Publicité – Pack Impact

Publicité – Pack Impact

Une fleuriste victime de l’escroquerie a l’annuaire

160

Vues

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
justice-JAF-jardinerie-animalerie-fleuriste

Figurer dans un répertoire professionnel local lorsqu’on vient de se lancer à la tête de son propre commerce… Claude* avait cru que cela l’aiderait à lancer son activité. Cela aurait bien pu y mettre un terme définitif, bien au contraire, puisque la jeune femme, qui est à la tête d’un commerce de fleurs dans le Valenciennois, s’est fait berner par des sociétés peu vertueuses. Le montant de l’escroquerie avoisine les 14 000 €.

Près de 14 000 € partis en fumée

Huit jours passent, le temps du délai de rétractation. Claude est à nouveau contactée par les trois sociétés, fin février. « Ils m’ont indiqué que maintenant ils allaient m’envoyer les factures définitives ». Des factures dont le montant continue de grimper. Jusqu’à plus de 6 200 € pour l’une d’entre elles. La facture finale s’élève alors à près de 14 000 €. « Ensuite, ils m’ont dit que j’avais mal lu les contrats. Et que si je ne payais pas, j’irai en prison. Quand j’ai entendu ce mot, j’ai paniqué. J’ai cru que j’étais foutue. Alors j’ai fait tous les chèques. » Pour cela, Claude vide son compte bancaire, mais aussi son livret A et le compte de son entreprise. C’est tout l’argent qu’elle possède qui y passe. « Au moment de la fête des mères, j’ai dû expliquer mon problème à mon fournisseur, pour qu’il m’avance les fleurs. je n’avais plus un sou, poursuit Claude, encore très émue. Je n’en ai pas dormi pendant trois mois. Puis j’ai fini par en parler à mon comptable qui a appelé la répression des fraudes. Ils m’ont répondu qu’ils ne pouvaient rien faire. Pareil pour la banque, car à leurs yeux, ils ne m’ont pas mis le couteau sous la gorge », explique la jeune femme qui a déposé plainte il y a quelques semaines auprès du procureur de la république de Valenciennes. Une démarche qui a abouti à l’ouverture d’une enquête, le 18 décembre, menée par le commissariat de Denain, où une autre jeune chef d’entreprise s’est elle aussi faite avoir, cet été.

Pas un cas unique

Après avoir repris le salon de coiffure de sa patronne, au mois d’avril, Géraldine pensait elle aussi avoir trouvé un bon moyen pour faire connaître son commerce. Mais rapidement, les montants exigés s’avèrent exorbitants. Puis, comme Claude quelques mois plus tôt, « ils m’ont appelée pour me menacer. Ils m’ont aussi parlé de prison, avec toujours un ton très agressif et menaçant. Ils me faisaient croire que je m’étais engagée. »

Comme la fleuriste, la coiffeuse pense qu’elle va figurer « dans un guide en version papier qui allait être distribué dans tous le Denaisis ». Mais pas de guide à l’horizon. « Là, ils m’ont expliqué que c’était une parution sur le net, et qu’ils avaient fait leur travail », poursuit la coiffeuse à la tête de Glam Coiffure qui a réussi à faire opposition à quelques-uns des chèques. Cette dernière s’est entourée des services d’un avocat. Elle cherche à présent à mener une action collective en justice.

Si vous pensez avoir été victimes de ces mêmes sociétés, vous pouvez contacter Géraldine Petit par mail (glam.denain@gmail.com) pour tenter de mener une action collective en justice.

* L’identité de la fleuriste a été modifiée, pour préserver son anonymat.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents. Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature, du Bien-être et de la Décoration ! Confiance et indépendance : Membre : C2F
Origine : Veille – Curation
Signature : LAVOIXDUNORD.FR – CATHERINE BOUTEILLE
Crédits Photo : LAVOIXDUNORD.FR

Sources :

http://www.lavoixdunord.fr/region/escroquerie-dans-le-valenciennois-une-commercante-ia27b0n1823076

Publication à durée illimitée sauf “brève”

Rejoignez les abonnés de JAF-info

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

JAF

Publicité -Autopromo

Commenter :

JAF

Publicité -Autopromo

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !