L'info pour les pros !
10 Ans !
Les fleuristes de Guadeloupe peinent à se faire livrer le muguet, cette année
92
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
muguet-JAF-fleuriste
La rédaction de JAF-info

Les fleuristes de Guadeloupe peinent à se faire livrer le muguet, cette année


Le brin de muguet risque, cette année, de se faire rare, chez les fleuristes de Guadeloupe. En cause, la réduction du volume de fret par les transporteurs aériens, en ces temps de pandémie, les coûts à la hausse de l’importation et les délais d’acheminement, pour une si délicate et fragile fleur.

Comme chaque année, la fleuriste Micheline Elphenor a reçu une affiche, annonçant la journée du Muguet. “Un brin de bonheur” est-il écrit dessus. Mais le poster est resté dans sa boite, cette année.

La perspective d’une nouvelle baisse de chiffre d’affaire

Dans le contexte actuel de pandémie et de réduction du volume de transport de fret, il est difficile de savoir si le muguet, cette fleur délicate que l’on offre traditionnellement le 1er mai, arrivera à temps en Guadeloupe. La professionnelle n’a donc pas changé la devanture de sa boutique.

Micheline Elphenor, qui est aussi la présidente de l’Organisation professionnelle des artisans fleuristes de Guadeloupe, n’est pas optimiste, mais espère tout de même être au rendez-vous de cette période clé de l’année, pour la profession. Seulement voilà : elle et ses confrères ne maîtrisent pas la partie arrivage de leurs marchandises.

L’acheminement des fleurs, pour nous fleuristes, ce n’est pas facile (…).

Le gros problème, c’est que nous sommes malheureusement tributaires des compagnies aériennes.

Micheline Elphenor, fleuriste et présidente de l’OPAFG

Renoncer au muguet, pour certains professionnels, c’est renoncer à une valeur sûre du mois de mai. Cela équivaudrait donc à renoncer à une partie du chiffre d’affaire annuel, alors que les entreprises concernées pâtissent déjà de la crise sanitaire.

Un investissement risqué

D’autres, au contraire, prennent le problème dans l’autre sens. L’incertitude qui règne autour de la possibilité d’un confinement, dans les jours qui viennent, les invite à la prudence.

Pour la grossiste Armelle Pommez, commander coûte que coûte, c’est peut-être aussi investir pour rien. La situation ne l’a donc pas encouragée à passer commande. Son choix de faire l’impasse sur le muguet a été mûrement réfléchi, après calcul des circonstances et des coûts, mais aussi au regard des difficultés pour importer les fleurs. En effet, avant d’arriver dans nos vases, les fleurs font un long voyage, fait d’escales diverses, comme nous l’explique Armelle Pommez :

Autre réalité à prendre en considération : le muguet est réputé fragile. Il ne supporte pas les trop longs voyages et les différences de températures. Il pourrait donc être fané le jour J.

Quand j’ai eu mon fournisseur, il m’a dit que le muguet était très avancé et avec le changement de température qu’il y a eu en plus, il m’a conseillé de prendre des pots. Mais naturellement, c’est plus lourd. Le fret est cher. Donc, ce n’est pas possible. Il sera invendable ! Donc j’ai fait l’impasse. Ça nous fait des pertes. Mais on ne peut pas faire autrement.

Armelle Pommez, fleuriste, grossiste

Armelle Pommez estime à 8000 euros de perte son choix de renoncer au muguet, pour 2021.

Bien chanceux et privilégiés seront les Guadeloupéens qui pourront se procurer cette petite clochette, symbole de pureté, de joie, de vie, de fragilité, de discrétion et de bonheur !

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Laetitia Broulhet, avec Nadine Fadel la1ere.francetvinfo.fr
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/les-fleuristes-de-guadeloupe-peinent-a-se-faire-livrer-le-muguet-cette-annee-991345.html

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Publicité - Pack Impact
EVERGREEN Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AMORSA Publicité - Pack Premium