A la première place sur le podium, Audric le chouchou des réseaux sociaux, est le grand gagnant du concours de la première saison de l’émission de TF1 – C’est le Bouquet – La Bataille des Fleuristes. Il décroche le bouquet final et les 25.000 €. En exclusivité, voici ses premières impressions.

Luc Narolles :  Que ressentez-vous après votre victoire ?

Audric RONFORT – Apres la victoire, je n’y croyais toujours pas ! Vivre une telle aventure et aller jusqu’au bout était déjà superbe alors décrocher la victoire était une grande surprise vu que je me voyais 2e.

Maintenant je suis fier de représenter mon métier pour montrer aux personnes qu’etre fleuriste est bien plus qu’un marchand de fleurs et que mon travail ait plu au jury.

LN – Votre portrait dans l’émission correspond-t-il à votre personnalité ?

Oui, la production a très bien montré mes traits de caractères : sensible, peu de confiance en moi. Lors du tournage de l’émission, j’étais Audric un jeune apprenti tout juste majeur avec l’envie de montrer mon travail et mon savoir-faire dans une compétition inédite. J’étais quelqu’un de plus réservé et timide qu’aujourd’hui.

J’étais quelqu’un de plus réservé et timide qu’aujourd’hui.

Depuis l’émission je suis un jeune homme épanoui dans mon métier, avec l’obtention de  mes diplômes et mes concours grâce auxquels je ne cesse de progresser. Actuellement sur Nantes je travaille dans une boutique du centre ville « Jean Tessier Fleuriste ».

LN – Que retenez-vous de cette aventure ?

Toute cette aventure a été une expérience formidable. Aussi bien professionnellement qu’humainement j’ai pu m’épanouir totalement. Professionnellement j’ai pu découvrir beaucoup plus de chose qu’en étant apprenti. Et humainement j’ai rencontré des personnes que je n’aurais jamais pu rencontrer sans l’aide de ce concours.

LN – Quels ont été vos atouts, vos talents et vos points de progression possible ?

Comme vous avez pu le voir et comme les jurys ont pu le préciser, je travaille très minutieusement et de façon organisée, c’est surement mon atout le plus fort.

Étant apprenti (lors du tournage de l’émission) j’ai pu appliquer tout ce que j’ai pu apprendre en cours, tout en apprenant des autres candidats qui avaient beaucoup plus d’expérience que moi.

 

LN – Quels sont vos projets à court terme ?

Je suis employé chez Jean Tessier et nous préparons ensemble avec l’aide de l’UFA Nazareth, la finale nationale des Olympiades des Métiers.

LN – Pour vous quel est le portrait du fleuriste des années 2020 ?

Je vois un fleuriste beaucoup plus artistique. Toujours autant à l’écoute de la clientèle, mais beaucoup plus naturel que maintenant. Le respect de la nature est primordial.

Le respect de la nature est primordial.

LN – Souhaitez-vous ajouter quelque chose ? 

C’était une expérience formidable que je conseille à tout le monde. Si je pouvais la retenter je le ferais avec plaisir.

LN – Au terme de la compétition, vous décrochez le bouquet final et la somme de 25 000 euros pour financer un projet professionnel qui vous tient à cœur dans le monde de la fleur, bravo, félicitations ! Avez-vous déjà un projet en tête pour utiliser cette somme ?

Etre le gagnant de l’émission m’a permis d’avoir cette jolie somme et grâce à celle ci j’aimerais me former d’avantage pour toujours plus apprendre. Elle m’aidera également à financer mes prochains concours.

Ensuite j’ai toujours de nombreux projets artistiques que je garde en tete et que j’aimerais réaliser un jour….

J’aimerais remercier toutes les personnes qui m’ont toujours soutenu, famille, amis, toute les personnes qui m’ont former au métier de fleuriste et également remercier la société de production de m’avoir fait vivre cette magnifique aventure.


A lire aussiParis – concours des jeunes talents clayrtons

A noter aussi qu’Avec Hélène et Ange, c’est Audric qui a su mobiliser le mieux une communauté de fans sur les réseaux sociaux.