JAF logo SVG2022
une-balade-dans-les-70-ans-interflora-2016-jaf-fleuriste-1

Interflora France ne va plus soutenir les Clubs départementaux mais continue de s’engager pour le rayonnement de l’art floral et de la profession fleuriste

355 vues
Publicité - Pack Impact

Créés en 1981, les Clubs Interflora, à la structure juridique associative, ont longtemps animé et dynamisé la marque Interflora dans toute la France. Organisés par département, avec à la tête un président de Club et son bureau, les Clubs participaient régulièrement à des manifestations publiques sur leur territoire pour faire rayonner la marque. Statutairement, tous les fleuristes, membres agréés Interflora, étaient adhérents du Club Interflora de leur département.

Les objectifs des Présidents de Club étaient clairement définis : resserrer les liens professionnels et amicaux, permettre le partage du savoir-faire entre les membres, développer localement la transmission florale Interflora, ou encore participer à toutes les activités commerciales rattachées à la marque Interflora. Leurs missions allaient de l’animation du réseau (accueil des nouveaux membres, organisation des AG, partage d’informations), à la communication de la marque (publicité, partenariat, démonstration spots Radios..) en passant par l’organisation des Coupes Espoir pour promouvoir les jeunes générations de fleuristes.

De son côté, la société Interflora accompagnait ces associations en s’occupant de nombreuses tâches administratives, et notamment pour l’organisations des AG (planning, convocation, relances, contrats) ou encore la gestion des cotisations, des démissions et autres demandes diverses.

En 41 années, de très beaux événements ont été organisés par des présidents engagés et toutes leurs équipes. Derniers en date, 11 coupes espoirs ont été organisées grâce à eux dans toute la France en 2021/2022 grâce à 11 présidents de Clubs engagés et de fleuristes bénévoles réunissant plus de 90 jeunes talents.

Mais dernièrement, force est de constater que le modèle de rencontre, les Assemblées Générales – qui étaient un moment convivial et de rassemblement entre fleuristes pendant lequel la marque partageait sa stratégie – peinent à fédérer et réunir les adhérents du réseau, affichant un taux de participation toujours en recul et plafonnant les 30%. Certains Clubs ne sont plus actifs localement, et les bureaux ont du mal à trouver des successeurs.

Ce désintérêt croissant depuis 10 ans souligne que ce modèle de rencontre -les AG- avec son aspect juridique et formel, n’est plus dans l’air du temps. L’accès à l’information est désormais plus facile et les fleuristes Interflora n’attendent pas ce rendez-vous pour obtenir des informations et échanger avec les autres adhérents.

C’est pourquoi, la marque a décidé de ne plus apporter son soutien logistique aux Clubs afin de se concentrer sur d’autres modèles de communication, de collaboration et de co-construction.

La mise en place du groupe des Makers fin 2020 (groupe de fleuristes travaillant avec la marque sur des sujets stratégiques) fonctionne et son succès a encouragé la marque à proposer aux présidents de Club engagés qui le souhaiteraient à rejoindre le groupe pour s’impliquer dans la stratégie d’Interflora.

Par ailleurs, Interflora a multiplié les façons de communiquer avec son réseau et se rendant plus accessible. Le groupe Facebook réservé aux adhérents Interflora est une communauté où les fleuristes interagissent et la marque répond en temps réel à toutes les questions. Un canal de communication d’autant plus pertinent que les nouvelles générations y sont plus sensibles. La disponibilité et la joignabilité des équipes du Service Client et Relations fleuristes ont été renforcées, et la présence des équipes sur le terrain a été retrouvée. Interflora étudie également la possibilité d’organiser des mini salons régionaux pour rencontrer ses adhérents et proposer les services de sa plateforme d’achat Solutions Fleuristes.

Enfin, et surtout, Interflora aura toujours à cœur – et cela restera un engagement fort – de faire rayonner la profession et continuera à investir pour soutenir l’art floral et l’artisanat. Cela passera donc par le soutien aux institutions qui soutiennent la profession fleuriste et les enjeux qui y sont liés, mais aussi par le maintien d’une compétition pour les jeunes fleuristes, essentiel pour l’avenir du métier.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : INTERFLORA
Crédit photo : Photo Générique ou logo société