Paris le 5 avril dernier, rendez-vous à l’atelier de confection de bouquets de fleurs au kiosque Saint-Paul dans le quartier du Marais de Paris.

Marie, Margaux et tous leurs amis nous invitaient à une pause dans la grisaille météo, mais aussi dans la grisaille de la vie.

Fêtons le Printemps avec une pause florale, une saine fraîcheur et un bouquet de sourires.

Un atelier floral – Un bouquet de sourires

En partenariat avec “Chez Lulu dans ma rue”, pendant un après-midi,  un atelier floral était offert aux passants par l’association “Du Pain et des Roses”.

Chez Lulu dans ma rue, c’est l’histoire d’un concierge de quartier… qui a très envie de remettre de l’humain dans son quotidien et du lien entre ses habitants. Du Pain et des Roses c’est une association qui agit en faveur de l’inclusion sociale et professionnelle des personnes en demande d’asile ou migrants. Elle agit en liaison avec Terre d’asile.

La fleur a un pouvoir thérapeutique

” Avec une approche du métier de fleuriste, l’objectif est d’inviter les femmes (le plus souvent) à retrouver une confiance en soi et leurs capacités. La fleur a un pouvoir thérapeutique. La démarche mélange différentes compétences (commerce, création, échanges etc…)” précise Marie avec bienveillance.

Ce mercredi, les bénévoles ont offert aux passants la possibilité de découvrir leurs actions voire de les encourager (don libre), le 12 mai prochain ce seront les femmes bénéficiaires qui feront découvrir leurs réalisations.

“Notre association reçoit habituellement le soutien de Fleurs de Cocagne, un horticulteur solidaire  d’Ile de France. Des fleurs bio labellisées “Fleurs de France”. Malheureusement en raison de la saison peu propice pour la production, nous avons acheté nos fleurs à Rungis ” précise Marie, toute émue de ne pas avoir osé demander un geste de soutien auprès des fournisseurs fleuristes de Rungis.

Marie - Du Pain et des Roses - Paris - JAF-info - Fleuriste 2

Marie – jeune talent en formation à l’école des Fleuristes de Paris

Marie, avec ses amis, à l’initiative de cette action solidaire valorise ses compétences de communication, d’entrepreneuriat et d’ouverture sur le monde. Diplômée d’un master en communication de “The London School of Economics and Political Science “, son expérience de communicante exercée dans tous les coins de la planète l’incite aussi maintenant à agir dans un monde responsable.

“Pendant mon séjour en Angleterre, j’ai découvert ce type d’action solidaire, j’ai voulu ramener cette initiative en France”.

Dotée d’une remarquable capacité à échanger dans différentes langues, nul doute que cette “Amoureuse du Monde” va délivrer dans l’avenir un bouquet d’ambitions et d’initiatives. En attendant,….”je passe mon C.A.P. en juin à l’école des Fleuristes de Paris.”

je passe mon C.A.P. en juin à l’école des Fleuristes de Paris.

L’histoire de l’association “Du pain et des Roses” sur Facebook