L'info pour les pros !
Nouvelle Aquitaine – Le bar à chats se démocratise avec le soutien de la SPA
99
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Nouvelle Aquitaine – Le bar à chats se démocratise avec le soutien de la SPA

Nouvelle Aquitaine – Le bar à chats se démocratise avec le soutien de la SPA

Bar a chats JAF-info Animalerie

Alexis Hamonou, 21 ans, adore les animaux. Séduit par le concept de la ronronthérapie, le garçon va ouvrir un lieu cocooning où se côtoieront chats et clients.

Chat vous dit de prendre un café ou de déguster un cookie avec un ou plusieurs gros matous pour les câliner ? C’est le principe des « Neko café », les bars à chats japonais. Ce concept zen en vogue a depuis quelques années fleuri dans plusieurs grandes villes françaises (Paris, Brest, Rennes, Lille, Nantes, Lyon…). Il arrive maintenant dans une ville moyenne : à Châtellerault.

Ouverture mi-janvier près de la rue Bourbon

L’initiative, ambitieuse et sérieuse, est à mettre au crédit d’un jeune Châtelleraudais. Alexis Hamonou, 21 ans. « J’ai toujours aimé et côtoyé les animaux depuis tout petit, explique ce parisien de naissance qui a fait ses études au lycée Branly (*), notamment, et qui vit depuis trois ans de missions d’intérim. J’étais plutôt destiné à travailler dans l’informatique. Puis je pensais être vendeur en animalerie et c’est en allant sur internet que j’ai découvert le principe du bar à chats né au Japon. »

Alexis Hamonou doit ouvrir son bar à chats, Le Miaouw, dans un ancien salon de coiffure du 10, rue Noire (en face la pizzeria L’Arlequin), perpendiculaire à la rue Bourbon. Les chats seront les propriétaires, vous serez leurs invités.

Le garçon parle d’un endroit « cocooning et convivial » où les clients pourront siroter un verre (café, thé, chocolat…) ou déguster une pâtisserie (muffin, cookie…), au milieu d’une petite dizaine de chats. « Vous pourrez vous détendre en les regardant dormir, jouer autour de vous où encore les câliner. »

Cette compagnie apaisante et destressante des petits félidés, c’est le principe de la ronronthérapie dont Alexis Hamonou est convaincu des bienfaits. « C’est un environnement antistress naturel. Il y aura une salle pour les clients et un espace cocooning avec lecture. Je vais fabriquer des fauteuils à partir de palettes en bois et on crée déjà des arbres à chats ou encore des ponts avec des lattes de sommier. »

“ Les chats disponibles à l’adoption ”

Les chats pourront, et c’est l’autre originalité de ce bar, être adoptés par les clients. Ils proviennent d’associations de protection d’animaux comme la SPA de Châtellerault, qui a donné « un accord de principe » avec des réserves (lire ci-dessous). « Je prévois six ou sept chats prêtés par la SPA et disponibles à l’adoption. Je veux contribuer à l’adoption des chats à ma manière. Je veux aider les associations et pouvoir vivre de mon bar à chats. »

Voilà de quoi peut-être aussi contribuer à la redynamisation du centre-ville de Châtellerault. Premiers miaulements pour des clients zen attendus à la mi-janvier.

Contact : page Facebook « Miaouw/Bar à chats ».

(*) Un Bac en sciences technologiques de l’industrie et du développement durable.

à chaud – La SPA a donné un « accord de principe »

Helen Chastenet est la directrice de la SPA à Châtellerault. Voici ce qu’elle pense du projet d’un bar à chats à Châtellerault : « C’est un concept à la mode. Nous avons donné un accord de principe pour une éventuelle collaboration mais nous avons émis des réserves. Pour l’instant, ce sont les prémices d’un projet. »

« Il y a des règles à respecter. Il faut que les animaux puissent vagabonder en sécurité dans ce futur établissement. Par exemple, il faudra une chatterie à l’écart pour animaux domestiques s’ils n’ont pas envie d’être caressés et embêtés. Ils nous parlent d’un sas de 3 m2 pour une dizaine de chats… C’est un métier de s’occuper d’animaux. »

« Il pense ouvrir en janvier mais ça me paraît court. On veut les rencontrer et voir les bâtiments pour une période d’essai et signer peut-être une convention. On prêterait des chats qui pourraient éventuellement être adoptés. On va peut-être être agréablement surpris par ce projet. »

en savoir plus – Un projet ficelé en quelques mois

Les démarches faites. Alexis Hamonou a mis tous les atouts de son côté pour voir son projet aboutir avec des démarches administratives effectuées auprès de la mairie, de la Chambre des métiers, de la banque… « Cela fait quelques mois que je prépare mon projet. Je suis tout seul avec ma mère, une ancienne comptable, qui m’aide. Je signe jeudi (hier) un bail précaire d’un an pour la location du commerce. »

Des formations obligatoires. Le jeune homme a également suivi un stage HACCP relatif à l’hygiène alimentaire et doit obtenir ces prochains jours l’Acace (Attestation de connaissances pour les animaux domestiques).

Crowdfunding. Alexis Hamonou a aussi lancé mardi une campagne de financement participatif via le site « J’adopte un projet.com » pour lui permettre de financer la décoration, le mobilier, l’enseigne…

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : lanouvellerepublique.fr – Denys FRETIER
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://www.lanouvellerepublique.fr/chatellerault/chatellerault-un-bar-a-chats-va-ouvrir-en-centre-ville
  • https://www.facebook.com/LeMiaouw/

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BYFLOX Publicité - Pack Premium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EVERGREEN Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info