L'info pour les pros !
10 Ans !
Nouvelle Aquitaine – La Fleuriste Catherine Gibault recherche un jeune créatif
52
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact

Nouvelle Aquitaine – La Fleuriste Catherine Gibault recherche un jeune créatif

Fleuriste-générique JAF-info F3

Encore une nouvelle série dans le 7 ! Jusqu’en juin prochain, la rédaction mettra en lumière des artisans et commerçants qui cherchent en vain à céder leur entreprise, fruit de toute une vie de travail. Rencontre avec Catherine Gibault, fleuriste depuis plus de quarante ans, installée à Iteuil.

Catherine Gibault s’apprête à partir en vacances. Et elle en a bien besoin. La retraite a sonné depuis quatre mois déjà pour la gérante de la boutique Fleurs Pierres et Jardins à Iteuil. Mais impossible pour ce petit bout de femme au caractère explosif de se résoudre à laisser son fonds de commerce vide.

« J’aimerais profiter de la vie. En même temps, cela me ferait mal au cœur que le fleuriste du village disparaisse. J’aime ce métier. Il faut trouver un repreneur. » Quelques candidats ont passé la porte. Mais selon Catherine, « ils ne savaient pas travailler, pensaient être meilleurs que tout le monde et, finalement, ont trouvé le prix de vente trop élevé ». Pour que l’activité perdure, cet « artisan fleuriste » elle tient à ce titre, n’est pas prête à la céder à n’importe qui. « Je ne suis pas un de ces marchands de fleurs qui font des gros volumes avec des objectifs de ventes à tenir. C’est dans la création que je m’éclate. Face à la grande distribution où tout est pareil, je crois vraiment qu’il y a une place pour ce qui est unique, différent. » De quoi attirer des clients de loin car, point noir de la situation, la clientèle de la commune ne suffit pas à développer le magasin.

« Un jeune habile et connecté »

A Iteuil depuis onze ans, la fleuriste passionnée se souvient de l’énorme cœur qu’elle avait dessiné sur sa vitrine, en 2016, au moment de la Saint-Valentin. « Les gens marquaient des mots d’amour et se prenaient en photo, c’était génial. Je m’étais fait un bon coup de pub ! » A tel point qu’elle avait recommencé pour la fête des mères. Et rebelote. Même si les particuliers offrent moins de fleurs, certains événements continuent de fonctionner pour le commerce. Noël et la Toussaint restent ainsi des temps forts, contrairement aux deuils et autres mariages. « Je peux faire des compositions sur tous les thèmes et avec n’importe quel objet, même un pneu de voiture si vous voulez ! Une fois, je me suis démenée afin de trouver un vieux camion pour une cliente qui voulait offrir un cadeau à un chauffeur routier. C’est ce savoir-faire qu’il faut maintenir », insiste cette professionnelle acharnée, qui a débuté sa carrière à 16 ans.

Le métier n’est pas facile, surtout quand on est seul. « Les allers-retours chez les fournisseurs, les livraisons, l’accueil des clients en magasin et les créations demandent du temps. Surtout qu’il faut souvent discuter avec les gens pour bien comprendre leurs besoins. » Le profil du repreneur, Catherine Gibault l’imagine bien : « Un jeune créatif, habile pour manier les fleurs et qui saurait le faire savoir grâce à Internet… Celui-là pourrait trouver des clients, même à Iteuil. Je suis prête à l’aider au début. » En revanche, il ne devra pas compter ses heures. Quand on aime…


Le magasin

Commercialise actuellement des fleurs, à l’unité ou en composition, des objets de décoration insolites et des plaques funéraires en granit « made in France ». L’affaire est saine, sans dette et le chiffre d’affaires ne demande qu’à être développé.

La situation

Se situe sur la place principale d’Iteuil, près de l’église et de la mairie, qui comprend une demi- douzaine de commerces (tabac-presse, opticien, banque, artisan boucher, boulanger…). En revanche, le bar-restaurant Chez Patoche a récemment fermé.

L’équipement

Dispose d’une chambre réfrigérée, de deux climati- sations réversibles, de stores et de grandes baies à triple vitrage. Cela n’a l’air de rien, mais quand on vend des eurs, les conditions de conservation et d’exposition s’avèrent très importantes.

Prix de vente

30 000€ à débattre (sans le stock).
Contact
Catherine Gibault au 06 33 54 22 17

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Romain Mudrak – 7APOITIERS.FR
Sources :

http://www.7apoitiers.fr/enquete/2338/laquo-nbsp-un-creatif-a-toutes-ses-chances-nbsp-raquo

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
AMORSA Publicité - Pack Premium
AMORSA Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info