L'info pour les pros !
10 Ans !
Jardiland – revoir les documents et l’enquete de france 2
979
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
LOGO JAF-Info | Jardinerie Animalerie Fleuriste
La rédaction de JAF-info

Jardiland – revoir les documents et l’enquete de france 2

téléchargement (4) Découvrez les documents et visionnez l’emission Cash Investigation : “Formation professionnelle : le grand détournement” du Mercredi 2 octobre, –

Elise LUCET : CASH Investigation révèle une vaste escroquerie sur l’argent de la formation professionnelle au sein d’une grande enseigne de jardinage bien connu des Français : Jardiland.

Nous avons mis la main sur un document exclusif : la décision de l’État émise par le préfecture d’Ile-de-France qui sanctionne le centre de formation de Jardiland (aujourd’hui appelé Formaxis) pour des centaines de fausses formation entre 2007 et 2011.

Montant total de l’argent public détourné selon cette décision : 4 900 000 euros.

Par ailleurs, l’État inflige une amende à l’entreprise pour manoeuvre frauduleuse à hauteur de 3 269 476 euros. La décision présentée ci-dessous détaille toute les escroqueries à la formation commises selon l’État par la société.

De son côté, Jardiland refuse de régler cette amende et a porté plainte pour escroquerie contre ses anciens responsables de la formation dans l’entreprise.

Il faut croire que notre enquête a vraiment gêné Jardiland, puisque au cours de nos investigations, le président du groupe lui-même, Michel Conte, a envoyé une note interne aux 5000 employés du groupe qui leur interdit de nous répondre. On l’a récupérée mais chut.


Pour lire la video : http://www.france2.fr/emission/cash-investigation/diffusion-du-05-10-2013-00h25 Attention lecture limitée dans le temps ! – non disponible 10/10/2013

Magneto replay : http://www.youtube.com/watch?v=4Tna8VQv5sI

A la demande cordiale de Michel CONTE – pour éviter la copie de sa signature – les liens directs vers les documents sont retirés

Source : http://blog.francetvinfo.fr/cash-investigation/2013/10/02/formation-pro-jardiland-et-les-derives-de-la-formation-professionnelle.html

 


REACTIONS RECUES SUR L EMAIL DU SITE DES LA FIN DE L EMISSION

Suite à l’émission de cash investigation, qui m’a informé des détournements effectués par votre société dans le cadre de la formation professionnelle, j’ai décidé de ne plus mettre les pieds dans les magasins de votre enseigne. Et je ne me gênerais pas pour diffuser l’information.
Espérant que vos actionnaires et les membres de la DG de votre société se fassent fortement sanctionner financièrement et pénalement,et forment réellement ses salariés, je vous transmets mon écœurement.
Sandrine Firo

Je me permet de vous envoyer ce mail, sur le sujet des formations fictives de Jardiland:
J’ai eu à signer le même document avec les mêmes explications et formations proposées que celles citées dans le reportage, donc je ne reviens pas dessus.
Mais le magasin où je travaillais est situé à ANSE, la particularité de ce magasin est d’accueillir dans ses bureaux en permanence une bonne partie de la direction du pôle jardiland franchisé.
J’échangeais tous les jours avec cette équipe, ils savaient pour ces documents on en avait parlé ensemble. Le bureau du directeur est distant de quelques mètres de ceux du siège de la franchise.
Signé : Identité non révélée

ANECDOTE – A VOIR SUR LE SITE JARDILAND

Jardinerie et Animalerie – Jardiland


 

 

29/04/2015

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Publicité - Pack Impact
PREMIER TECH Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

5 réponses

  1. vous savez avec du recul; eh bien je peux vous dire que cette pratique n’est pas seulement présente chez JARDILAND, en fin de compte c’est monnaie courante mais personne n’en parle….

  2. cedric rebeilleau via linkelIn • je suis sur les listes montrées dans le reportage, je peux parler car je ne fait plus partie de cette société, j’ai reçu il y a quelques mois une enquête de gendarmerie me demandant si j’avais bien effectué ces stages, nada, en attendant, mes heures ont bien été supprimées de mon capital! et la defense de Mr conte est assez pauvre en mon sens.

    1. Bonjour,
      J’ai un petit doute quant au fait d’avoir servi de prête-signature dans cette affaire. J’en ai signé des choses à Jardiland, mais avant de penser à faire quoi que ce soit, autant être certaine. Pourrait-on avoir une copie en ligne de la liste des employés floués?
      Cordialement

Les commentaires sont fermés.

DIGIFLOR Publicité - Pack Premium