L'info pour les pros !
Montmorillon – en deux mois fermeture de 2 boutiques fleuriste
143
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Entreprises > Montmorillon – en deux mois fermeture de 2 boutiques fleuriste

Montmorillon – en deux mois fermeture de 2 boutiques fleuriste

Fleuriste générique JAF-info H2

Florval cesse son activité samedi. La fermeture de son second point de vente, déficitaire boulevard Gambetta, n’a pas suffi, regrette Jean-François Belloy.

En l’espace d’un mois et demi, les deux enseignes florales du centre-ville disparaissent. Après Valrose, boulevard Gambetta, fermé mi-décembre, c’est au tour de sa “ maison-mère ”, Florval, avenue de la République : la boutique a été placée en liquidation judiciaire en fin de semaine dernière.

Le tribunal de commerce a autorisé la poursuite d’activité pendant une semaine, pour écouler le stock. Samedi soir, le fleuriste Jean-François Belloy tirera définitivement le rideau.

« Voilà 32 ans de passion qui partent en fumée », nous disait hier, amer, l’artisan qui emploie deux salariées. L’entreprise en avait compté jusqu’à huit, avant 2008. L’année de la crise « on a vu très rapidement les affaires diminuer ». Depuis, il n’a pas réussi à remonter la pente. En redressement judiciaire en 2009 : « Je ne me prends plus aucun salaire depuis un an et demi. »

En 2013, il ferme son magasin de Lussac-les-Châteaux et se recentre sur ses deux points de vente à Montmorillon.

Mais le déficit de Valrose, boulevard Gambetta, est à son tour devenu insupportable, conduisant à sa fermeture mi-décembre. Jean-François Belloy estime que le réaménagement du centre-ville, avec la mise en place du sens unique devant ce magasin, lui a coûté très cher : « Ce sens unique, c’était le coup de grâce. Il fait peur aux clients de la Trimouille, on ne les voit plus. On a eu une baisse pendant la phase des travaux, c’est normal. Mais ensuite j’ai patienté, j’ai attendu un an, l’élan n’est pas revenu. Je suis passé d’un chiffre d’affaire de 300 à 400 € par jour à zéro ou presque certains jours. Et nous sommes écrasés par les charges sociales : on doit payer, je ne dis pas le contraire, mais pas dans ces proportions ni dans ces conditions. »

Replié sur son dernier magasin, avenue de la République, avec des charges réduites au strict minimum, Jean-François Belloy avait encore bon espoir, mi-janvier, de sortir la tête de l’eau. Le tribunal de commerce en a jugé autrement, et le fleuriste le regrette : « Le magasin ici était viable avec une employée à temps partiel. Il y a encore assez de chiffre d’affaires. J’ai proposé un plan, je leur demandais de prolonger de six mois, au moins passer la Saint-Valentin, et négocier des échéances pour le paiement de l’URSSAF et de la retraite complémentaire. Mais ils n’ont pas voulu. Ça me désole, on pouvait continuer à travailler. »

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Sebastien KEROUANTON – LANOUVELLEREPUBLIQUE.FR
Sources :

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2015/01/28/Le-dernier-fleuriste-ferme-en-centre-ville-2201913

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BYFLOX Publicité - Pack Premium
NOEL Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info