L'info pour les pros !
J-l anxoine – ses propositions pour remotiver la profession !
897
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Talents > J-l anxoine – ses propositions pour remotiver la profession !

J-l anxoine – ses propositions pour remotiver la profession !

J-L ANXOINE - SES PROPOSITIONS POUR REMOTIVER LA PROFESSION ! | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr

Il a ouvert son premier magasin de fleurs il y a quarante ans. Mais sa passion, c’est la formation. Il dirige aujourd’hui une école de fleuristerie dont il est fier. En acceptant une interview pour Jardins de France afin de brosser son portrait et évoquer son parcours, il en profite pour évoquer ce qu’il a sur le cœur vis-à-vis de sa profession. Plus qu’un portrait, presque une tribune !

Extraits

Le terrain était propice : fils d’horticulteur, neveu de deux fleuristes, Jean-Louis Anxoine avait quelque ouverture sur cette profession. Il passe alors un BTA option floriculture puis ouvre, à l’âge de vingt ans, un magasin de fleurs à Château-Renault où ses parents en possédaient déjà un. Il va d’ailleurs en fêter les quarante ans cette année. « En fait, je ne connaissais pas beaucoup la fleur », avoue-t-il. Stimulé par son entourage, il décide d’approfondir ses connaissances. Lors d’un stage qu’il suit à la chambre syndicale des fleuristes, on lui demande de réaliser une démonstration pour Interflora. C’est la révélation : il se sent fait pour ça ! Et d’entamer un tour de France « pour récupérer le meilleur chez les fleuristes que je rencontrais ». Mieux armé, il participe pour la première fois à la coupe de France des fleuristes. Mais c’est l’échec. Il retente l’année suivante et obtient alors le 2e prix. Le début de ses succès… Dans le même temps, il décide de s’installer dans une ville à plus fort potentiel et ouvre un petit magasin en plein centre de Tours. Et se sentant bien vite à l’étroit, il en ouvre un autre de 400 m2 « le plus grand des magasins traditionnels ».

Extraits

DES PROPOSITIONS

Malgré son grand esprit critique, à 59 ans, Jean-Louis Anxoine propose des solutions.

Par exemple, il voudrait instaurer un oscar pour remotiver une profession « qui n’arrête pas de se taper dessus ». Il veut aussi fonder une académie des meilleurs ouvriers fleuristes de France, créer un groupe de choc de formation pour fleuristes, un site Internet dédié et d’autres projets qu’il ne veut pas encore dévoiler.

« Il faut aider le fleuriste à gagner de l’argent. On lui a trop appris à s’admirer le nombril. On ne lui apprend pas ce qu’il faudrait lui apprendre ».

À l’heure actuelle, Jean-Louis Anxoine est séduit par le C2F, ce collectif de fleuristes qui organise notamment le salon Novaflor. Il aimerait bien intégrer cette structure à un poste de responsabilité, peut-être l’année prochaine ?

Enfin, il souhaiterait des assises nationales de la fleuristerie pour revoir la réorganisation de la profession.

« Les fleuristes indépendants sont en train de mourir, 1500 d’entre eux vont fermer boutique cette année »,

déplore-til tout en soulignant le manque d’entente entre professionnels, très individualistes, contrairement aux Hollandais solidaires entre eux. « Nos divisions nous fragilisent. Il faut sauver le métier de fleuriste. On a besoin de tout le monde ». Et Jean-Louis de se satisfaire tout de même d’un « frémissement » qui va dans le sens d’un renouveau de la profession de fleuriste…

Pour lire l’article complet :

Téléchargement du fichier (PDF, Inconnu)

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : JARDINSDEFRANCE.ORG – Jean-François COFFIN
Crédit photo : JL ANXOINE
Sources :

http://www.jardinsdefrance.org/images/HS_Portrait/JdF630_4.pdf
http://www.jardinsdefrance.org/hors-series/hors-serie-portrait/446-jean-louis-anxoine-un-fleuriste-a-fond-dans-la-formation

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
comptoir Publicité - Pack Premium

Une réponse

  1. Tout d’abord, j’adresse toutes mes félicitations à Monsieur Jean-Louis ANXOINE pour son parcours professionnel et son dynamisme après 40 ans d’activité. En côtoyant au quotidien des fleuristes, j’ai le sentiment que quelque soit le domaine d’activité, il faut parfois plus que de la passion pour qu’un artisan indépendant résiste face aux mastodontes. Etre responsable d’une boutique de fleurs exige certes des talents professionnels, mais également des compétences en communication qui ne sont pas forcément le point fort de tous. A titre personnel, j’ai créé un site internet par curiosité et c’est avec un grand étonnement que l’équipe constate des impacts modestes mais positifs. Heureusement, les jeunes apprennent un peu plus à communiquer via les différents médias

Les commentaires sont fermés.

NOEL Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info