L'info pour les pros !
10 Ans !
Le Président Pascal MUTEL annonce ses ambitions pour l’Ecole des Fleuristes de Paris – Une école de l’excellence à stature européenne
541
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
L-Ecole-des-Fleuristes-de-Paris-Nous-avons-vocation-à-former-l-excellence-JAF-info
Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Le Président Pascal MUTEL annonce ses ambitions pour l’Ecole des Fleuristes de Paris – Une école de l’excellence à stature européenne

Le 16 mars dernier, pendant la crise sanitaire, Pascal MUTEL Président depuis 2018 de l’Ecole des Fleuristes de Paris m’a invité à découvrir l’Ecole, ses équipes et ses élèves. Un moment de découverte des locaux rénovés et des nouveaux équipements. Un moment aussi d’échanges autour des ambitions de l’école et de ses enjeux. Enfin, Pascal MUTEL interpelle l’interprofession pour porter avec elle l’idée d’excellence qui lui est chère.

Une ambition pour l’école des Fleuristes de Paris :

Devenir une école de l’excellence de l’Art floral à stature européenne

L’école est un outil formidable. Il fallait l’élever à la hauteur de ses ambitions, à la hauteur de l’excellence qui est notre objectif. On n’y est pas encore, il nous reste du chemin à faire” affirme le Président, “Depuis 2 ans, l’école accueille chaque année 15% d’élèves en plus. C’est le fruit d’un travail sur l’image et la communication de l’Ecole. L’institution a investi et amélioré sa présence sur les moteurs de recherche pour aller à la rencontre de notre clientèle sur le web. Une refonte de l’organisation des journées “Portes Ouvertes” (numérique et présentiel) a donné aussi un très fort taux de réussite” conclut-il avec fierté.

Ecole Fleuriste Paris 2021 JAF info Fleuriste 20210316 0004

Offrir un lieu et des équipements de qualité

Les bâtiments des années 60-70 qui abritaient à l’origine l’Ecole de la Publicité, laissaient depuis une impression un peu vieillotte. Une école d’envergure européenne méritait une nouvelle distribution des locaux et surtout une remise aux normes des équipements. Un investissement important de 350 000 euros a été alloué, l’école offre maintenant des équipements de qualité et des espaces plus agréables, modernes et mieux distribués.

L’excellence passe aussi par la qualité des équipements offerts aux élèves !

Pascal MUTEL – Président de l’Ecole des fleuristes de Paris

Au coeur de l’école on découvre un espace dédié à la rencontre, l’échange et la restauration. “Cela manquait terriblement” souligne Pascal MUTEL. L’accessibilité et la circulation interne dans l’école a été améliorée. Autour les amphithéâtres sont optimisés, les salles d’études modernisées et bien équipées. L’ensemble est plus cohérent.

Une attention a été portée à l’éclairage, plus conforme au travail avec la fleur et surtout un réseau wifi moderne et de grande puissance a été mis en place. “ Par moment vous avez 150 élèves qui se connectent au wifi en même temps, on ne peut pas offrir ce service avec une simple box ! ” précise Pascal MUTEL

Une équipe pédagogique au service de l’excellence !

Sous la direction de Vincent DINET et de Bruno NATTER directeur pédagogique, l’équipe de 27 personnes (dont 19 formateurs) anime la grande palette des formations offertes. Du CAP au BM, de l’apprentissage au module de reconversion pour adulte, l’ensemble des aspirants fleuristes et fleuristes trouvera sûrement une solution adaptée à ses attentes.

L’Ecole des Fleuristes de Paris a cœur de s’entourer des meilleurs.

L’excellence se porte aussi par les hommes qui la composent qu’ils soient formateurs ou non !

Pascal MUTEL – Président de l’Ecole des fleuristes de Paris

Garry TAFFIN a rejoint l’équipe pédagogique. Avec Ghislaine CAZE, l’école peut s’enorgueillir de proposer aux élèves l’expertise de 2 Meilleurs Ouvriers de France à temps complet !

La richesse humaine de l’Ecole des Fleuristes de Paris

Ecole Fleuriste Paris 2019 JAF info Fleuriste 20190413 0008

Vincent DINET – Directeur de l’école des fleuristes de Paris

Ecole Fleuriste Paris 2021 JAF info Fleuriste 20210316 0018

Bruno NATTER – Directeur Pédagogique

 

Formateurs Art Floral

Garry TAFFINMeilleur Ouvrier de France – Ghislaine CAZEMeilleur Ouvrier de France

José AFONSO – Yldiz YANAN – Annie JOCH – Jean-Yves LANN – Martine SOULIER

 

Formateurs Art Appliqué

Nicolas GERMAIN – Dorothée VEREECKE

 

Formateurs Botanique

Patricia LAMY-KRAFFT – Bruno CUMAN – Catherine CONTRAULT

 

Formateurs Gestion commerciale et juridique

Sebastien BOISDE – Faouzia KENZAZ – Yoann DECULTOT

 

 Formateurs Autres Disciplines

Karine LARDEUR – (Centre Ressources Multimédia) – Thierry PASQUET – (Ouverture sur le monde)

William SOTTILE – (Sciences) – Leslie JEUNET – (Anglais)

 

Ecole Fleuriste Paris 2021 JAF info Fleuriste 20210316 0019

Administration

Aline RUDELLE – Emmanuelle LABBE – Françoise BARTHOMEUF – Sandrine MARTINS – Corinne KARR

Jean-Philippe CHAMEAUX

 

Formation Adulte – Développement numérique

Frédérique LAVIGNE – Julien BOGARD

 

Répondre à la forte demande des formations pour adultes

“Notre programme de formation pour adulte en reconversion reçoit un vif succès. Une équipe formée au sein de l’école est spécialement dédiée à cette typologie. Pour répondre à la forte demande, nous allons accroitre le nombre de sessions (de 6 à 8) et prochainement ces formations vont devenir qualifiantes (Contrat de Qualification Professionnelle).” souligne le Président.

Les formations pour adultes sont un moyen de nourrir notre profession en professionnels

(Repreneurs, salariés, organisateur évènements etc…).

Ainsi, ils appréhenderont mieux le métier.

Pascal MUTEL – Président de l’Ecole des fleuristes de Paris

Europe et Excellence – ” European florist excellence

L’Ecole a reçu l’agrément Erasmus (Programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport). L’objectif de l’école est d’orienter chaque année des jeunes vers des contrats type Erasmus. L’école va favoriser et promouvoir les échanges et les partenariats entre professionnels et centres de formations européens.

“Notre ambition est de permettre à 20/25 élèves français de se former à l’étranger qui reviendront ensuite nous transmettre leurs savoirs ou qui porteront notre excellence française à l’étranger.”

Nous voulons promouvoir la renommée et l’excellence de l’école des fleuristes de Paris au sein de l’Europe, en multipliant notre présence sur des grands évènements et en participant à des shows floraux réputés.

Pascal MUTEL – Président de l’Ecole des fleuristes de Paris

L’excellence passe aussi par des partenariats de qualité

Un plan d’action a été mis en place pour accentuer les partenariats artistiques de grande renommée :  L’école est partenaire du festival international des jardins du Domaine de Chaumont sur Loire et du festival d’Auvers sur Oise

D’autres partenariats ont été mis en placepour comprendre les enjeux” comme : “ Les semaines du développement durables” en collaboration avec le Collectif de la fleur française“, association présidée par Hélène TAQUET. 

“Pendant 3 semaines, l’ensemble des élèves de l’école a été à la rencontre de Luc Flick producteur de fleurs en région Ile de France. Avec Hélène TAQUET, on échange sur les évolutions des demandes des consommateurs, comme le concept éco-responsabilité, la promotion du local, les spécificités de la fleur française et de sa production.”

Avec Maxime FRANCOIS FleurAssistance grossiste en fleurs coupées, un programme de vidéo est en cours de réalisation pour décrypter les enjeux de l’approvisionnement des fleurs importées.

L’excellence c’est un effort permanent. Il faut se tenir à jour des tendances.

L’école capte toutes les innovations et cherche à bien comprendre toutes les mutations du marché et de nos métiers.

Pascal MUTEL – Président de l’Ecole des fleuristes de Paris

Nouveaux profils, Nouvelles tendances – l’Excellence c’est aussi adapter l’offre

Innover dans la pédagogie.L’école met en place des “MasterClass”, une mise en situation pour l’ensemble des élèves sous forme de cours croisés en action dans un lieux ( par exemple un mariage), où toutes les matières sont mises en oeuvre (négociation, devis, dessin, réalisation). Pour les élèves, cela créé du sens et donne une ampleur plus grande à la formation délivrée.

L’école a la chance d’accueillir des nouveaux profils parfois surdiplômés (Sciences politiques, Beaux-arts, Architecture etc…). Ces personnes viennent dans nos filières avec une vision bien souvent fantasmée de la profession. Pour nous c’est une grande richesse parce qu’ils apportent un autre regard, une autre manière d’appréhender notre métier. Ils nous font réfléchir à des problématiques nouvelles. Ces nouveaux profils sont plutôt intéressés par la fleur dans sa grande dimension et moins par l’art floral proprement dit. Il faut savoir les accueillir et les accompagner. Il nous faut nous adapter et actualiser “la technique”” décrit le Président.

La crise sanitaire covid19 à impacté nos réflexions pour l’avenir de nos métiers : l’évènementiel va être différent. Le e-commerce a explosé. Dans nos magasins, il faut vraiment créer du sens. Quand les clients font l’effort de se déplacer, il faut que ça soit valorisant. il faut réfléchir à ce “savoir-être” et pas seulement au “savoir-faire“. Cela passe par l’accueil, la déco et le merchandising, etc…

“Nous étudions actuellement avec Vépluche à des solutions pour proposer aux fleuristes une collecte des déchets verts permettant la production de terreau. Avec l’aide de la Semmaris de Rungis des bennes de récupération de déchets verts vont être mises en place pour les fleuristes. Nos déchets verts vont poser des problèmes à terme. On ne pourra plus les mettre dans les poubelles de “tout-venant”. Il faut s’y préparer et ne pas subir en permanence les évolutions, il faut les porter, nous les professionnels, et les mettre en avant.”

“Un des enjeux de demain c’est l’Art. Le métier de fleuriste et l’art floral résonnent avec une certaine forme d’Art. Notre métier à une dimension à la fois artisanale mais aussi à la fois artistique. Un très beau bouquet dans un très beau vase au bon endroit c’est une oeuvre d’art éphémère. L’art floral (au travers de l’Ecole des Fleuristes de Paris) est adhérent à la confédération des métiers d’art, de l’excellence et du luxe.”  L’Art n’est qu’un vecteur d’émotions et la fleur est un vecteur d’émotions des plus puissant. La fleur n’est pas un luxe, mais plutôt un besoin. Oui la fleur est essentielle ! ajoute Pascal MUTEL

L’école doit porter et doit s’inscrire dans ces démarches là, dans ces changements qui s’opèrent

Pascal MUTEL – Président de l’Ecole des fleuristes de Paris

Pour un berceau de l’excellence à Paris

Sous l’énergique impulsion de son Président, l’Ecole des Fleuristes de Paris prend une nouvelle dimension. Son ambition est affirmée : l’excellence, sa zone d’influence ciblée : l’Europe !

L’initiative mérite d’être encouragée. Si l’Art Floral Européen doit avoir un berceau d’excellence, il est judicieux qu’il se situe à Paris, capitale de la Mode et du luxe. L’ensemble des fleuristes français sera honoré. Cette fierté valorisera et bénéficiera ainsi à tous les talents de la profession.

Malgré la crise sanitaire qui freine le dynamisme de Pascal MUTEL, les projets avancent avec méthode, ambition, ténacité et compétence. Une seule motivation en tête : l’excellence pour les fleuristes ! 

Bien possible que le Président MUTEL nous réserve prochainement quelques surprises !

Cette école est le plus grand centre de formation de la fleur et de l’art floral en Europe.

On ne doit pas avoir des complexes avec d’autres pays. On peut être fier et pousser un cocorico, elle le mérite !

C’est une école qui va de l’avant, en mouvement et tournée vers le futur !

Pascal MUTEL – Président de l’Ecole des fleuristes de Paris

Témoignage d’un jeune aspirant-fleuriste de 59 ans !

Ecole Fleuriste Paris 2021 JAF info Fleuriste 20210316 0015

A 59 ans, j’ai fait une longue carrière dans la Mode. Une nouvelle organisation de ce secteur m’a obligé d’étudier une reconversion. Par ailleurs, j’avais de longue date une grande passion pour les fleurs. C’était le moment de voir si une passion pouvait se transformer en profession.

J’ai fait des recherches, sur le net, de formations dans le cadre d’une reconversion pour adultes. La seule Ecole qui se distinguait en France et à Paris était l’Ecole des Fleuristes de Paris. Son site web m’a plu, ses programmes aussi. Dès le premier contact téléphonique, j’ai été très très bien conseillé, j’ai ressenti tout de suite un contact très professionnel.

Après une semaine de formation, je suis assez épaté par la qualité du programme et sa structuration. Je ne m’attendais pas qu’il y ait autant de travaux techniques dès le début. Il y a énormément de fleurs, on travaille vraiment le produit ! On en a pour son argent ! C’est très important, car c’est une formation qui a un certain prix et moi, pour ma reconversion, je n’ai pas reçu d’aide financière.

Pour l’instant, j’ai eu une seule professeure, elle est excellente, on sent son expérience et son expertise ! C’est très important car dans une formation aussi courte, de quatre semaines, il faut tout de suite “capter”, il faut que ça soit clair et qu’on puisse comprendre tout de suite les bonnes pratiques.

Les locaux sont très agréables, propres et bien agencés. Parfois ça manque un peu d’espace et de rangement. Les tables sont un peu petites, surtout quand on travaille le deuil. (*)

Après cette formation, possible que je travaille comme free-lance mais j’ai plutôt l’espoir de travailler dans l’évènementiel, le décor, la scénographie florale pour des défilés, hotels et palaces.

Bengt : Suédois et enthousiaste ! 

(*) A noter le contexte sanitaire et de distanciation sociale

L Ecole des Fleuristes de Paris Nous avons vocation a former l excellence JAF info

Pascal MUTEL interpelle l’interprofession :

L’école ne doit pas être seule à porter l’excellence !

Au niveau de l’interprofession, j’y suis entré pour représenter les fleuristes au bureau de Val’Hor. J’ai découvert des fédérations très structurées et organisées comme le “Paysage”, la “Jardinerie” et la “Production”.  Elles portent chacune des projets et une vision. 

A leurs contacts, j’ai grandi dans la perception du métier et de la filière, mais j’y ai ressenti une culture du “végétal”, de la “Plante” et non une culture de “la fleur”. Ils ne connaissent pas et ne comprennent pas notre métier.

Ils ne connaissent pas et ne comprennent pas notre métier.

Les enjeux économiques ne sont pas les mêmes, les enjeux de métier, de logistique, de filière ne sont pas du tout les mêmes !

L’idée d’excellence doit être reprise au niveau national et portée par les instances nationales. Aujourd’hui, très clairement l’école se sent seule, même très seule. On a le sentiment par moment d’être seul à vouloir porter l’excellence ! On ne peut pas qu’être passif et attendre !

On a le sentiment par moment d’être seul à vouloir porter l’excellence !

Pascal MUTEL – Président de l’Ecole des fleuristes de Paris 

Pascal MUTEL – S’engager avec coeur au service des fleuristes !

Pascal Mutel JAF info Fleuriste cutout

“Je ne suis qu’au service de l’institution ! “

Né en 1969 à Clermont Ferrand, Pascal MUTEL visite d’abord le monde (Afrique, Océanie, Etats-Unis, Grande-Bretagne) avant de s’établir à Paris après une formation fleuriste à la Piverdière (Angers).

L’Afrique c’est le continent de mon coeur !

“J’ai découvert l’Afrique quand j’étais militaire, je me suis engagé comme Infirmier Commando Parachutiste au 1er régiment de hussards parachutistes de Tarbes. Dans mes interventions d’aides médicales auprès des populations africaines, je suis tombé amoureux de ce continent. Depuis j’y retourne régulièrement comme je garde aussi le contact avec le monde militaire.” (ndlr : nous avons en commun cet itinéraire)

Passion et excellence

“Je suis passé à la Piverdière parce qu’à l’époque c’était la meilleure école. J’ai une grande amitié pour Philippe Lamy le fondateur.” Depuis trente ans, Pascal MUTEL a su imposer son style en devenant une référence sur Paris comme en France dans la création de bouquets et décors floraux. Expert des grands évènements et des hautes réceptions, il s’engage aussi avec humilité et générosité au service de l’intérêt général des fleuristes.

Muguet Elysee 2021 Paris JAF info Jardinerie Fleuriste 20210501 0066

  • 1991 – ouverture d’une boutique à Montmartre et réalise ses premiers grands évènements (Grand prix d’Amérique à Vincennes, Meurice, Lanvin etc ).
  • 1995 – Déménagement au 95 rue de Courcelles Paris 17ème pour se rapprocher de sa clientèle.
  • 1998 – Fleuriste exclusif de la Coupe du Monde de Football sur l’ensemble des sites français.
  • 2005 – Reprise de la boutique de Christian Tortu au carrefour de l’Odéon (cession en 2012)
  • 2008 – 1er fleuriste d’Ile de France à s’investir dans le Développement durable à travers sa charte
  • 2015 – Création d’un atelier à Bouafle (78)
  • 2018Président de la chambre syndicale des fleuristes d’Ile de France – Président de l’Ecole des fleuristes de Paris – Vice-président, membre du bureau Val’Hor.
  • 2019 – Pascal MUTEL créé le concept de Design Floral, expert des grands évènements et des hautes réceptions institutionnelles ou privées (Palaces, grands Hôtels parisiens, Ministères, Ambassades etc)
  • Et aussi : Pascal MUTEL est Chevalier du Mérite Agricole – Membre du Conseil d’administration de la FFAF – Président de Jury des plus grands concours de fleurs.

Sources

Vidéo de présentation de l’Ecole des Fleuristes de Paris

Voir le reportage photos

https://www.jardinerie-animalerie-fleuriste.fr/actualites/photo-lecole-des-fleuristes-de-paris-nous-avons-vocation-a-former-lexcellence/659808/

Ecole Fleuriste Paris 2021 JAF info Fleuriste 20210316 0017 Ecole Fleuriste Paris 2021 JAF info Fleuriste 20210316 0002 Ecole Fleuriste Paris 2021 JAF info Fleuriste 20210316 0007

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Surligneur de Talents ! Journaliste - Presse - Animateur de Communauté en ligne Fondateur des Editions Média-Talents et du site de Presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste - L'info pour les pros ! - 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! - Veille, Informations et Communauté en ligne pour les professionnels ! Depuis 1989 au cœur de la filière ! Ancien dirigeant d'une boutique Fleuriste et d'une Jardinerie-Animalerie. - Président du Jury Fiacre d'Or | Meilleure Entreprise Fleuriste Française (2017-2019) Agent d'affaires de Philippe Collignon - Chroniqueur-Réalisateur - Indépendance et confiance : - Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. - + de 20.000 kms parcourus annuellement en train
Origine : Reportage – Interview (Original)
Signature : Luc NAROLLES – Journaliste – Surligneur de Talents ! Paris
Crédit photo : Luc NAROLLES – Journaliste – Surligneur de Talents ! Paris – Photo montage entête avec Capture video EFP
Publicité - Pack Impact
PREMIER TECH Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

Une réponse

  1. Bonjour Luc
    Très bel article qui “laisse” quelques regrets au retraité que je suis de ne pas pouvoir “faire le chemin en sens inverse” et revivre ces merveilleuses années professionnelles au sein de l’Ecole des Fleuristes de Paris.
    Amicalement
    Joseph Hocine

Les commentaires sont fermés.

ECOLE FLEURISTE PARIS Publicité - Pack Premium