Publicité – Pack Impact

Publicité – Pack Impact

Allemagne – La fleuriste Shäron Caron couronnée au concours Trautz

sharon-caron-trautz-jaf-fleuriste
158

Vues

SDV

Publicité - Pack Premium

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents. Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature, du Bien-être et de la Décoration ! Confiance et indépendance : Membre : C2F

Shäron Caron, employée chez le fleuriste L’Amaryllis, vient de détrôner les Allemands dans “leur” concours Trautz.

La jeune française a remporté le premier prix, mais aussi celui de l’innovation, avec sa couronne de l’Avent.

Avec sa couronne de l’Avent, Shäron Caron est devenue reine des jeunes fleuristes. La jeune femme de 24 ans (à la fin du mois), qui travaille à L’Amaryllis, à Forbach, a remporté le premier prix au concours Trautz, et s’adjuge également le prix de l’innovation.

Entre tradition et innovation

Chaque année, depuis près de 25 ans, la maison Trautz, grossiste allemand en décoration florale, organise un concours dédié exclusivement aux couronnes de l’Avent. Une trentaine de jeunes fleuristes d’Allemagne, de France, du Luxembourg ou de Belgique participaient à ce concours. « Le but est de faire une création originale, mais en gardant des éléments de base, traditionnels de la couronne de l’Avent », explique Shäron. « Il y a la lumière, avec les bougies, le fruit, pour ne pas manquer de nourriture en hiver et le végétal, pour que la couronne tienne jusqu’à l’année prochaine. » Des symboles traditionnels auxquels sont particulièrement attachés les Allemands.

Deux mois de travail

Il a fallu deux mois de travail à la jeune femme de Spicheren pour réaliser sa création. « C’est une couronne de l’Avent “debout”, pour ne pas faire comme tout le monde, quelque chose de plat », explique Shäron. « Je me suis inspiré d’un de nos professeurs d’art floral », confie-t-elle.

Patiemment, elle a assemblé des baguettes de bois, liées avec du fil de fer, pour créer sa couronne. Au centre, elle a placé… des chatons. Ceux provenant de certains arbres, bien sûr. Elle laisse parler sa créativité, son sens de l’esthétique.

Une reconnaissance de la profession

C’est la quatrième fois que Shäron participe à ce concours et elle avait déjà obtenu une cinquième place. A force de travail, elle a gravi les échelons, s’est perfectionnée. « C’est une belle fierté, une reconnaissance de la profession », explique-t-elle. C’est aussi un grand stress. « Il faut avoir du courage pour présenter sa création. Elle est jugée par six personnes qui ne cherchent que les défauts, les petits détails… »

L’innovation à la française

Autre fierté, détrôner les Allemands, qui trustent le premier prix chaque année. « Pour la première fois, le jury était composé de trois Allemands et trois Français », note Andy André, la patronne de L’Amaryllis. Elle est également membre du jury depuis des années pour ce concours. « C’est seulement la deuxième fois qu’une Française remporte le trophée. », ajoute Andy. Et la première fois remonte à plusieurs années.

« Ce sont les Français qui ont lancé l’idée d’ajouter un prix de l’innovation, un prix “coup de cœur”. » Histoire, peut-être, de réparer quelques injustices… Ou d’encourager l’un ou l’autre. Mais ce prix-là aussi, c’est Shäron qui l’a remporté… Bien entendu, Andy n’avait pas le droit de juger sa protégée.

Shäron, outre les diplômes et une imposante coupe (qu’elle remettra en jeu l’an prochain), a également remporté quelques cadeaux, des bons d’achats et une belle somme d’argent. De quoi s’offrir « des vacances en Thaïlande ».

Publication à durée illimitée

Signature : Michel LEVILLAIN – REPUBLICAIN-LORRAIN.FR
Sources : http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-forbach/2016/12/01/forbach-la-fleuriste-sharon-caron-doublement-couronnee http://www.trautz.de/images/stories/aktuell-2016/pdf-download/ADV_Gewinner_Huelzweiler_2016.pdf http://www.trautz.de/index.php/huelzweiler
Origine : Veille – Curation
SDV

Publicité - Pack Premium

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !

Votre opinion :

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité -Autopromo

A lire aussi :

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !