L'info pour les pros !
10 Ans !
La fete des meres est elle la fete des fleuristes ?
294
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact

La fete des meres est elle la fete des fleuristes ?

Fleuriste-générique JAF-info F3

Nous sommes le 31 mai. Et avant tout, je souhaite donc, une très bonne fête des mères à toutes les mamans qui passent ici ! Faites de vos enfants des esclaves, c’est votre jour, vous avez le droit !

Bien que ce soit aujourd’hui le grand jour, pour nous fleuriste, la fête des mères a commencé, il y a quasiment 15 jours… Parce que c’est une grosse fête dans notre métier. Du boulot, beaucoup de boulot, pas mal de stress aussi….

Deux semaines avant la date fatidique, nous recevons déjà des commandes et livraisons. Alors, on les trie par heure, endroits de livraisons, on tente de s’organiser, au mieux, pendant qu’on en a encore le temps ! On fait comme avant chaque fête, le grand ménage… On bouge les meubles de place, on se fait, aussi, de la place, car on le sait, le magasin sera rempli, il nous faut de la place ! Beaucoup de place !

Et on commence les achats. Ce n’est pas une mince affaire… Savoir à l’avance ce dont on aura exactement besoin… Dur ! On regarde les notes sur l’agenda de l’année précédente, pour se faire une idée… Mais, chaque année est différente. Ça nous rassure, c’est tout…

C’est aussi cette semaine-là, que beaucoup reçoivent leur arrivage de plantes. Afin d’avoir suffisamment de temps pour les bichonner, leur faire une petite beauté & leur trouver une place en boutique… Ça prend du temps, et certains fleuristes travaillent seuls, ou a deux… Alors les heures de nuit, commencent petit à petit… La pression monte doucement, le stress arrive à grands pas !

Et puis, la semaine de la fête des mères, tout commence à prendre forme.

La fête des mères, c’est dimanche, mais on sait que beaucoup viendront samedi. Au cas ou la fleuriste décide de fermer boutique un dimanche… “Vous serez ouverte dimanche ?” Non, madame. Je suis là tout les dimanches, mais exceptionnellement, pour la “FDM”, je serai chez moi…

Alors, il faut que samedi matin, les bouquets, compositions soient prêtes. (Personnellement, n’étant que deux en boutique, nous resterons tard. Très tard. Et c’est mieux ainsi, je ne suis pas vraiment du matin…)

21H environ, après une petite collation entre les bouquets faits dans la journée, il est temps de passer aux commandes/livraisons. Environ une centaine. -Merci Interflora, qui ne cesse jamais, au grand jamais… La “magie” des commandes par internet…- L’avantage, c’est qu’il fait nuit, que la ville dort, tu as donc tout ton temps pour te concentrer sur tes créations. Je m’empare de la liste des premières commandes, et c’est parti !

23H00 : un message à chéri, histoire de dire que je ne suis pas encore morte dans un de mes vases… “Pas fini, vais rentrer tard m’attend pas. Je t’aime” Le pauvre, il reçoit tellement souvent ce genre de message.

01H30, un truc dans le genre. Je m’étire pour la centième fois, pensant que mon mal de dos va partir d’un seul coup, d’un seul… Naïve que je suis ! On range, vite fait. Les commandes du samedi ? Okay & l’avance boutique aussi. Elles sont heureuses les fleuristes ! Une petite clope devant la boutique, et on s’en va… Le fax chante, tant pis, on verra demain ! Il est 02H00 passé, je rejoins le lit, je ferme les yeux… “Tu pues la fleur” oui, bonne nuit à toi aussi amour… -Mr déteste mon métier, au cas ou vous ne l’auriez pas compris…-

07H…07H30…40…50…MERD… J’SUIS EN RETARD ! ___ J’arrive a l’heure, mais je dors encore…

Le samedi étant, en temps normal une grosse journée, une veille de fête des mères, c’est, au minimum, le double… Donc, tu as une grosse journée, une grosse semaine, quelques heures nocturne de plus… Mais, tu dois encore tout donner… Ce n’est que le début de la fin ! ___

Arrive la fin de journée. À la fermeture, je me suis dit : “On aura jamais assez de fleur…” Et ma patronne “Ou alors personne demain…” La fête des mères et ces incertitudes…

C’est ce soir qu’on prépare réellement toutes les commandes… Plus tôt dans la journée nous avons eu le dernier arrivage de fleur, qu’on a caché en arrière-boutique. Avec un écriteau “UNIQUEMENT POUR COMMANDES” oui, nous ne sommes que deux, mais on se fait des pense-bêtes, car notre cerveau est pas mal HS… On s’y met, tranquillement, après un petit café jusqu’à 21 H. Après, promis, “on va manger”. ___ 22H00 petit message à chéri “On va manger et après on y retourne” – “Non, on a encore beaucoup de commandes” – “Je sais pas, je t’envoie un sms quand je pars…” 23H00, nous revoilà avec nos commandes. Chaque petit recoin de l’arrière-boutique se remplit de bouquets pastel, rose. C’est la tendance cette année. Chaque bouquet a sa carte, son adresse, heure de livraison. Plus loin, les commandes pour la boutique, ça prends forme, doucement !

01H00 message rapide, pour dire “Bonne nuit” Il ne répond pas, il dort déjà. Mais je n’ai pas eu le temps de répondre. Oups… 02H30 Après la visite d’un gendarme surpris “que la fleuriste soit encore en boutique si tard” on se dit qu’il serait temps de finir notre journée. Les commandes sont prêtes, on fait juste du “rab” pour la boutique…

Dimanche matin, 07H00. On vérifie qu’il ne reste plus de commandes, hormis celles tombées dans la nuit… -À croire que vous ne dormez jamais, clients…- et on s’empresse de faire celles qui restent, pendant que la boutique est encore fermée.

08H00 Mr le mari de la patronne arrive pour faire les livraisons. Certaines sont loins, on organise le “chemin des livraisons” avec un second café et le verre de vitamines, pas bon… Coup de ménage, on vérifie que tout est bien en place, 09H00, ouverture ! Quelques minutes plus tard, les premiers clients. Petit à petit, pleins de clients. Plus le temps de rien. Je suis à la caisse, la patronne à l’emballage. C’est une organisation qui roule !!!

11H30, je me rends compte que le stock de fleurs commence à diminuer sérieusement… On se mets en “livraison impossible” on ne pourra plus fournir, manque de fleurs. 12H00 notre livreur d’un jour téléphone au magasin “Madame X, elle est pas là… Je laisse le bouquet devant sa porte ?!” Euh…. “Non, surtout pas ! Laissez un avis de passage… Dans la boite à gants… Ça dépend, c’est interflora ? … Sur le bon de livraison, c’est écrit…”

Ma patronne perd patience… Elle me fais signe d’accélérer le mouvement, mais Mr a l’air un peu perdu avec mon histoire d’avis de passage… “Ah, c’est Florajet ! Prenez les cartons blancs, avec des fleurs tout mignonnes…Oui, voila ! Je vous laisse, on a du monde”

Quasiment 14H00 le magasin est vide. De clients et aussi de fleurs… On range le foutoir, retire les vases vides… Heureuses de voir qu’il nous reste plus de plantes que de fleurs coupées, petite victoire ! 15H30 le livreur revient, il est sur les nerfs. “Plus jamais” il le dit tout les ans, réplique ma patronne… On ferme boutique, on souffle.

Un petit verre entre nous, histoire de clôturer cette fête des mères. “Voila, c’est fini !” Mr le mari de la patronne me donne 5€… “C’est un pourboire que j’ai eu. Je te le donne, tu m’as sauvé la vie avec le bouquet là. Si ma femme m’avait répondu je me serai fait engueuler…”

C’est certain, moi j’ai pris sur moi, car je ne suis rien… Lucky boy !

Ouais, à quelques trucs près, ma “FDM” ressemblait à ça…
En plus intense, et fatiguant, mais impossible de le retranscrire à l’écrit.
Mal au dos. Mal aux pieds. Sur les nerfs. Pouces handicapés. Mais heureuse.

La fête des mères, aussi folle…soit-elle, reste ma fête préférée…

Bisous fleuris !

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : WoodyWood – GLAD-WOOD.BLOGSPOT.FR
Sources :

http://glad-wood.blogspot.fr/2015/05/la-fete-des-meres-vue-par-une-fleuriste.html

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
JAF Publicité - Pack Premium

2 réponses

Les commentaires sont fermés.

BARENGRUG Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info