JAF logo SVG2022

Paris – concurrence entre manifestations du jardin ?

JAF-logo-SVG2022 -1200 Jardinerie Animalerie Fleuriste
162
vues
Publicité - Pack Impact

A Gauche : A Jardins, Jardin Aux Tuileries, Le Concept « Invert D'H2O Fluide Entre Cellules Et Essences Végétales » Illustre La Finesse Des Créations.   A Droite : A L'Art Du Jardin, La Nef Du Grand Palais Remplie De Végétaux, Vue De La Spectaculaire Cabane Pommery Conçue Par Ghislain André.

A gauche : A Jardins, jardin aux Tuileries, le concept « Invert d’H2O fluide entre cellules et essences végétales » illustre la finesse des créations. A droite : A l’art du jardin, la nef du Grand Palais remplie de végétaux, vue de la spectaculaire cabane Pommery conçue par Ghislain André.

Retour sur les deux événements qui se sont tenus à Paris le premier week-end de juin : d’un côté Jardins, Jardin aux Tuileries et de l’autre l’Art du Jardin…

D’un côté, la résurrection de l’Art du Jardin a eu lieu dans la mythique serre du Grand Palais. De l’autre, Jardins, Jardins célébrait son dixième anniversaire aux Tuileries. L’Art du Jardin créé par Aude de Thuin (1) en 1993 s’est tenu, pendant dix ans, au parc de Saint-Cloud, entre autres. Du fait des aléas climatiques dus à ce lieu extérieur, cette manifestation s’était arrêtée en 2003. Dix ans après, sa renaissance s’est faite au Grand Palais, lieu à la hauteur des ambitions de l’organisatrice. En effet, la nef, située à deux pas des Champs-Élysées, est un des lieux mythiques de l’Exposition universelle de 1900.

L’Art du Jardin a pu profiter de cet endroit historique pour attirer de nombreux visiteurs, parmi lesquels beaucoup d’étrangers, le vendredi 31 mai. Pour cette nouvelle édition, le paysagiste Thierry Huau a mis en scène des tableaux végétaux. Concrètement, le promeneur a pu avoir une impression de pots mis les uns à côté des autres, sans réelles séparations et explications entre les différents tableaux. C’est l’un des principaux points faibles de ce rendez-vous. En revanche, à Jardins, Jardin aux Tuileries, le soin apporté à la réalisation des stands était plus apparent pour le visiteur. Cela est sans doute dû à la remise d’un prix de création paysagère (2). On notera tout de même que, comparé aux autres années, le concours de design était nettement moins riche en idées.

Comment choisir sa manifestation ?
On peut légitimement se demander quel événement choisir si l’on souhaite exposer. En effet, les deux ont lieu au cœur de Paris et ont pour but de promouvoir le jardin urbain. De plus, ces expositions ont, cette année, mis en avant les potagers et les poulaillers citadins.
Il semblerait que la couverture médiatique de l’Art du Jardin ait été plus importante, notamment grâce à une campagne d’affichage et de publicité dans les journaux gratuits de la région parisienne. Néanmoins, les professionnels de la filière étaient beaucoup plus présents à Jardins, Jardin aux Tuileries où le 400e anniversaire de la naissance d’André Le Nôtre a été célébré avec le baptême d’une orchidée portant son nom. C’est également au jardin des Tuileries que l’Unep (les entreprises du paysage) a fêté son 50e anniversaire.
Les deux lieux pouvant se rejoindre facilement à pied, les personnes qui avaient le budget adéquat ont pu visiter l’Art du Jardin et Jardins, Jardin dans la même journée. En effet, l’entrée de ces manifestations coûtait relativement cher (plus de 10 euros).

(1) Aude de Thuin est consultante et psychologue de formation. Elle crée des entreprises qui s’inscrivent dans les courants sociaux émergents.
(2) Le prix de la création paysagère – Trophée Daum – a été remis au jardin « Invert d’H2O fluide entre cellules et essences végétales » conçu par les sociétés Géo-Concept, N2B Arrosage et Bernard Bois SA.

Gwenaëlle André

http://www.lienhorticole.fr/actualites/manifestations-l-autoconcurrence-du-vegetal-urbain-73754.html

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : vide
Crédit photo : Photo Générique ou logo société