L'info pour les pros !
10 Ans !
Printemps – l’activite reprend doucement dans les jardineries du sud
144
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact

Printemps – l’activite reprend doucement dans les jardineries du sud

PRINTEMPS - L'ACTIVITE REPREND DOUCEMENT DANS LES JARDINERIES DU SUD | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr

Avec le printemps qui débute demain, les conditions météos deviennent de plus en plus clémentes. Les passionnés de jardinage s’en frottent les mains. Mais ils ne sont pas les seuls. Les enseignes de jardinage profitent du moindre rayon de soleil.

Planter des jonquilles, des dahlias ou des massifs pour embellir les devantures de la maison. Cultiver des tomates, des aubergines ou des salades pour cuisiner des plats fait maison. Et acquérir une pelle ou un râteau, les instruments indispensables pour agrandir son jardin. Les amateurs de jardinage ont toujours besoin d’acheter un produit pour compléter leur gamme. «J’ai planté des géraniums aujourd’hui», dit Isabelle, qui vient de faire ses emplettes. «Et cet après-midi, je suis revenu pour acheter du terreau, et des fleurs pour compléter mon jardin», ajoute cette habitante de Gasseras. Pour répondre à la demande, ces dernières années, de plus en plus de magasins ont ouvert leur porte un peu partout autour de la cité d’Ingres.

Le printemps, évidemment

On dénombre aujourd’hui 22 commerces du genre dans la cité d’Ingres, fleuristes compris. Cela représente plus de 200 emplois, parfois ponctuels : «Nous employons une dizaine de saisonniers environ», précise Matthias Genin, directeur des enseignes Jardiland montalbanaises.

Ces commerces connaissent un pic de fréquentation pendant le printemps. «On note une progression des ventes continue d’environ 10 % pendant la saison. La tendance devrait se confirmer pour le mois de mars, malgré une météo un peu bizarre. Et elle devrait s’accentuer pour les mois d’avril et de mai», confirme Mme Lagarde, directrice du magasin Gamm Vert d’Albasud.

Même constat chez les concurrents : «L’activité reprend doucement puisque nous connaissons un début de printemps normal. Mais son arrivée est quelque chose de très attendu. Nous réalisons environ 40 % de notre chiffre d’affaires annuel ! Cela ne nous laisse donc pas le droit à l’erreur», expose Matthias Genin. Une activité qui dépend de la météo sur le court et long terme. «Sur une journée nous pouvons connaître des pics de fréquentation uniquement liés aux rayons de soleil ou au contraire une averse orageuse qui va «vider» le magasin en quelques minutes !», dénote-t-il. Pour répondre au mieux à la demande, l’enseigne engage d’ailleurs «une dizaine de saisonniers environ».

Le week-end porte l’activité

Indéniablement, les fins de semaine sont propices aux sorties dans les jardineries pour les Montalbanais. «Tous les samedis, le magasin est plein à craquer. C’est vraiment le jour le plus important de la semaine», ajoute la directrice de Gamm Vert. «40 % du chiffre d’affaires hebdomadaire est réalisé sur les vendredis, samedis, et dimanches, durant lesquels les magasins sont ouverts toute l’année», confirme Matthias Genin. Une chose «appréciée par les clients venus en famille».

Des tendances qui restent à confirmer pour une saison qui ne fait que débuter.


Votre avis

Quel budget annuel consacrez-vous à votre jardin ?

Marie-Danielle Crivelle, retraitée à Campsas : «Chaque année, j’achète pour 150 euros de fleurs de jardin. J’ai à la fois des légumiers et des plantes décoratives. Des plants de tomates, d’aubergines, de poivrons et de piments. Je vais ajouter des massifs de fleurs comme les dahlias, des jonquilles, des tulipes ou des jacinthes. Cela apporte de la couleur au jardin, et égaye la maison.»

Michèle Coste, retraitée à Montauban : «Nous venons de nous installer avec mon mari. Rien qu’avec les outils, on en a eu pour une centaine d’euros. Des rosiers étaient déjà plantés. Mais nous allons y ajouter des massifs de dahlias d’abord, des pois de senteur et des fleurs de tabac, des capucines. On a aussi prévu un espace pour un potager. Le prix devrait donc être assez élevé !»

Jean-Pierre Veau, retraité à Corbarieu : «Aujourd’hui, ma femme et moi, nous en avons eu pour une soixantaine d’euros. Nous avons acheté des écorces de pins pour empêcher l’herbe de pousser, des primevères et des cyclamens. Les plans s’ajouteront aux rosiers, aux arbustes et aux fleurs en massif que l’on possède déjà. Chaque année, je dirai qu’on dépense entre 400 et 500 euros.»

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Florent DUPRAT – LADEPECHE.FR
Sources :

http://www.ladepeche.fr/article/2015/03/19/2069746-le-printemps-fait-aussi-le-bonheur-des-jardineries.html

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BARENGRUG Publicité - Pack Premium
JAF Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info