L'info pour les pros !
10 Ans !
Maubeuge – mesententes mairie – fleuriste en boutique et sur le marche
112
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact

Maubeuge – mesententes mairie – fleuriste en boutique et sur le marche

FLEURISTE - UN MARCHE EN MUTATION ? | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr

La municipalité n’a pas renouvelé l’autorisation d’occupation du domaine public. Résultat : les fleuristes du marché hebdomadaire du dimanche matin, à Maubeuge, doivent plier bagage. Le couple Lanniaux ne comprend pas cette décision.

Jean-Pierre Coulon, adjoint en charge notamment des foires et marchés et du commerce, ne l’a pas dit avec des fleurs, mais en envoyant un bref courrier aux intéressés : « À compter du 1er janvier 2015, l’autorisation d’emplacement dont vous bénéficiez au niveau de la place Vauban le dimanche matin n’est plus renouvelée. » Courrier envoyé le 29 décembre, une petite semaine avant que le couperet ne tombe.

Jean-Marc et Joëlle Lanniaux, les fleuristes destinataires de la missive qui installaient leur étal place Vauban tous les dimanches en matinée et jours fériés, ont un peu de mal à comprendre la décision. Leur présence hebdomadaire perpétuait une tradition instaurée voilà une bonne cinquantaine d’années. Dix ans que les époux Lanniaux se sont installés là pour la première fois, avec d’autres fleuristes. Mais au fil des ans et des départs, ils se sont retrouvés seuls. Élu en mars, l’adjoint avait déjà demandé au couple de plier bagage en avril. Mais les fleuristes avaient réglé leur redevance annuelle d’occupation du domaine public. Du coup la mairie a attendu qu’elle arrive à expiration pour ne pas la renouveler.

En semaine, pas le dimanche

Le couple de presque sexagénaires, grossistes en fleurs à Marly, comprend d’autant moins qu’ils sont Maubeugeois et que le motif invoqué tient en une concurrence jugée déséquilibrée par l’adjoint. En résumé, l’élu considère que la simple redevance annuelle – 470 €, précise J.-M. Lanniaux – est loin de représenter ce que paient les commerçants sédentaires en taxes locales. « Une fleuriste concurrente s’est plainte de ne pas travailler. Mais c’est dur-dur pour tout le monde en ce moment. Si on suit ce raisonnement, il faut supprimer les marchés hebdomadaires », en déduit J.-M. Lanniaux, qui dit avoir recueilli deux cents signatures sur une pétition, dont celles de « clients amis avec le maire ».

J.-P. Coulon assure avoir reçu les récriminations de « tous les fleuristes maubeugeois » et parle d’une « démarche simple et pragmatique pour protéger (nos) commerces ». Et l’adjoint de faire le distinguo entre un commerçant non sédentaire, seul sur une place le dimanche matin, et un autre présent sur les deux marchés hebdomadaires et la foire mensuelle. Il invite le couple à intégrer ces rendez-vous. « Qu’ils viennent sur les marchés et sur la foire ! », lance-t-il. CQFD.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : J.-M. BOUTILLIER – LAVOIXDUNORD.FR
Sources :

http://www.lavoixdunord.fr/region/la-mairie-siffle-la-fin-des-fleuristes-et-du-marche-le-ia23b44386n2608131

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
AMORSA Publicité - Pack Premium
BARENGRUG Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info