JAF logo SVG2022

La crise énergétique en Europe stimule les exportations de fleurs d’Ethiopie

123 vues
Publicité - Pack Impact

En raison d’une production limitée en Europe, les expéditions de fleurs vers les pays européens ont explosé ces derniers mois. La crise énergétique en Europe, provoquée par le conflit entre la Russie et l’Ukraine, a fait des ravages dans l’industrie florale des pays européens.

Les coûts d’éclairage et de chauffage des serres dans des pays comme les Pays-Bas, l’un des principaux producteurs européens de fleurs et de légumes frais, deviennent assez élevés. Certains agriculteurs abandonnent tout simplement, tandis que d’autres ont du mal à suivre la baisse des rendements. Le conseil d’administration de l’Association éthiopienne des producteurs et exportateurs d’horticulture se félicite de ce nouveau développement.

Le directeur exécutif de l’Association, Tewodros Zewdie, a déclaré que la crise dans les pays européens offre des opportunités à l’Éthiopie, faisant de ce produit la deuxième source de devises étrangères après le café.

« Les producteurs européens sont désormais confrontés à une crise énergétique, ce qui est une opportunité pour nous. Notre coût de fret aérien est encore meilleur que celui d’autres pays producteurs comme le Kenya », a déclaré Tewodros. « Avec l’existence d’Ethiopian Airlines et la force des fermes, nous sommes dans un meilleur endroit maintenant. »

Au cours du premier trimestre de l’exercice en cours, l’Éthiopie a généré plus de 977 millions de dollars d’exportations, réalisant seulement 87 % du plan envisagé par le gouvernement pour la même période. Les exportations de café ont représenté plus de 43 pour cent du revenu total des exportations au cours de la période, avec 20 853 tonnes de café exportées pour une valeur de 426 millions de dollars.

Alors que l’agriculture domine avec 81 % de la performance, le café et l’horticulture étant les principaux contributeurs, l’industrie manufacturière suit avec 9,6 % et l’exploitation minière avec 6,1 %. L’électricité et d’autres produits exportables couvrent la part restante.

Au cours du dernier exercice budgétaire, les exportations de fleurs vers diverses destinations en provenance d’Éthiopie ont été évaluées à 628 millions de dollars, soit sept pour cent de plus que ce que le gouvernement avait prévu pour l’année.

Yinager Dessie (PhD), gouverneur de la Banque nationale d’Éthiopie (NBE), a déclaré que les exportations de fleurs et de café ont affiché d’excellentes performances au cours du premier trimestre de l’exercice, contrairement à certains produits de base, notamment l’or, les cultures, les textiles et le cuir. des produits.

« Le commerce d’exportation était la principale source de devises étrangères », a-t-il déclaré. « Nous faisons beaucoup de choses différentes pour augmenter la part des exportations dans l’offre de devises étrangères. »

Cependant, les approvisionnements en devises, y compris les subventions et les dons, se sont récemment taris. Environ 1,7 milliard de dollars proviennent des envois de fonds, selon Yinager. Présentant les performances trimestrielles de son bureau à la Chambre des représentants des peuples (HPR) jeudi dernier, Yinager a souligné que la balance commerciale était toujours à un niveau négatif.

L’Éthiopie a importé des biens d’une valeur de 3,6 milliards de dollars de juillet à fin septembre, tout en exportant des biens d’une valeur inférieure à un milliard de dollars.

Traduction Google translation

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Samuel Bogale thereporterethiopia.com
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Publicité - Pack Premium