L'info pour les pros !
10 Ans !
Lettre adressée à Edouard PHILIPPE – Premier Ministre – Mikaël Mercier, Président de VAL’HOR et Pépiniériste : “Nous ne voulons pas être une filière sacrifiée.”
1718
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact

Lettre adressée à Edouard PHILIPPE – Premier Ministre – Mikaël Mercier, Président de VAL’HOR et Pépiniériste : “Nous ne voulons pas être une filière sacrifiée.”

Logo_valhor_JAF-jardinerie-fleuriste

« Chers collègues,

Nous clôturons la troisième semaine de confinement, une semaine où nous aurions dû être en plein cœur de notre saison.

Mais notre filière est à l’arrêt, totalement bloquée, sacrifiée, les trésoreries se tendent, les plantes, elles, n’attendent pas, elles continuent de pousser. Déjà de nombreux lots ont été jetés.

Dans ce contexte extrêmement tendu pour nous tous, je voulais d’abord vous remercier de vous être mobilisés, partout en France, pour alerter l’opinion publique, les élus, sur notre situation. Cet effort va payer, c’est certain.

Vous remercier aussi pour tous les dons que vous avez faits, les belles initiatives prises pour saluer le travail des soignants. Notre filière a du cœur et vous le démontrez tous les jours.

A VAL’HOR, avec l’ensemble des fédérations professionnelles, nous avons engagé cette semaine deux chantiers : la recherche de fonds au niveau européen pour compenser les pertes, la mise en place de groupes de travail pour préparer la sortie de crise.

Nous travaillons sur tous les fronts : du très court terme au long terme.

Demain ne sera plus comme avant. Mais demain, j’en suis certain, nous aurons besoin encore plus de fleurs, de plantes et de beaux paysages. »

Mikaël Mercier, Président de VAL’HOR et Pépiniériste

La stratégie d’alerte de la filière du végétal sur les pertes de végétaux

et l’ampleur des baisses de chiffre d’affaires liée à la saisonnalité forte de l’activité

Au niveau national

Le ministre de l’Agriculture a été le premier alerté dans la mesure où VAL’HOR est une Interprofession Agricole. Il nous a fait un premier retour encourageant : « la filière horticole fait partie des 3 filières agricoles pour lesquelles il faudrait engager des mesures d’exception pendant cette crise et notamment pour dédommager les pertes de culture. » Il nous a demandé d’estimer précisément les pertes en végétaux, les baisses de chiffre d’affaires et les impacts sur l’emploi, ce que nous avons rapidement engagé avec l’aide des instituts d’étude qui étudient en temps normal les entreprises de la filière (production, commerce de gros, commerce de détail et paysage). Vous allez être sollicités prochainement par l’un des instituts d’étude.

la filière horticole fait partie des 3 filières agricoles

pour lesquelles il faudrait engager des mesures d’exception pendant cette crise

et notamment pour dédommager les pertes de culture.

Le ministre de l’Agriculture

 

Le Premier ministre a ensuite été alerté par courrier le 27 mars. (cf ci-dessous)

 

Au niveau local

Merci à tous les professionnels du végétal qui se mobilisent au niveau local et ont propagé l’alerte. Dans la mesure où l’épidémie n’impacte pas les départements de manière égale, le traitement des demandes est différencié localement. On observe donc des dérogations préfectorales (plants potagers notamment) et nous vous invitons à bien vérifier auprès de votre préfecture la véracité de telle ou telle information qui déroge à une interdiction nationale.

Au niveau européen

VAL’HOR et ses fédérations ont pris l’initiative de travailler avec une « task force » européenne des associations du végétal : Copa-Cogéca et l’ENA pour les horticulteurs et pépiniéristes, l’AREFLH réunissant les productions fruitières, légumières et horticoles, Union Fleurs pour les grossistes en fleurs et plantes, Anthos pour les bulbiculteurs.

 

Lettre adressée à Edouard Philippe Premier Ministre

Cliquer sur l’image pour télécharger l’ensemble de la lettre

Covid19 VALHOR CourrierPremierMinistreAgriculture 20200330 page 0001

 

Téléchargement du fichier (PDF, 84KB)

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : VALHOR

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
EVERGREEN Publicité - Pack Premium

2 réponses

  1. Bonjour à tous.
    Nous sommes Horticulteur Fleuriste, aujourd’hui, nous avons le droit de livrer mais pour ce mois-ci= Avril, Mai, peut’ on mettre un “Drive” en place???? et à qui demander l’autorisation????

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BARENGRUG Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info