L'info pour les pros !
La financiere l-gam acquiert jardiland – thierry sonalier nouveau president du directoire
2397
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Entreprises > La financiere l-gam acquiert jardiland – thierry sonalier nouveau president du directoire

La financiere l-gam acquiert jardiland – thierry sonalier nouveau president du directoire

THIERRY SONALIER - PRESIDENT DU DIRECTOIRE DE JARDILAND - NOMINATION | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr image 1

La société d’investissement de long-terme L-GAM devient l’unique actionnaire du leader français de l’univers du Jardin et de l’Animal de compagnie. Thierry Sonalier est nommé Président du Directoire.

Une stratégie de relance focalisée sur une expérience client unique et centrée sur les magasins, la Franchise et le Web est lancée.

Paris, le 31 janvier 2014 : Après une période de négociations exclusives entamée début janvier, la société d’investissement L-GAM a finalisé aujourd’hui l’acquisition de 100% du capital de Jardiland. Thierry Sonalier, Directeur Général du Groupe depuis le mois de juillet 2013, est nommé Président du Directoire.

Créée en octobre 2013, L-GAM réalise sa première acquisition et investit 35 millions d’euros dans Jardiland. Le Groupe leader français de l’univers du Jardin et de l’Animal de compagnie cherchait à s’adosser à un actionnaire déterminé à relancer l’enseigne, qui, affaiblie par un printemps 2012 tardif et une saison 2013 difficile, a également souffert de problèmes opérationnels.

Le nouvel actionnaire de Jardiland investit sur un plan d’affaires revu avec des objectifs de redéploiement de l’enseigne destinés à la rendre à la fois plus résistante aux cycles des saisons, et à la doter d’une politique d’offre clarifiée et plus adaptée aux désirs et besoins de la clientèle des deux univers de Jardiland. Ainsi, l’enseigne se renforcera comme leader incontesté du Jardin, avec une gamme allant des plantes à la décoration et au mobilier de jardin, et incluant de nouveaux services, et le spécialiste des produits de soin et de confort, et des services pour l’Animal de compagnie.

images (39) Thierry Sonalier, Président du Directoire de Jardiland, a déclaré : « Jardiland est une Belle endormie qui va devoir se réveiller avec une équipe réorganisée, plus transversale, et un projet de développement dynamique tourné vers ses clients, une enseigne unique et forte, un site marchand évolué en Web to Store.

Nous avons un plan d’affaires ambitieux qui s’appuiera sur une refonte de notre organisation, de notre manière de présenter et offrir nos produits et services. Jardiland doit re-devenir un lieu de destination évident pour les amoureux du jardin depuis les plantes, le mobilier et l’aménagement, jusqu’à la décoration du jardin, et pour toutes celles et ceux qui prennent soin de leurs animaux de compagnie. 

Notre stratégie se fonde sur une forte collaboration entre les équipes et les franchisés de l’enseigne Jardiland. »

Yves Alexandre, Associé Fondateur de L-GAM, a déclaré : « C’est une grande satisfaction de pouvoir accompagner Jardiland dans un tel projet de développement. A travers notre partenariat avec Thierry Sonalier et son équipe, notre investissement vise à relancer cette belle enseigne et consolider sa place de leader et d’innovateur dans ses marchés. Jardiland a des atouts uniques qui lui permettront de saisir de nombreuses opportunités de croissance.».

A propos de JARDILAND
Fondé en 1973, Jardiland est le leader français de l’univers du Jardin et de l’Animal de compagnie, avec un  réseau de 204 magasins, dont 84 succursales et une implantation en Espagne avec 10 points de vente, dont 5 succursales. Le Groupe, qui propose à la fois toute la gamme des produits et services associés au Jardin et à l’Animal de compagnie, emploie 3000 collaborateurs en direct (6000 avec les franchisés). L’enseigne Jardiland a
réalisé un chiffre d’affaires de 720 millions d’euros en 2013. La société d’investissement L-Gam est son nouvel actionnaire unique depuis le 31 janvier 2014. Jardiland est dirigé par Thierry Sonalier, qui en est le Président du Directoire. www.jardiland.com

A propos de L-GAM
L-GAM est une société d’investissement qui se distingue par un horizon d’investissement long-terme et un mandat de gestion flexible, afin d’offrir de vraies solutions aux PMEs européennes pour les accompagner dans leurs projets de développement. L-GAM a été fondée par Yves Alexandre (précédemment en charge de l’activité Corporate Investment pour l’Europe chez Investcorp), Ferdinando Grimaldi (précédemment Managing Director chez Bain Capital et Investcorp) et Felipe Merry del Val (précédemment Managing Director chez Bain Capital), avec le soutien de la famille princière du Liechtenstein. L’équipe de direction inclut Jérôme Bertrand (précédemment Principal chez Bain Capital). L-GAM est dotée de 240 millions d’euros, et d’autres apports devraient permettre de disposer de 325 millions d’euros à terme. L-GAM souhaite investir dans des sociétés où le soutien des équipes de management tout autant que les capitaux apportés permettront de débloquer des situations parfois complexes pour accélérer la croissance et accroître la rentabilité. www.l-gam.com

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : JARDILAND – FTI CONSULTING

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BYFLOX Publicité - Pack Premium

2 réponses

  1. Les projets du Liechtenstein pour faire refleurir Jardiland Par Annelot Huijgen

    Le fonds d’investissement L-GAM, principalement abondé par la famille princière du Lichtenstein, vient de finaliser la reprise de l’enseigne de jardinage.

    «Pour avoir un grand pin parasol avec un bel ombrage, il faut du temps». Thierry Sonalier file la métaphore arbori­cole pour décrire sa nouvelle mission chez Jardiland. Cet ex-patron d’Habitat, directeur général du numéro deux de la jardinerie depuis juillet, en a été promu vendredi président du directoire. Un signe de confiance de la part du fonds d’investissement L-GAM, qui vient de finaliser la reprise de l’enseigne à ses deux précédents actionnaires, les familles Conte et Ruggieri (65 % et 35 % respectivement). Il s’agit du premier investissement de ce fonds principalement abondé par la famille princière du Liechtenstein, qui a une vision patrimoniale avec un horizon d’au moins quinze ans.

    Cette signature met fin à deux ans de doute pour Jardiland, racheté en 2007 par l’un de ses principaux franchisés, Michel Conte. Ne s’entendant plus avec son coaction­naire, il a congédié le directeur général et cherché un repreneur début 2012. Fonds et concurrents ont regardé le dossier, mais aucun candidat n’avait signé à l’été 2013. Or la situation devenait urgente, vu les difficultés croissantes de l’enseigne. En 2013, le chiffre d’affaires de Jardiland a reculé de 12 %, à 720 millions d’euros, dans un marché en baisse de seulement 8%.

    Refonte de l’offre

    «Jardiland souffrait de trois facteurs défavorables, analyse Thierry Sonalier. Le premier touche tout le marché, avec l’enchaînement de deux saisons compliquées, un printemps 2012 avec du gel et une saison 2013 particulièrement pluvieuse et tardive. Le deuxième, la mauvaise conjoncture économique ; et, enfin, une organisation interne inefficace».

    L-GAM va injecter 35 millions d’euros. La relance est déjà entamée. «Les premiers changements produisent déjà quelques effets en ce début d’année, assure Thierry Sonalier. Nous revenons aux fondamentaux: de bons produits, de bons conseils, une bonne mise en scène et de bons prix». Finie la diversification vers les produits alimentaires, bougies et vaisselle jetable prônée par ses prédécesseurs pour rendre l’activité moins météosensible.

    «Nous devons être l’hyperspécialiste du jardin et de l’animal de compagnie, car Jardiland est l’un des tout premiers réseaux français d’animalerie», explique le dirigeant. À Noël, Jardiland proposera les guirlandes lumineuses pour le jardin. Pour donner envie aux clients de revenir souvent, comme dans la mode, des collections courtes feront leur apparition, changeant un tiers de l’offre. «Parlons aux clients, pas aux plantes, résume Thierry Sonalier. Il faut que nous parlions mieux le langage du client, de la cliente plus exactement. Car le jardin a souvent été assimilé à la bêche et donc à l’homme, mais cela a changé. Il y a eu une évolution de la demande vers la “plante prête à consommer”, ce qui s’accompagne d’un changement de comportement du client pour des produits et des accessoires plus décoratifs.»

    Outre la refonte de l’offre, le nouveau patron prévoit de réorganiser l’informatique pour que la communication entre la centrale et ses 84 magasins et les 120 autres, exploités par une cinquantaine de franchisés, soit plus efficace. «Certains magasins seront rajeunis, mais nous ne prévoyons pas d’ouvertures», confie Thierry Sonalier.

    http://www.lefigaro.fr/societes/2014/02/02/20005-20140202ARTFIG00003-les-projets-du-liechtenstein-pour-faire-refleurir-jardiland.php

  2. BELLE ENDORMIE…
    Mr Sonalier a trouver les mots justes !!!
    Etre leader n’est pas chose facile, il faut sans cesse se remettre en cause, ne pas se reposer sur ses lauriers, et arrêter de se regarder le nombril.
    Trop de végétaux mal entretenus ou plus en état d’être commercialisés.
    Du personnel (stagiaire) pas qualifié pour satisfaire le conseil clients.
    Une hierarchie et dépandance, Enseigne, Centrale, Guerre interne et intestine, tout ceci n’est pas fait pour progresser.
    Il faut vite redevenir des vrais “pros” du jardin, avec de vraies gammes et une politique commerciale adaptée, en se disant que rien n’est jamais gagné…

Les commentaires sont fermés.

EVERGREEN Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info