L'info pour les pros !

10 Ans
Pepinieres desmartis – sur la bonne voie !
732
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact
.Publicité - Pack Impact
> Actualités > Produits > Pepinieres desmartis – sur la bonne voie !

Pepinieres desmartis – sur la bonne voie !

JARDILAND - LA PEPINIERE DESMARTIS RACHETEE | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr

Douze mois après la séparation douloureuse d’avec Jardiland, les signes sont encourageants

En septembre dernier, Patrick Chassagne et Dominique Audy, deux managers de Desmartis, reprenaient les parts que Jardiland possédait dans cette société, et sauvaient cette entreprise historique du Bergeracois. Mais, en contrepartie, un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) était mis en place. Il prévoyait de supprimer 41 postes pour 116 salariés. Il s’est finalement soldé par 35 départs volontaires et 10 licenciements contraints.

Pour ceux qui ont quitté le navire, l’addition est amère puisque, d’après les chiffres communiqués par le nouveau gérant Patrick Chassagne, seuls un tiers d’entre eux ont retrouvé une activité professionnelle. Les autres sont, pour moitié en formation, pour moitié au chômage.

Recentrer l’activité

Le départ du groupe Jardiland du portefeuille d’actionnaires de Desmartis a permis à la société de reconquérir des clients perdus. En effet, son intégration à Jardiland s’était accompagnée du départ de certains clients qui étaient en concurrence avec ce groupe, comme Gamm vert et Truffaut.

Pourtant, si Jardiland n’est plus actionnaire, il reste le plus gros client de Desmartis car “ses contrats d’achat représentent toujours 50 % de notre chiffre d’affaires”, souligne Patrick Chassagne.

La stratégie de reprise est aussi passée par l’arrêt des “ventes à faibles marges” et des “productions de pleine terre, plus risquées”, comme “les rosiers fruitiers”, décrit le nouveau patron. Cette décision a immédiatement impacté la production qui a diminué de 30 %, passant de 1,7 million de plants à 1,2 million. Mais elle a également permis au pépiniériste de se recentrer sur les fondamentaux où son expertise est reconnue, comme sur le lagerstroemia.

Un programme d’hybridation et de sélection variétale de cette plante a été développé et, en juin dernier, étaient lancés les lager’s terrasse, des lagerstroemias pour balcons déclinés dans plusieurs couleurs.

Un excédent brut

Alors que Desmartis prévoyait un déficit de 32 000 euros à la fin de son exercice comptable, l’année s’est soldée par un excédent brut de 275 000 euros.

Cet écart de 307 000 euros a été rendu possible par la diminution des charges, mais aussi par une augmentation de son chiffre d’affaires réalisée sur le négoce, “grâce à la récupération de plantes de deux pépinières qui fermaient”, précise le nouveau gérant.

L’année prochaine, il prévoit de poursuivre dans cette voie, même s’il anticipe une diminution notable de son excédent brut, qui passerait à 127 000 euros. “Notre chiffre d’affaires va baisser parce que les opérations de négoce sur les stocks que nous avions repris vont cesser.”

La société en chiffres

Aujourd’hui, la pépinière Desmartis compte 72 salariés. Sur ses 300 hectares de surface agricole utile, 125 ha sont consacrés aux cultures de pleine terre, et 65 ha aux cultures hors sol. Sur ces surfaces, 1,2 million de plantes sont mises en culture chaque année.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Grégoire MORIZET – SUDOUEST.FR
Sources :

http://www.sudouest.fr/2015/09/14/la-pepiniere-desmartis-un-an-apres-la-reprise-2123096-1733.php

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
LARBALETIER Publicité - Pack Premium

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

LARBALETIER Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info