L'info pour les pros !
Martinique – pas facile d'etre fleuriste
234
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Martinique – pas facile d'etre fleuriste

Martinique – pas facile d'etre fleuriste

LOGO JAF-Info | Jardinerie Animalerie Fleuriste

téléchargement (2) Tous les dimanches, Marie-Alice Azérot quitte Sainte-Marie dès 3 heures du matin pour s’installer et vendre ses fleurs sur le trottoir en face du marché de l’Asile à Fort-de-France.

Native de Sainte-Marie, elle est marchande de fleurs depuis une trentaine d’années. La majorité des fleurs qu’elle vend viennent de ses jardins.

Elle travaille également avec des grossistes qui font venir des fleurs notamment de la Colombie. Elle, c’est Marie-Alice Azérot. Ses fleurs préférées, ce sont les alpinias, les anthuriums, les balisiers… Quand elle n’est pas aux abords des marchés – Fort-de-France le dimanche, Lamentin le samedi -, elle fait des livraisons à domicile ou fournit certaines églises de la Martinique. Depuis quelques années, cette marchande de fleurs s’est mise aux compositions florales. Elle l’explique ainsi : « Avant je vendais dans les marchés, mais je préfère rester à l’extérieur. Car il y a davantage de place. Les choses étaient plus faciles. Maintenant, il faut se moderniser, répondre aux besoins de la clientèle qui réclame toujours plus » . Cette vendeuse est bien organisée. Elle a installé deux tables et un parasol. Elle a des ciseaux pour couper les tiges, du plastique pour emballer les fleurs et d’autres accessoires de décoration pour les bouquets. Elle aime son métier passionnément mais n’a pas réussi à convaincre ses enfants de suivre son parcours. « Dans ce secteur d’activité, il faut avoir du courage et une bonne santé. Tout est aujourd’hui difficile » , dit-elle.

UNE CONCURRENCE SÉVÈRE

Aînée d’une famille de onze enfants, elle a travaillé dur pour « arriver dans la vie » comme elle dit. Elle ne nous cache pas son bonheur de se retrouver dans la nature, dans ses jardins qu’elle affectionne particulièrement. Cependant, elle fait ce malheureux constat : « Quand les fêtes des mères, de Toussaint, de Noël, le jour de l’An approchent, tout le monde devient fleuriste. La concurrence est sévère. Ces occasionnels donnent un sérieux coup de revers à la profession. Et pourtant, dans les marchés de fruits et légumes, nous sommes une famille bien soudée »

Marie-Alice Azérot ne cesse d’expliquer à ses clients qui sont devenus des amis au fil des années, que « nous sommes sur une île. La Martinique n’avancera pas, car nous sommes trop égoïstes, qu’il faut plus de solidarité » .

Notre marchande se souvient de la belle époque où elle a commencé à vendre des fleurs en 1983 dans la commune du Lamentin. Son chiffre d’affaire augmentait d’année en année. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, dit-elle : « avec la nouvelle pratique d’incinérer nos morts, les campagnes contre la démoustication dans les cimetières et l’arrivée massive des fleurs artificielles en provenance d’Asie, la vente de fleurs naturelles est sérieusement en baisse. Et dire qu’on continue à répéter sans regarder autour de nous que nous sommes une île aux fleurs ? »

JME


Source : http://www.martinique.franceantilles.fr/regions/centre/difficile-d-etre-fleuriste-dans-l-ile-aux-fleurs-218232.php

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : vide
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BARENGRUG Publicité - Pack Premium
BYFLOX Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info