JAF logo SVG2022

Plan de structuration des filières agricoles et agroalimentaires : 3 projets lauréats pour la filière du végétal (pots horticoles – Canopée – Bleu Blanc Fleurs)

Logo_valhor_JAF-jardinerie-fleuriste
232
vues
Publicité - Pack Impact

L’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage (VAL’HOR), la Fédération Nationale des Producteurs de l’Horticulture et des Pépinières (FNPHP) et l’association Excellence Végétale annoncent 3 projets lauréats pour la filière du végétal dans le cadre d’un appel à projets du volet agricole du Plan de relance.

Sous l’égide de FranceAgriMer, le Plan de structuration des filières agricoles et agroalimentaires vise à soutenir des projets structurants ou innovants, dans un contexte de démarches collectives avec, pour objectif, de générer de la valeur pour l’amont et l’aval du secteur agricole.

Les trois projets lauréats pour le secteur de l’horticulture ont pour objectif de répondre aux attentes des professionnels du végétal en assurant les évolutions des modèles économiques et environnementaux de la filière.

Le projet interprofessionnel : collecter et recycler les poteries horticoles plastiques usagées de la filière du végétal pour répondre aux attentes sociétales.

VAL’HOR, l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage, s’allie à A.D.I.VALOR, éco-organisme volontaire reconnu par les pouvoirs publics en charge de la collecte des déchets de l’agrofourniture, pour étudier la faisabilité d’une filière nationale de collecte et de recyclage des pots horticoles plastiques usagés générés par les professionnels dans le cadre de la production et de la distribution des végétaux d’ornement. La filière du végétal, engagée depuis plusieurs années dans une démarche d’amélioration de ses impacts environnementaux pour proposer aux consommateurs des produits « verts jusqu’au bout des feuilles » et maintenir sa compétitivité, souhaite par ce projet répondre à l’enjeu de réduction et de valorisation des déchets plastiques.

Pour Catherine Muller, Présidente de VAL’HOR :

« Notre filière se doit de répondre aux enjeux sociétaux et environnementaux et être toujours plus innovante et performante. Notre projet sélectionné parmi les lauréats, visant à proposer une solution nationale et pérenne pour le recyclage des pots horticoles plastiques, est une grande annonce pour l’ensemble des professionnels du végétal. Ce travail, réalisé en concertation avec les différents acteurs de la filière valorise les bonnes pratiques et mobilise les 52.000 entreprises de la filière pour toujours mieux concilier compétitivité et démarches de développement durable ».

Le projet Canopée : la Fédération Nationale des Producteurs de l’Horticulture et des Pépinières apporte une solution digitale pour renforcer la logistique.

L’optimisation des processus logistiques est identifiée comme un levier essentiel au développement de la filière horticole française par l’ensemble des acteurs. Digitaliser, mutualiser et harmoniser les données, tels sont les moyens qui permettront demain d’aboutir à des processus logistiques plus compétitifs. Le projet Canopée a pour objectif d’accélérer et faciliter le déploiement d’une offre française de qualité. Il vise à établir les bases d’un outil partagé dont le premier champ d’application sera la mise en œuvre d’un cahier des charges pour un outil partagé de gestion des flux logistiques.

L’ambition finale est de proposer un modèle de mise en marché des produits horticoles qui soit à la fois moderne (utilisant les outils actuels et répondant aux attentes des consommateurs) et prenant en compte la spécificité de la filière horticole française (la palette végétale et la répartition régionale de ses productions).

Pour Marie Levaux, Présidente de la FNPHP :

« L’objectif du projet consiste à utiliser l’intelligence artificielle pour en faire un levier de développement économique et de création de valeur au sein du secteur de production, le premier palier étant basé sur un projet logistique. Il ne s’agit pas de créer une plateforme physique mais bien de favoriser la digitalisation de nos métiers, au service de notre performance. Il est donc important de travailler sur l’ensemble de la filière, tous segments de marché confondus. Il n’est pas possible de faire l’impasse sur l’un des métiers. La logistique doit répondre aux besoins de l’ensemble des circuits de distribution pour répondre pleinement à l’objectif de structuration de filière ».

Le projet Bleu Blanc Fleurs : Excellence Végétale redynamise la filière de la fleur coupée française.

S’appuyant sur la marque Fleurs de France, le projet Bleu Blanc Fleurs a pour objectif de mettre en place un modèle économique permettant de structurer la filière fleurs coupées française de l’amont vers l’aval. En collaboration avec les acteurs de la filière et sur la base d’un recensement des productions et des potentialités des territoires (naturelles et logistiques), le projet Bleu Blanc Fleurs a pour ambition de définir un modèle économique durable reposant sur de nouvelles productions en cohérence avec ces potentialités. Ce modèle économique durable permettra aux metteurs en marché de gagner en autonomie pour les approvisionnements et la logistique, mais aussi de rendre la filière fleurs coupées plus attractive. L’ambition est de faire du label Fleurs de France un gage de référence de l’origine mais aussi de véhiculer des valeurs sociétales et environnementales attendues par les consommateurs.

Pour Michel NICOU, Président d’Excellence Végétale :

« Je me réjouis au nom d’Excellence Végétale que le projet « Bleu Blanc Fleurs » ait été retenu dans les appels à projet pour la filière fleurs coupées. C’est la preuve qu’une collaboration active et étroite entre des acteurs de l’Interprofession, qui apportent chacun leur savoir-faire et leur expertise, est le meilleur moyen de faire avancer des dossiers techniques qui permettront aux horticulteurs de mieux valoriser leur production. Ce projet a pour objectif de structurer la filière afin de répondre de manière concrète à une préoccupation actuelle des consommateurs : acheter de la production locale, produite de manière responsable par des producteurs engagés dans une démarche de qualité. Je n’ai pas de doute que ce travail en commun assurera le succès de cette démarche au bénéfice des producteurs et des clients ».

A PROPOS :

VAL’HOR est reconnue par les pouvoirs publics comme l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage. Elle réunit 52 000 entreprises spécialisées, réalisant plus de 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires et représentant 186 000 emplois. Elle rassemble les 10 organisations professionnelles représentatives des secteurs de la production (FNPHP, Felcoop, UFS, CR), de la commercialisation (FFAF, JAF, FGFP, Floralisa), ainsi que du paysage (Unep, FFP). L’Interprofession VAL’HOR est dotée des missions suivantes : – la production de ressources pour la filière par les études, la prospective et l’innovation – la mise à disposition d’outils pour le développement économique des entreprises du végétal – le développement du marché des particuliers et du marché des donneurs d’ordre par la communication collective. www.valhor.fr #LeVegetalEstEssentiel

La Fédération Nationale des Producteurs de l’Horticulture et des Pépinières (FNPHP) est le seul syndicat représentatif des producteurs horticoles français, reconnu par les pouvoirs publics. La FNPHP a un rôle exclusif de défense et de représentation de la profession auprès du gouvernement mais aussi auprès des conseils régionaux ou encore de la Commission européenne pour toutes les questions relatives à l’horticulture et à la pépinière. La défense des intérêts individuels et collectifs de nos membres est au centre de notre action. La FNPHP fédère les producteurs de fleurs et feuillages coupés, les pépiniéristes d’ornement et fruitiers, les horticulteurs (plantes à massifs, plantes en pots) et également les bulbiculteurs, les rosiéristes ainsi que les producteurs de légumes pour amateurs.

Excellence Végétale est l’association qui regroupe tous les professionnels engagés dans la recherche de la qualité, de l’origine et de l’éco-responsabilité pour la filière de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage. Elle a pour but de gérer, défendre, animer et promouvoir les labels et certifications officiels et interprofessionnelles (Label Rouge, IGP, Charte Qualité Fleurs, Plante Bleue, Fleurs de France). Elle est reconnue Organisme de Défense et de Gestion par l’INAO.
Créée en 2009, elle rassemble plusieurs acteurs de la filière : producteurs, distributeurs, paysagistes, fleuristes, organisations professionnelles ou encore des associations de consommateurs de produits horticoles.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : VALHOR
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.