L'info pour les pros !
Publicité - Pack Impact

Les jardineries de Nice obligées de s’adapter aux nouvelles restrictions sanitaires pour rester ouvertes

La rédaction de JAF-info
Vues :
532
jardinerie


25/02/2021 – L’épidémie ne cesse de progresser (plus de 30.000 nouveaux cas positifs ce mercredi). De nouvelles mesures pourraient être prises par le Premier ministre qui s’exprimera en fin d’après-midi. Si bon nombre d’enseignes ont dû fermer leurs portes, les jardineries de Nice adaptent leur surface pour accueillir leurs clients.

Bon nombre d’enseignes de plus de 5.000 m2 ont dû fermer leurs portes pour limiter la propagation de la Covid-19 dans les Alpes-Maritimes. Mais certains commerces rentrent dans un cercle restreint.

Des exceptions, comme l’alimentaire ou les pharmacies. Mais les jardineries n’en font pas partie à en croire la préfecture. “Si ces enseignes font plus de 5.000 m2, elles sont concernées par l’arrêté et peuvent uniquement fonctionner avec le click and collect”, nous a-t-on indiqué ce mercredi.

Pour éviter de fermer ses portes, la jardinerie Petruccioli – Truffaut, installée boulevard du Mercantour, à Nice, a cherché une solution intermédiaire. Depuis mardi, l’enseigne accueille sa clientèle dans des conditions particulières. “A la base, notre magasin dépasse les 5.000 m2, explique Olivier Bonin, directeur de la jardinerie. Mais on a contacté la préfecture pour tenter de comprendre et surtout pour se mettre en conformité absolue”.

FERMÉES LE WEEK-END

Le magasin a donc limité sa surface de vente pour rester dans les clous.On possède 1.500 m2 en clos couvert fermé, poursuit le directeur, tout en notant les allées et venues des clients pour respecter la jauge maximale de cent personnes. On a redélimité les contours du magasin, on est désormais à 4.885 m2 en comptant bureaux et réserves. On s’auto-limite.À l’extérieur, des rubalises interdisent notamment l’accès à certains espaces de vente. Les clients peuvent poursuivre leurs achats dans les autres allées.

La jardinerie niçoise Prosperi se retrouve dans la même situation, avec une surface globale supérieure à 5.000 m2. Mais seulement 1.200 m2 fermés. “On s’est concertés avec les autres enseignes et on applique la même chose, assure Valerio Bianchi, directeur du magasin, situé quelques kilomètres plus loin dans la Plaine du Var. La majorité de l’espace est découvert, c’est tellement large que les gens peuvent se balader. La jauge n’est jamais pleine.”

Les deux enseignes seront fermées les deux prochains week-ends, pour inciter la clientèle à respecter le confinement.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : VIVIEN SEILLER nicematin.com
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Accès rapide