L'info pour les pros !
L’avenir de 5 jardineries delbard en suspens !
1319
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Entreprises > L’avenir de 5 jardineries delbard en suspens !

L’avenir de 5 jardineries delbard en suspens !

DOMPIERRE SUR MER (17) - DEPLACEMENT DE LA JARDINERIE DELBARD  | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr

Déstockage intégral, repreneur hésitant, holding injoignable… Les 16 salariés du magasin Delbard, à Joué-lès-Tours, craignent pour leur avenir.

La jardinerie Delbard, à Joué-lès-Tours, s’apprêterait-elle à mettre la clef sous la porte ? Depuis une dizaine de jours, les 16 salariés ne cachent pas leur angoisse.« On est dans le flou le plus total », indiquent plusieurs d’entre eux, sous couvert d’anonymat.

Il faut dire que la situation a de quoi rendre perplexe les plus optimistes. Jeudi 7 août au soir, le directeur du magasin reçoit un appel téléphonique lui demandant de brader l’ensemble du stock. L’ordre provient de BI Invest, une holding basée dans le 20earrondissement à Paris, détenue par un groupe d’entrepreneurs.

Cinq jardineries concernées

La société avait acquis en octobre 2013 huit jardineries Delbard, dont celle de Joué, auprès du groupe Nalod’s. Celui-ci, propriétaire de l’enseigne depuis 2010, cédait alors ses derniers points de vente en propre, Delbard devenant un réseau intégralement franchisé.

Sur le site de Joué, le calicot blanc aux lettres rouges annonçant « – 50 % sur tout le magasin » n’est pas passé inaperçu. Dès vendredi 8, les clients se ruaient dans les rayons, aujourd’hui désespérément vides. Aucun réassortiment n’est programmé.

Le cas de Joué-lès-Tours n’est pas unique. Des neuf jardineries possédées par BI Invest, quatre autres connaissent actuellement un sort similaire : celles du Mans (Sarthe), Sartrouville (Yvelines), Bénouville (Calvados) et Sens (Yonne). Les directeurs, guère plus informés que les autres employés, ont simplement eu vent de négociations en cours avec un éventuel repreneur plus ou moins hésitant. « On n’a encore vu personne venir prendre les mesures, comme fait habituellement tout nouveau futur propriétaire », confie l’un d’eux.

Par ailleurs, depuis le début des opérations de déstockage, le président de la holding demeure mystérieusement injoignable. Pour le moment, aucune procédure n’a été enclenchée au niveau des tribunaux de commerce. « Mais on surveille », lâche un salarié. Comme ses quelque 70 collègues concernés, il craint le pire. D’autant qu’une date couperet leur a été annoncée par BI Invest : le 15 septembre. Si d’ici là aucun repreneur n’a signé, ils se retrouveront sans employeur.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : LANOUVELLEREPUBLIQUE.FR – MAXIME LAVENANT
Sources :

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2014/08/19/L-avenir-de-la-jardinerie-Delbard-en-suspens-2017214

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
EVERGREEN Publicité - Pack Premium

3 réponses

  1. La jardinerie Delbard va changer de mains, à Maillot

    http://www.lyonne.fr/yonne/actualite/pays/senonais/2014/08/25/la-jardinerie-delbard-va-changer-de-mains-a-maillot_11119814.html

    Par pascale de souza

    Il ne reste plus que quelques guirlandes de Noël, divers accessoires, des pots de fleurs et quelques souris et cobayes.

    Liquidé à 50 %, le stock de la jardinerie Delbard, à la sortie sud de Sens, dans la zone du Saule-Fendu de Maillot, a fondu. Confronté à une affluence trop importante, le magasin a même dû fermer ses portes ponctuellement, le premier week-end de liquidation, il y a quinze jours, pour gérer le flux.

    Depuis, le personnel – une vingtaine de salariés -, traîne son vague à l’âme dans les allées vides, faute d’informations sur son avenir. L’actuel propriétaire, Brahim Id Bakrim, se veut pourtant rassurant. « J’ai trouvé un repreneur pour le magasin de Sens et son personnel. Pour l’instant, il ne veut pas se faire connaître vis-à-vis de la concurrence mais il a prévu de publier un communiqué de presse vers le 15 septembre », indique le chef d’entreprise, qui cède son affaire pour des raisons personnelles. Selon nos informations, le magasin est repris par un groupe propriétaire de plusieurs dizaines de jardineries.

    La liquidation de l’établissement sénonais n’a ainsi « rien à voir » avec le fait que le groupe coopératif InVivo (Gamm vert) a acquis l’entreprise Nalod’s, qui détenait les réseaux Delbard et Jardineries du terroir, confirme la société chargée de la communication de Delbard. « L’enseigne Delbard est gérée par le groupe Nalod’s sous forme de franchise, avec des propriétaires indépendants. L’animation de la franchise a été rachetée en juin mais les contrats de franchise restent en vigueur. »

    La jardinerie Delbard avait pris le relais, en octobre 2006, de l’enseigne Soleil Vert, créée en 1982. Elle-même successeure de la jardinerie familiale Clause, ouverte en 1976.

Les commentaires sont fermés.

BARENGRUG Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info