaleries ne sont pas tenues de vendre des animaux provenant uniquement des refuges.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : .journaldequebec.com Avec les informations de Kevin Dupont
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :

https://www.journaldequebec.com/2019/11/16/la-spa-pourra-vendre-des-animaux-aux-animaleries-1

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

comptoir

Publicité - Pack Premium

comptoir

Publicité - Pack Premium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

JDC2020

Publicité - Pack Premium

Accès rapide

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

” Dans le calme ou la tempête : Humanisme, Engagement, Indépendance, Plaisirs et Réactivité ! “

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​