L'info pour les pros !
10 Ans !
La Pivoine, c’est 2/3 du chiffre d’affaires de printemps de la filière Fleurs Coupées dans le Var
37
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Les fleurs du Var chapitre 3 : la Pivoine
La rédaction de JAF-info

La Pivoine, c’est 2/3 du chiffre d’affaires de printemps de la filière Fleurs Coupées dans le Var

Premier département producteur de fleurs coupées en France, les horticulteurs du Var ont particulièrement souffert de la crise sanitaire. Ce 30 mai, jour de fête des mères, plus gros jours de l’année pour les fleuristes annonce la pleine reprise de l’activité.

Les professionnels horticoles voient enfin le bout du tunnel. Après avoir baissé le rideau des mois, puis être autorisés à rester ouverts sans événements, sans mariages, les fleurs ne trouvaient pas preneurs. Aujourd’hui, la filière qui représente 7 millions d’euros de retombées économiques pour le département se relève. (chiffres CCI Var)

“Comme les fleurs, on retrouve de l’oxygène”

Raphaëlle Vacherot est horticultrice à Roquebrune-sur-Argens dans le Var, son chiffre d’affaire était divisé par deux depuis un an. “On a vécu les inondations en 2019, on avait perdu toute la production, en 2020 la crise de la covid, la situation était vraiment compliqué!” explique-t-elle.

“On avait peu de vente, pour nous redémarrer, c’est une bouffée d’oxygène, on se sent revivre comme les fleurs! »

Raphaëlle Varcherot, horticultrice à Roquebrune-sur-Argens.

Du producteur au vendeur, la période est florissante :”on voit que les clients ont vraiment envie de se faire plaisir, c’est un retour massif et ça donne le sourire” explique une fleuriste de Roquebrune-sur-Argens. Pour “ce jour énorme”, elle a embauché deux personnes supplémentaires.

Filière d’ampleur

Dans le Var, la filière représente 300 entreprises et embauche plus de 1 000 personnes.

La filière horticole est durement impactée par les mesures de confinement prises pour enrayer le coronavirus et tous les circuits de distribution habituels sont fortement remis en cause voire à l’arrêt total (fermeture des fleuristes, de la SICA Marché aux Fleurs, de certains marchés de plein vent…).

Le défi était donc conséquent pour sortir de la crise, une des stratégies a été de se rapprocher des grandes surfaces lorsque les magasins étaient fermés. L’enjeu était aussi national, selon Florisud, le Var représente 40% de la production française de fleurs coupées. Le département est aussi l’un des principal producteur mondiaux.

Déjà présents sur les marchés et dans les supermachés, le déconfinement permet la tenue des événements, comme les Floralies à Antibes Juan-les-Pins dans les Alpes-Maritimes.


CCI VAR – L’horticulture, une filière économique majeure pour le Var – 14/04/2020

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Var et la Chambre d’Agriculteur du Var ensemble pour soutenir le secteur horticole varois.

Pour faire face à l’épidémie de Coronavirus Covid-19 et conformément aux directives gouvernementales, la filière horticole a basculé mi-mars dans l’inconnu, avec la fermeture de tous ses points de vente. La filière étant gravement menacée, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var et la Chambre d’Agriculture du Var s’unissent pour soutenir les horticulteurs varois, en sensibilisant les grandes et moyennes surfaces.

L’horticulture, une filière économique majeure pour le Var

Le secteur horticole est une filière varoise à enjeux économiques. Elle représente plus de 300 entreprises et emploie plus de 1 000 salariés en proximité, organisée autour d’un centre de recherche et d’un marché aux fleurs, première place de France qui fait rayonner le secteur au niveau national.

Une filière lourdement impactée par les mesures de confinement

La filière horticole est durement impactée par les mesures de confinement prises pour enrayer le coronavirus et tous les circuits de distribution habituels sont fortement remis en cause voire à l’arrêt total (fermeture des fleuristes, de la SICA Marché aux Fleurs, de certains marchés de plein vent…).

La Pivoine, c’est 2/3 du chiffre d’affaires de printemps de la filière Fleurs Coupées dans le Var.

Depuis plusieurs années, l’horticulture varoise a misé notamment sur le développement de la production de pivoines, à son apogée sur les mois d’avril/mai. Il est important de rappeler que la pivoine c’est 2/3 du chiffre d’affaires de la filière fleurs coupées sur la saison de printemps, pour le Var.

Quelques chiffres :

+ de 10 millions de tiges produites et commercialisées dans le Var
Une centaine de producteurs de pivoines dans le Var
+ de 7 millions d’euros de chiffres d’affaires chaque année (avec un chiffre d’affaires fortement concentré sur le mois d’avril)

Un appel aux Grandes et Moyennes Surfaces lancé par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var et la Chambre d’Agriculture du Var

Face à cette situation inédite, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var et la Chambre d’Agriculture du Var proposent aux grandes et moyennes surfaces de soutenir cette filière dans leurs points de vente. Les équipes des deux chambres ont d’ores et déjà pris contact avec l’ensemble des plateformes d’approvisionnement afin de les sensibiliser et de leur proposer une offre Pivoines, dès le 15 avril. A ce jour, les enseignes LECLERC, INTERMARCHÉ, CASINO et CARREFOUR ont répondu favorablement à cet appel.

Un appel aux particuliers : Soutenez les horticulteurs locaux et égayez votre confinement !

La Chambre de Commerce et d’Industrie et la Chambre d’Agriculture du Var invitent tous les varois à égayer leur confinement en achetant des pivoines du Var. Soyons solidaires et soutenons tous ensemble nos horticulteurs locaux.

« En cette période de crise inédite, il est essentiel de sensibiliser les acteurs de la moyenne et grande distribution, dont l’avenir des producteurs dépend très largement. La filière horticole a un caractère unique car elle réalise une grande partie de son chiffre d’affaires au mois d’avril, or il n’y a plus de vente possible avec les mesures de confinement ; ce qui est catastrophique ! Si personne ne soutient les entreprises horticoles, elles disparaitront dans les 6 mois. C’est toute une filière qui est en danger. Soutenir nos agriculteurs locaux, c’est un enjeu économique majeur mais c’est aussi préserver notre région d’un point de vue environnemental et social. Nous remercions les enseignes partenaires mais nous n’oublions pas tous les fleuristes qui subissent de plein fouet les effets du confinement. Nous espérons que le Gouvernement pourra apporter des alternatives rapidement à cette profession elle aussi en danger. » soulignent Jacques BIANCHI, Président de la CCI du Var et Fabienne JOLY, Présidente de la Chambre d’Agriculture du Var.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : france3-regions.francetvinfo.fr / VAR CCI
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/var/la-fete-des-meres-sonne-la-relance-de-la-filiere-fleurs-dans-le-var-2112376.html
  • https://www.var.cci.fr/content/l%E2%80%99horticulture-une-fili%C3%A8re-%C3%A9conomique-majeure-pour-le-var

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Publicité - Pack Impact
BARENGRUG Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EVERGREEN Publicité - Pack Premium