L'info pour les pros !
10 Ans !
Occitanie – La guerre entre fleuristes et organisateurs de ventes éphémères
128
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact

Occitanie – La guerre entre fleuristes et organisateurs de ventes éphémères

Depuis quelques années, des fleuristes éphémères proposent à la veille de fêtes, des plantes à prix très modiques. Une pratique désavouée par certains professionnels qui voient là une concurrence déloyale.

Depuis environ deux ans, le passant a pris l’habitude de voir dans le centre-ville de Toulouse, de longues files d’attente devant certains locaux. Ces lieux éphémères proposent des plantes vertes à prix imbattables (de 2 à 15 €) dans un espace sans agencement et avec peu de personnel. Une formule qui séduit un large public capable d’attendre plusieurs heures pour cette nature à portée de porte-monnaie.

Une situation qui déplaît fortement à certains fleuristes indépendants de Toulouse, dénonçant une concurrence déloyale. “Ces lieux attendent les fêtes, comme celle des grands-mères du 7 mars, se désole Thierry du Parfait Jardinier qui a envoyé un courrier à la CCI qui ne voit pas dans ces ventes, d’illégalité. Toute l’année nous devons faire face à des évènements difficiles, comme les manifestations où l’on perd souvent beaucoup d’argent. À l’inverse, ces enseignes de quelques jours s’installent au bon moment, ne payent pas de charge, achètent en très grosse quantité des végétaux en provenance des Pays-Bas n’apportent ainsi aucun intérêt économique à la région et cassent le marché entre 10 et 20 %. Ils ne prennent aucun risque alors que nous travaillons avec“.

Si Véronique, fleuriste (Alocasia), considère que la méthode est un peu injuste, elle dit ne pas ressentir trop les effets de leur présence, “pour le moment en tous les cas. Leur clientèle souvent captée sur les réseaux sociaux est majoritairement jeune et au budget réduit. Une clientèle heureuse de pouvoir s’offrir une jolie plante à 10 €, voire moins pour décorer son studio. Ces entrepreneurs ont compris que cet article est à la mode, alors ils surfent dessus“.

Sophie, artisan fleuriste à Poppy Figue ne condamne pas totalement la méthode : “il faut le reconnaître, les plantes sont presque devenues un produit de luxe. En revanche, il est très difficile d’expliquer à nos clients le pourquoi de prix si bas appliqués par ces lieux“. Selon une conseillère en développement commerciale : “L’idée est plutôt bonne : pas d’investissement immobilier, pas de charges, pas de personnel permanent et beaucoup de paiements en espèces… Aux professionnels d’en tirer la leçon”. Jessica Grisier, avocate et docteur en droit commercial explique : “Un local commercial temporaire déclaré, n’a rien d’illégal.

Vendre à bas coût a toujours existé même s’il est interdit de vendre à perte sauf en période de solde. En fait le droit de la concurrence dicté par l’Europe et la loi, imposent d’avoir une concurrence loyale“.

Contactées par mail, ces enseignes éphémères n’ont pas répondu à nos demandes. La CCI invite les fleuristes en colère à se tourner vers la Direction Départementale de la Protection des Populations. ddpp@haute-garonne.gouv.fr

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : ladepeche.fr
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://www.ladepeche.fr/2021/03/03/la-guerre-des-roses-autour-des-plantes-vertes-9404573.php

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

AMORSA Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
Luc NAROLLES Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VALHOR Publicité - Pack Premium