Des pompes funèbres avaient été cambriolées il y a un mois.

La porte vitrée de l’atelier de Rita, la fleuriste de la rue Benoit Frachon, a été défoncée à coups de parpaings par les voleurs

Dans le premier, les malfrats ont dérobé le fond de caisse tandis que dans le second, ils ont vandalisé la porte vitrée du magasin sans pouvoir y pénétrer. Il y a un peu plus d’un mois, deux pompes funèbres, situés sur la ville, ont été aussi la cible de vols.

Selon les chiffres fournis par le maire, le nombre de cambriolages ( maisons d’habitations y compris) a baissé de -24 % sur un an au 31 octobre 2017.