L'info pour les pros !
Occitanie – La fleuriste Nathalie Favennec rêve de devenir Meilleur ouvrier de France
473
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Talents > Occitanie – La fleuriste Nathalie Favennec rêve de devenir Meilleur ouvrier de France

Occitanie – La fleuriste Nathalie Favennec rêve de devenir Meilleur ouvrier de France

Nathalie favennec - Fleuriste - JAF-info

A 33 ans, la patronne du magasin se lance un sacré défi. Verdict vendredi 23 mars à Strasbourg

Béziers, elle y est arrivée un peu par hasard, au gré de ses déplacements professionnels, mais elle ne semble pas prête d’en partir. Aujourd’hui, elle tient une boutique que tout le monde connaît, “le fleuriste à l’entrée à gauche de “Géant””, comme elle dit affectueusement. Nathalie Favennec se lance un nouveau défi : tenter sa chance pour devenir Meilleur ouvrier de France. Le concours, qui sera son premier, aura lieu vendredi 23 mars en Alsace.

“Essayer de devenir Mof est un défi, j’aime les défis. C’est vivre une expérience qui sera forcément enrichissante, assure la jeune femme. En plus, le concours de Mof a lieu tous les quatre ans et dans quatre ans…” En conclusion, elle affiche un trait de caractère insoupçonné : “Je suis un peu folle !”

Fleuriste car sa mère le voulait

Derrière, on devine que les yeux de la trentenaire sont gorgés de rêves. Son parcours professionnel témoigne d’un grand savoir et nul ne doute qu’elle a les pieds sur terre, qu’elle a mûrement réfléchi la volonté de participer au concours dont la date limite d’inscription était le 31 mai dernier. Ce “haut niveau”, cette “excellence” lui permettra, même si elle ne devient finalement pas Mof, d’entrer “dans la cour des grands”.

Son concours sera soumis à un jury de professionnels, qui notera la technique, le croquis, le choix des fleurs, mais aussi l’émotion, la séduction et l’originalité qui ressort de l’œuvre finale.

Nathalie est heureuse dans son métier, même s’il lui prend quasiment l’intégralité de son temps. Pourtant, à l’âge de 17 ans, elle est devenue fleuriste un peu par hasard, une voie que sa mère l’a incitée à suivre. Née en Normandie, elle a suivi sa formation à Annecy, CAP, brevet professionnel et bientôt brevet de maîtrise, qui lui permettront d’enseigner, de transmettre un art essentiel car “dans tous les moments de la vie, tout le monde a besoin de fleurs”.

Des expériences partout en France et au Canada

Nathalie est arrivée à Béziers en 2011, elle a racheté la boutique, il y a deux ans et demi, après avoir bourlingué dans une quinzaine d’enseignes à travers la France et même… le Canada. “Au Canada, ils ont vingt ans de retard sur nous. Nous, nous avons dix ans de retard sur la Belgique.”

La fleuriste a un objectif : faire évoluer les mentalités, en créant des bouquets plus naturels, plus bio, avec des cordes, du raphia, du kraft plutôt que des feuilles en plastique. Mais les mentalités sont dures à changer. Naturellement, elle aime la nature, les randonnées, les amis, les voyages. “Je me suis baignée dans la mer Morte, en Israël. On flotte réellement”, sourit-elle. Irlande, Canada, Baléares, Majorque, elle connaît.

Elle rêve de Cuba et New York

Ses rêves désormais : Cuba et New York. Pour cela, elle a toute sa vie. Rapidement, elle aimerait aussi ouvrir une seconde puis une troisième boutique. Mais avant ses projets d’expansion, elle souhaite fonder une famille et avoir des enfants. Pour ses projets intime et professionnel, désormais, elle ne semble plus prête à laisser de place au hasard.

C’est le vendredi 23 mars, à partir de 8 h 30, au CFA d’Eschau, près de Strasbourg, que Nathalie passera le concours dans la catégorie “art floral”. Sous quelle forme se déroule l’épreuve ? La question intrigue la jeune femme car pour elle, ce sera une inconnue totale. “Je sais juste qu’il y a deux épreuves imposées, d’une durée de quatre heures trente. À part ça, on part à l’aveugle, on ne sait pas ce qui nous attend.” Elle devra toutefois accomplir un croquis technique puis, naturellement, la composition. Pour cela, elle partira avec sa caisse à outils et utilisera des fleurs imposées. “Nous sommes trente-six, de toute la France, tous du même niveau.”

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : JEAN-PHILIPPE JUAN – MIDILIBRE.FR
Sources :

http://www.midilibre.fr/2018/03/17/beziers-nathalie-la-fleuriste-qui-reve-de-devenir-meilleur-ouvrier-de-france,1641818.php

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BARENGRUG Publicité - Pack Premium
BARENGRUG Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info