JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste

JAF-info

1er média en ligne des Distributeurs de la Nature !
Ile-de-France : Valérie Pécresse veut inciter à faire davantage pour les animaux de compagnie. bientôt un “permis d’adopter” pour avoir un chien ou un chat ?
37
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
BARENGRUG

Publicité - Pack Impact

.

Publicité - Pack Impact

EVERGREEN

Publicité - Pack Impact

.

Publicité - Pack Impact

Ile-de-France : Valérie Pécresse veut inciter à faire davantage pour les animaux de compagnie. bientôt un “permis d’adopter” pour avoir un chien ou un chat ?

Animalerie

INITIATIVE – La présidente d’Île-de-France Valérie Pécresse souhaite valoriser la place des animaux de compagnie, et veut ainsi créer un “permis d’adopter” dans la région. Une mesure de ce type existe déjà chez nos voisins allemands et belges.

Dans une région, l’Ile-de-France, où près d’un tiers des foyers possède un chat ou un chien mais où les abandons et les cas de maltraitance sont très nombreux, Valérie Pécresse veut inciter à faire davantage pour les animaux de compagnie. Pour ce faire, la présidente souhaite mettre en place un “permis d’adopter”. “L’idée est de donner un permis sans frais et sans condition à tout le monde”, lequel serait retiré “si la personne est maltraitante”.

“Un signal fort” pour Christophe Marie, le porte-parole de la Fondation Bardot. “Avec des fonds mis à disposition, la question animale n’est plus anecdotique et voir qu’une région s’en empare, c’est positif”, estime-t-il. Mais il reste “prudent” sur un tel “permis d’adopter” : “Il ne faut pas que ce soit une contrainte qui amène des personnes qui ont des animaux à les abandonner”.

Respecter le bonheur de son compagnon à quatre pattes

Une initiative similaire fonctionne depuis un an dans la région belge de Wallonie. Chez nos voisins belges, ce précieux sésame garantit que le futur maître est conscient de ses responsabilités, et s’engage à respecter le bonheur de son compagnon à quatre pattes (ou à plumes), et son bien-être. Sont donc proscrits la maltraitance, la négligence (comme le fait de ne pas prendre soin de votre animal quand il fait chaud), l’entrave, ou encore l’abandon. Résultat, les refuges peuvent tout à fait refuser une adoption si la personne adoptante n’est pas jugée assez responsable, et ce permis peut être retiré en cas de maltraitance avérée.

La Belgique est d’ailleurs reconnue comme étant extrêmement avancée en matière de droits des animaux. Par exemple, dans le cas d’acte de maltraitance ou de cruauté, les sanctions sont beaucoup plus lourde qu’en France, puisque la personne risque jusqu’à 15 ans de prison et 10 millions d’euros d’amende, contre 2 ans de prison et 30.000 euros d’amende dans l’Hexagone.

Quelques années plus tôt, en 2016, c’est la ville de Berlin, en Allemagne, qui avait ouvert le bal en adoptant un projet de loi instaurant le permis obligatoire avant l’achat d’un chien. Une mesure visant à dissuader les acquisitions “coup de cœur” qui aboutissent à des abandons ou des demandes d’euthanasie pour “troubles agressifs”. Il comprend des épreuves théoriques et pratiques, dont un test d’obéissance. Mais chez nos voisins allemands, ce certificat fait grincer des dents, puisqu’il a un coût : 100 euros, accompagné d’une taxe annuelle de 40 euros. Autre difficulté, soulignait à l’époque le Berlin Online, avec 100.000 canidés dans la capitale allemande, le manque de personnel rend difficiles les contrôles.

Une enveloppe de 300.000 euros

Valérie Pécresse ambitionne par ailleurs de “soutenir les initiatives qui permettent la prise en charge des animaux de compagnie des personnes hospitalisées et fragilisées”. “On soutiendra en investissement la création à Paris de la maison des chats pour organiser leur adoption et venir en aide aux chats errants”, a évoqué de son coté Sylvie Rocard, co-auteure d’un rapport “La Région Ile-de-France, amie des animaux de compagnie”.

La région va également signer un partenariat avec des associations de défense de la cause animale, dont la SPA et les Fondations Bardot et 30 millions d’amis. “Nous allons faire des propositions dont certaines nécessitent des changements législatifs ou des expérimentations avec l’accord de l’Etat. Il y aura tout un travail d’interface à faire avec le ministre de l’Agriculture ou le ministère de l’Intérieur”, a précisé la présidente de région. Une enveloppe de 300.000 euros doit permettre de “commencer à mettre en oeuvre toutes les mesures”, a-t-elle ajouté.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : lci-fr
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://www-lci-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.lci.fr/amp/famille/ile-de-france-valerie-pecresse-veut-creer-un-permis-d-adopter-pour-avoir-un-chien-ou-un-chat-2144922.html

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

BYFLOX

Publicité - Pack Premium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

comptoir

Publicité - Pack Premium

Accès rapide

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

” Dans le calme ou la tempête : Humanisme, Engagement, Indépendance, Plaisirs et Réactivité ! “

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​