L'info pour les pros !
Maxi zoo – le doublement du reseau passe par bordeaux
519
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Entreprises > Maxi zoo – le doublement du reseau passe par bordeaux

Maxi zoo – le doublement du reseau passe par bordeaux

MAXI ZOO - VASTE PROJET DE REFONTE DES 70 MAGASINS | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr

La chaîne d’animalerie Maxi Zoo qui compte 72 points de vente veut passer à 150 à l’horizon 2020, dans l’Hexagone.

Fondée en 1993 par un vétérinaire grenoblois, sous le nom City Zoo, la société appartient depuis 2004 au groupe allemand Fressnapf, reconnu leader européen avec 1350 boutiques.

Maxi Zoo, une des principales marques françaises d’animalerie, veut croquer le marché à pleines dents depuis son repositionnement par Jan Wejbrandt, Pdg recruté en septembre 2013 par le groupe Fressnapf, propriétaire allemand. « Nous prévoyons l’ouverture de 78 nouveaux magasins à l’horizon 2020 et le remodelage des 72 points de vente existant d’ici à fin 2016. Nos prix sont conformes au marché et notre stratégie repose sur la fidélisation de notre clientèle avec nos conseils », explique le dirigeant. A ce propos, les collaborateurs sont tous formés dans l’Académie maison, installée à Vaulx-Milieu, en Isère où le situe le siège. « Trois personnes sont employées à temps complet dans cette structure de formation interne ».

Gamme exhaustive

Autre avantage concurrentiel mis en avant : l’étendue de l’offre. « Nous proposons entre 5000 et 7000 références. Nous allons de l’entrée de gamme au super premium comme la ligne Real Nature particulièrement adaptée aux besoins spécifiques des animaux. Un chien actif vivant à la campagne ne se nourrit pas de la même façon qu’un chien, plus sédentaire en ville », argumente le Pdg de Maxi Zoo France, fort de 450 salariés. « Un tiers de nos ventes se fait avec des marques exclusives et nos marques propres. Nous concevons alors nous-mêmes nos recettes et nous sous-traitons la fabrication, en Hollande ou en Allemagne », entre autres, détaille Jan Wejbrandt.

Terrariophilie et basse cour

Croquettes et friandises restent les plus vendues. « Toutefois, et du fait de l’évolution des technologies, le contenu nutritionnel des aliments humides se rapproche bien souvent des croquettes. Ils sont importants quand il fait chaud et notamment chez le chat qui ne boit pas ou peu d’eau », poursuit-il. Le chien représente la part dominante des animaux de compagnie « 65 % de nos clients possèdent un chien, mais aussi et fréquemment un chat ». Chaque année 200.000 nouveaux chats sont dénombrés en France. Deux secteurs considérés comme des « niches » ont de plus en plus d’adeptes : la terrariophilie (passion pour les espèces animales mais aussi végétales un peu insolites : iguanes, serpents etc) et les animaux de basse cour (canards, poulets, poules).

Cap sur le bassin bordelais

Le réseau de magasins, exclusivement des succursales, s’est développé à l’Est et en Ile de France. « Nous cherchons à nous implanter partout à condition de trouver de bonnes localisations avec des possibilités de parkings », assure Jan Wejbrandt. Celui-ci annonce l’ouverture de deux points de vente dans la région bordelaise, le premier fin septembre et le second fin octobre. Le rythme devrait passer à « 8 ou 10 nouvelles boutiques en 2016, puis à 20 voire 25 par an ». La mise en service d’un site Internet marchand n’est pas envisagée avant 2017 ou 2018, à ce stade et pour des raisons de priorité.

Une douzaine de pays

Maxi Zoo France (96 millions de chiffre d’affaires en 2014, en hausse de 9,4 %) a été créée en 1993 par un vétérinaire grenoblois sous l’enseigne City Zoo. En 2004 la société est passée dans le giron de l’allemand Fressnapf détenu par Trosten Toeller, un quadragénaire qui l’a fondé en 1990 et reste l’unique actionnaire. La chaîne, qui revendique le leadership européen, est présente dans une douzaine de pays avec 1350 magasins (en propre et affiliés) employant 10.000 collaborateurs. Selon les pays, le groupe décline ses animaleries sous trois noms : Fressnap (Allemagne, Suisse alémanique, Autriche etc), Maxi Zoo (France, Italie, Suisse romande….) et Jumper (Pays-Bas).

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Marie-Annick DEPAGNEUX – ACTEURSDELECONOMIE.LATRIBUNE.FR
Sources :

http://acteursdeleconomie.latribune.fr/strategie/marketing-communication/2015-07-17/maxi-zoo-veut-doubler-son-reseau-en-france.html

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
comptoir Publicité - Pack Premium
EVERGREEN Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info