L'info pour les pros !
10 Ans !
Les fleuristes et jardineries en panne des sens….
116
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact

Les fleuristes et jardineries en panne des sens….

fleurs fête des femmes

Ces métiers qui pâtissent de la pénurie d’essence – Les fleuristes songent à adapter la composition des bouquets pour la Fête des Mères

Le manque d’essence dans les stations-service oblige les professionnels des secteurs d’activité à s’adapter.

Alors que le manque d’essence et gazole s’intensifie sur le territoire, certains métiers pâtssent plus que d’autres dans leur quotidien. L’ensemble des organisations patronales a interpelé le gouvernement ce mercredi dans un communiqué commun.

 

Extraits

Les fleuristes dans l’expectative avant la Fête des mères.

La Fête des mères, qui a lieu ce dimanche, est une date clé pour les fleuristes et les jardineries. Chez Florajet (7500 magasins dans l’Hexagone) comme chez Interflora (5200 fleuristes), cette date représente à elle seule 15% du chiffre d’affaires.

«Les tournées de nos fleuristes risquent d’être assez concentrées par zone de livraison, prévoit Cyrille Kittel, directeur marketing d’Interflora. Mais il ne faudrait pas que ça dégénère». Même son de cloche chez Florajet où les approvisionnements sont encore fluides. Mais la situation pourrait devenir inquiétante. «La rupture des approvisionnements est une vrai sujet chez nous, explique Alexandre Arnaud, directeur du développement de Florajet, qui prévoit 120 000 livraisons pendant le week-end.

Heureusement, grâce à la géolocalisation, nous pouvons limiter les zones de déplacement des fleuristes. En ville, ils sont en général limités à 1,2 km entre le fleuriste et le client et à 4 km en zone périurbaine. S’il le faut, on peut encore restreindre, quitte à proposer au client de modifier un peu le contenu des bouquets selon l’assortiment dont disposent les magasins. Et à assurer les livraisons à pied». Ainsi, selon les disponibilités, la pivoine très appréciée pour la Fête des mères pourrait être remplacée dans les bouquets par davantage de roses blanches ou roses, ou inversement.

Une tendance à la livraison à pied qui pointe déjà à Paris. «Depuis lundi , on constate que nos clients fleuristes (une vingtaine de boutiques d’indépendants) ont doublé le recours à nos services à vélo», déclare ainsi Benjamin Chemla, cofondateur de Stuart, une plateforme de livraisons par coursiers indépendants (1500 livreurs à vélo ou piétons).

Pour l’enseigne Botanic (67 magasins),

spécialisée dans les plantes et outils de jardins, l’effet de la crise sur les approvisionnements n’est pas encore flagrant mais l’inquiétude pointe. Les ventes des plantes, potées fleuries, balconnières et autre décorations de terrasses qui sont à leur plus haut à l’occasion de la fête des Mères pourraient en pâtir. «Le week-end à venir est crucial, détaille Luc Blanchet, président de cette entreprise familiale née en Haute Savoie qui réalise 330 millions d’euros de chiffre d’affaires. Nous réalisons un quart de nos ventes sur les trois dernières semaines de mai. Heureusement nos fournisseurs nous disent qu’ils pensent encore tenir quelques jours, mais nous redoutons surtout la désaffection de la clientèle». Le secteur n’avait pas besoin de cette crise. Sur un marché stagnant, c’est l’inventivité commerciale qui séduit la clientèle. Un artifice qui ne fonctionne que si les clients se rendent en magasin.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : LEFIGARO.FR
Sources :

http://www.lefigaro.fr/societes/2016/05/26/20005-20160526ARTFIG00012-ces-commercants-et-hoteliers-qui-souffrent-de-la-penurie-de-carburants.php

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

PRINTEMPS Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
Luc NAROLLES Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

AMORSA Publicité - Pack Premium