JAF-info
L'info pour les pros !
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
La rédaction de JAF-info
35
Vues :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le sapin naturel français Une tradition essentielle à la magie de Noël

UN PRODUIT DU TERROIR, TRADITIONNEL ET FAMILIAL AUQUEL LES FRANÇAIS SONT ATTACHÉS

Apparu au début du XVIème siècle en Alsace, le sapin naturel est devenu le symbole et l’ornement central des fêtes de Noël. 500 ans plus tard, la tradition du sapin de Noël naturel continue à être perpétuée par les foyers français qui marquent un intérêt croissant pour sa culture locale.

D’après la dernière étude Kantar* réalisée pour FranceAgriMer et VAL’HOR à partir d’un panel consommateurs représentatif des foyers français, l’année 2020 a été stable pour les sapins naturels français. Dans un contexte de crise sanitaire, les Français ont été portés par l’envie de consommer local et d’apporter, au travers du sapin de Noël naturel, une ambiance festive et chaleureuse de Noël.

Toujours en tête des ventes par rapport aux sapins synthétiques, le sapin de Noël naturel séduit par son authenticité. Deux foyers sur dix ont acheté un sapin de Noël naturel en 2020, soit 5,9 millions pour un chiffre d’affaires de 170,5 millions d’euros.

*Etude réalisée sur un échantillon de 5 515 foyers représentatifs de la population française.

  • 5,9 M DE SAPINS NATURELS ACHETÉS EN 2020
  • 170,5 M€ CHIFFRE D’AFFAIRES SAPINS NATURELS EN 2020
  • 28,87 € PRIX MOYEN D’UN SAPIN NATUREL
  • RÉPARTITION EN VOLUME DES SAPINS DE NOËL NATURELS PAR ESPÈCE :
    • 80,4 % NORDMANN
    • 16,2 % EPICÉA
    • 3,4 % AUTRES

LE SAPIN NATUREL PRODUIT EN FRANCE LARGEMENT PLÉBISCITÉ

D’après l’étude menée en 2020 par Kantar, les acheteurs de sapins de Noël naturels sont soucieux d’avoir un comportement responsable :

• En privilégiant les sapins issus de cultures locales : une réelle prise de conscience est constatée concernant la région ou le pays d’origine du sapin naturel et représente donc un argument déterminant lors de l’achat. Ainsi, 69 % des Français déclarent accorder de l’importance à ce critère.
• En recyclant leur sapin naturel : 91 % des Français le recyclent (via les lieux de collecte notamment), le replantent ou le rapportent en points de vente.

Les sapins naturels sont toujours largement plébiscités par rapport aux sapins artificiels puisque 89 % (+5,4 % vs 2019) des foyers ayant acheté un sapin ont fait le choix du naturel en 2020 et seulement 11 % ont opté pour un sapin artificiel.

INDÉTRÔNABLE NORDMANN

Parmi les sapins naturels, le Nordmann reste la référence des Français et représente 80,4 % des parts de marché en volume (+ 2,1 points vs 2019) et 83,8 % en valeur (+ 1,2 point vs 2019). Une croissance qui confirme le recul de l’Épicéa depuis 2010 (-15,7 points en volume).

Le prix moyen d’un sapin Nordmann est de 30,10 €, tandis que le prix moyen d’un Épicéa est de 22,60 €.

Tendance à noter également, les Français plébiscitent davantage les sapins de Noël imposants. Ces grands sujets naturels de plus de 1m50 représentent 43 % des sapins naturels en volume (+ 5 points vs 2019).

DES ACHATS ANTICIPÉS

Est-ce la conséquence des confinements successifs liés à la pandémie de la COVID-19 ou simplement la volonté affichée de faire entrer, plus rapidement dans la maison, la joie et la chaleur des fêtes ? Cette année 2020, de nombreux foyers ont fait le choix d’acheter leur sapin de Noël plus tôt. Aussi, 57 % des sapins ont été achetés avant le 9 décembre, et le volume d’achat a augmenté en novembre, passant de 9 % en 2019 à 12 %
en 2020.

L’anticipation des achats de sapins de Noël naturels est particulièrement visible sur le Nordmann : 79 % des arbres sont achetés avant le 15 décembre (dont 60 % avant le 9 décembre). Quant à l’Épicéa, 69 % des achats sont effectués avant le 15 décembre.

Attention cependant, afin de garantir la qualité et la fraîcheur des sapins de Noël qui sont des produits frais, les producteurs recommandent auprès de la distribution et du grand public de ne pas vendre ou acheter un sapin de Noël avant le 25 novembre.

2020 : UNE DISTRIBUTION DÉSTABILISÉE PAR LE CONFINEMENT

La vente de sapins de Noël a été marquée par un contexte de crise sanitaire et l’application d’un deuxième confinement du 30 octobre au 15 décembre 2020. Les fleuristes et producteurs ont été autorisés à commercialiser leurs sapins uniquement à partir du 20 novembre 2020. L’étude menée par Kantar montre que le comportement des Français a évolué pendant cette pandémie. Les Français ont montrés une forte volonté de consommer local et de soutenir les commerces de proximité.

On constate également qu’en 2020, les professionnels du végétal reprennent des parts de marché sur les magasins généralistes. Ainsi, les ventes en valeur ont augmenté chez le producteur (+6 points vs 2019) et chez les fleuristes (+1 point vs 2019). Elles sont restées constantes pour les jardineries et libres-services agricoles (premier lieu d’achat en valeur de sapins naturels). En revanche, on constate une baisse importante dans la grande distribution (-7 points en valeur vs 2019) qui reste tout de même le premier lieu d’achat de sapins de Noël (exaequo avec les jardineries et libres-services agricoles).

LE SAPIN DE NOËL NATUREL EST UN PRODUIT DE CULTURE UTILE À L’ÉCONOMIE LOCALE

Depuis le 24 mars 2003, date du décret ministériel reconnaissant la culture du sapin de Noël comme une activité agricole à part entière, il n’y a aucune ambiguïté par rapport au sujet de la déforestation. L’arbre de Noël n’est pas un sapin sauvage déraciné en forêt mais bien une plante cultivée. Pour chaque sapin proposé pour les fêtes de fin d’année, un nouvel arbre est replanté, lequel absorbera le carbone émis dans l’atmosphère. La balance carbone du sapin de Noël cultivé en France lui est largement favorable. Contrairement au sapin artificiel qui nécessite des
produits d’origine pétrolière lors de sa fabrication et parcourt de nombreux kilomètres.

De plus, la culture et la récolte du sapin de Noël créent de nombreux emplois, permanents et saisonniers, dans les 46 départements français où sont réparties les exploitations.

Les acteurs de la filière, tous passionnés par leur métier, se consacrent au développement de sapins « Made in France » destinés aux fêtes de fin d’année et entièrement recyclables. Une démarche qualité reconnue par la signature « Fleurs de France ».

UNE PROFESSION MOBILISÉE

L’Association Française du Sapin de Noël Naturel (AFSNN) regroupe aujourd’hui 133 producteurs qui ont à coeur de valoriser leur savoir-faire. Elle promeut le développement de sapins naturels français, issus d’une production agricole raisonnée qui privilégie les circuits de distribution courts pour réduire l’impact du transport sur l’environnement.

VAL’HOR, INTERPROFESSION FRANÇAISE DE L’HORTICULTURE, DE LA FLEURISTERIE ET DU PAYSAGE

Depuis 1998, VAL’HOR est reconnue par les pouvoirs publics comme l’Interprofession Française de l’Horticulture, de la Fleuristerie et du Paysage. Elle réunit 52 000 entreprises spécialisées, réalisant plus de 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires et représentant 186 000 emplois.

VAL’HOR rassemble les organisations professionnelles représentatives des secteurs de la production, de la commercialisation et du paysage.

LES MISSIONS DE VAL’HOR :

• La production de ressources pour la filière par les études, la prospective, la recherche et l’innovation,
• La mise à disposition d’outils pour le développement économique des entreprises du végétal,
• Le développement du marché des particuliers et du marché des donneurs d’ordre par la communication collective.

EXCELLENCE VÉGÉTALE

Excellence Végétale est une association française, dont la mission est de gérer, défendre et promouvoir les signes officiels et interprofessionnels de la qualité, d’origine et d’écoresponsabilité, pour l’ensemble de la filière de l’horticulture. Elle bénéficie du statut d’Organisme de Défense et de Gestion pour les signes officiels Label Rouge et IGP auprès de l’INAO et a délégation de VAL’HOR, pour les signes interprofessionnels Plante Bleue et Fleurs de France.
Cette association regroupe plus de 250 entreprises de productions, de distributions et du paysage qui ont fait de la qualité et du respect de l’environnement leur cheval de bataille. Elles mettent tout en oeuvre pour proposer à leur clientèle le meilleur de leur savoir-faire. Leurs produits sont identifiables grâce aux signes de qualité ou d’origine sur les emballages tel que le Label Rouge ou Fleurs de France.

AFSNN ASSOCIATION FRANÇAISE DU SAPIN DE NOËL NATUREL

Fondée en 1998, l’AFSNN (Association Française du Sapin de Noël Naturel) réunit aujourd’hui 133 producteurs dans 46 départements en France.

DES ADHÉRENTS MOBILISÉS SUR DIFFÉRENTES MISSIONS :

• Promouvoir un savoir-faire français.
• Valoriser la provenance des sapins à l’aide de marques régionales.
• Lutter contre toute forme de commerce déloyal (plantations sauvages, ventes à la sauvette…) et faire appliquer la réglementation fiscale.
• Communiquer auprès du grand public sur les répercussions positives de la culture du sapin sur l’environnement.
• Rappeler que la profession crée des emplois dans des régions défavorisées.
• Garantir aux consommateurs comme aux professionnels une totale transparence sur la qualité, la taille et la variété des sapins à l’aide d’un marquage couleur normalisé.
• Améliorer la qualité et les services proposés autour de la vente des sapins (offre diversifiée, vente sur internet…).

En tant que membre de l’AFSNN, chaque producteur s’engage à respecter la charte de qualité définie par l’association et la réglementation en vigueur, à opter pour des méthodes culturales respectueuses de l’environnement, et à adopter le marquage couleur normalisé permettant d’identifier la taille des sapins.


LE SAPIN NATUREL FRANÇAIS – UNE TRADITION ESSENTIELLE À LA MAGIE DE NOËL

L’envie de se retrouver ensemble autour d’un sapin de Noël français décoré avec soin est important cette année pour les familles et amis qui vont enfin pouvoir se réunir. Féérique, le sapin trône majestueusement au centre des foyers et séduit par sa présence chaleureuse, odorante et décorative.

UNE TRADITION AUX RACINES TRÈS ANCIENNES

Les rites autour de cet arbre, solidement enraciné dans la culture populaire, sont très anciens et correspondent à la célébration du solstice d’hiver dans diverses contrées d’Europe. Entre 2 000 et 1 200 ans avant notre ère, l’Épicéa symbolisait le 24 décembre, jour de renaissance du soleil pour les populations de l’hémisphère Nord. Les Celtes avaient adopté un calendrier basé sur les cycles lunaires : à chaque mois lunaire correspondait un arbre.

Le sapin était celui de décembre, mois des toutes premières germinations dans la terre ensemencée. Symbole de vie, il était décoré de fruits, de fleurs et d’épis de blé.

Le premier sapin de Noël, tel que nous le connaissons, serait né à Riga en Lettonie en 1510. C’est en Europe, plus précisément en Alsace, que l’on retrouve la première mention écrite d’un sapin de Noël en France (Sélestat) en 1521. Dès lors, il devient un ornement à part entière. Autrefois décoré de fruits et de confiseries, le sapin de Noël se pare au cours des siècles de nouveaux décors : boules, santons, rubans, étoiles, puis guirlandes électriques.

Le Noël 2020 nous a montré à quel point les français sont attachés à l’indétrônable sapin de Noël naturel. Il représente à lui seul le symbole et la magie des fêtes de fin d’année.

UN PRODUIT DU TERROIR QUI DYNAMISE L’ÉCONOMIE LOCALE

L’Association Française du Sapin de Noël Naturel (AFSNN) regroupe aujourd’hui 133 producteurs qui ont à coeur de valoriser leur savoir-faire. Elle promeut le développement de sapins naturels français, issus d’une production agricole raisonnée qui privilégie les circuits de distribution courts pour réduire l’impact du transport sur l’environnement, contrairement au sapin artificiel qui nécessite des produits d’origine pétrolière lors de sa fabrication et parcourt de longues distances.

De plus, la culture du sapin naturel permet de limiter les gaz à effet de serre et de favoriser la biodiversité. Enfin, la culture et la récolte du sapin de Noël créent de nombreux emplois, permanents et saisonniers, dans les départements français où se répartit la production. Le nombre de sapins de
Noël naturels achetés en France en 2020 est estimé à 5,9 millions, preuve de l’attachement des Français à ce grand symbole des fêtes de fin d’année.

Il est important de savoir que les sapins de Noël cultivés en France sont le fruit de nos terroirs et représentent un atout économique important pour les régions rurales où ils sont produits. En effet, il ne s’agit pas d’une activité forestière mais d’une activité agricole raisonnée à part entière qui relève de la grande famille de l’horticulture.

ACHETER SON SAPIN DE NOËL AU BON MOMENT

Soucieux que chacun puisse profiter d’un sapin de Noël pleinement épanouie lors des fêtes de fin d’année, les producteurs conseillent vivement de ne pas l’acheter trop tôt. En effet, pour éviter que le sapin ne se dessèche avant Noël, il est préférable de l’acheter à partir du 25 novembre. De plus, il est essentiel de conserver le sapin de Noël comme un bouquet de fleurs. Pour cela, il est préférable de prévoir un pied avec une réserve d’eau et de veiller à le placer loin de toute source de chaleur (radiateur, cheminée…).

POURQUOI CHOISIR UN SAPIN DE NOËL NATUREL FRANÇAIS ?

Ils absorbent le CO2

La préservation de l’environnement implique d’acheter des arbres issus de modes de culture raisonnés, comme les sapins de Noël naturels français. Pendant leurs années de croissance, ceux-ci captent du CO2 et rejettent de l’oxygène. Ils contribuent donc à la limitation des gaz à effet de serre.

Ils favorisent la biodiversité

Les plantations de sapins ont un effet positif sur la faune avicole en recréant de l’hétérogénéité dans les paysages. L’Alouette lulu, le Bruant jaune, la Linotte mélodieuse et le Pipit des arbres, espèces en déclin, peuplent régulièrement les pépinières et nichent au pied ou en partie basse des sapins.
La grande coccinelle à ocelles, spécifique des conifères et décrite comme assez rare, se rencontre également dans de nombreuses plantations.

Ils se replantent ou se recyclent

Les sapins de Noël naturels sont entièrement recyclables. Leur mission festive accomplie, les arbres achetés en motte ou en pot avec leurs racines peuvent être replantés dans le jardin. S’ils ne peuvent pas retrouver une nouvelle jeunesse, ils seront transformés en compost ou en combustible. Il existe également des points de collecte des sapins de Noël en ville comme à la campagne.

Ils créent des emplois

En achetant un sapin produit en France, les familles et collectivités contribuent au développement économique de nos régions. La culture du sapin de Noël emploie 1 000 permanents auxquels s’ajoutent 3 000 saisonniers pendant la haute période de travail. Planté dans 46 départements français, le sapin de Noël naturel résulte d’un savoir-faire professionnel, depuis la sélection de la variété en pépinière jusqu’à sa distribution.

VARIÉTÉS

Après plusieurs années d’entretien et de soin, les producteurs de l’Association Française du Sapin de Noël Naturel (AFSNN) proposent différentes variétés ayant chacune leur propre spécificité et leur propre élégance.

Nordmann, l’indétrônable

La tenue, la douceur et la souplesse de ses aiguilles vert foncé font de lui le sapin le plus plébiscité. Coupé, le Nordmann résiste bien à l’atmosphère souvent sèche des maisons, et conserve ses aiguilles très longtemps. Arbre à croissance lente, il atteint 2 m de haut au bout de 10 à 12 années de culture. Il représente à lui seul 80,4 % des parts de marché en volume.

Épicéa, le traditionnel

L’Épicéa dégage une bonne odeur de résine caractéristique. Sa forme conique, ses fines aiguilles et sa couleur d’un vert profond font de lui un élément de décoration à part entière. Grâce à sa pousse rapide (il met 8 années pour atteindre la taille de 2 mètres), l’Epicéa profite d’un excellent rapport qualité/prix.

Pungens, le bleuté

Le Pungens est plus connu sous le nom de « sapin bleu » en raison de la couleur bleutée de ses aiguilles. Ces dernières, longues et très piquantes,
bénéficient d’une excellente tenue. Sélectionné pour son agréable senteur de pin, il se démarque des autres sapins par son originalité.

Omorika, l’élancé

La variété Omorika est d’un chic inimitable. La forme effilée de ce sapin demande des tailles successives pour qu’il puisse atteindre la silhouette conique recherchée. Décoré pour Noël, l’Omorika rayonne d’une présence éblouissante.

Nobilis, le noble

Ses atouts séduction : des aiguilles légèrement bleutées douces au toucher et un port majestueux. Cet arbre à pousse lente conserve longtemps son bel aspect, et son odeur d’agrume ajoute un zeste de charme.

LE SAPIN DE NOEL DE 2009  A CE JOUR

Etude Végétaux 2020 – Le sapin de Noël naturel français : Un marché de 198 millions d’euros

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : VALHOR
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
EVERGREEN Publicité - Pack Premium