L'info pour les pros !
10 Ans !
Hortiman visite une jardinerie en allemagne
2143
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Publicité - Pack Impact

Hortiman visite une jardinerie en allemagne

LOGO JAF-Info | Jardinerie Animalerie Fleuriste

jeanmarcAu cours de l’été j’ai eu l’occasion de visiter une jardinerie en Allemagne et cela a été une véritable leçon de commerce. Aidé de ma tante en guise de traductrice j’ai donc arpenté les allées de cette jardinerie gérée avec toute la rigueur et le sérieux propre à la culture germanique.

jardinerie-allemagne-5

À mon arrivée sur le parking, rien d’ostentatoire sur l’extérieur du bâtiment, comme certaines jardineries françaises qui en font des tonnes avec des enseignes lumineuses tape-à-l’œil.  Un simple « GARTENCENTER + ZOO » rouge et une façade un peu austère ne vous préparant pas à ce qui se trouve à l’intérieur.

jardinerie-allemagne-3Après avoir franchi l’entrée, la première chose qui saute aux yeux est la sensation que chaque chose est à sa place. Comparé à une jardinerie française la différence est très subtile: impossible de justifier par un quelconque détail cette impression. Peut-être l’agencement ou le manque d’exubérance des rayons. Dans les jardineries françaises que je connais (Botanic, Jardiland,…) vous entrez pratiquement toujours par la serre chaude avec ses plantes d’intérieur luxuriantes qui vous crient « achetez-moi ! achetez-moi ! » donnant l’impression d’une agression marketing….

La première partie de la jardinerie est consacrée au matériel de jardin et à la formidable animalerie ou l’on trouve de tout, du poisson à la mygale en passant par les oiseaux et les serpents. Passons maintenant au sujet sensible de la vente des produits de traitement et de soins des plantes: Il y a un choix très complet de produits biologiques. Tout est très bien rangé et  indiqué clairement malgré la barrière de la langue. On retrouve certains produits présents en France, mais d’autres sont issus de marques 100% Germaniques ou Hollandaises.

Et il y a un « détail » appréciable: le peu de produits chimiques (pesticides) présent est regroupé dans un espace fermé et contrôlé par une vendeuse formée. Encore mieux, une caméra garde les lieux en l’absence de la conseillère !

J’ai compris que c’était comme cela partout en Allemagne. Mis à part Botanic qui a totalement supprimé les pesticides de ses rayons, les autres enseignes françaises devraient en prendre de la graine.

jardinerie-allemagne-4

Dans la seconde partie de la jardinerie se trouve l’équivalent de la serre chaude avec les plantes d’intérieur et la fleuristerie. Et là, il faut avouer que les Allemands ont du goût.  Les plantes sont présentées dans un mobilier blanc très épuré du style Ikea: c’est très class et l’on se sent tout de suite à l’aise. Tout est fait pour suggérer des idées de déco végétale sans l’agression du « achetez-moi » évoqué plus haut. Comme je l’ai dit, on sent un peu la patte nordique du style Ikea dans l’art de la mise en scène des produits avec des plantes qui semblaient très fraiches et de bonne qualité. C’est tout aussi marketing qu’en France, il ne faut pas être naïf, mais la stratégie est différente. Ici on ne force pas, mais on accompagne et on suggère de manière subtile.

jardinerie-allemagne

Pour finir la visite, nous entrons dans la zone des végétaux d’extérieur. Ce qui étonne c’est le choix et la fraicheur des plantes. Dans beaucoup de jardineries on trouve toujours un petit coin avec des plantes souffreteuses: mais là, j’ai beau chercher, rien ! Zut, je me délecte pourtant de ces petits espaces que les responsables de rayons aimeraient cacher.

jardinerie-allemagne-2

Ce qui marque également c’est le prix bas des végétaux et même du matériel de jardinage (terreaux, poteries, etc.). J’ai essayé de faire des recherches sur les différences des taux de TVA entre l’Allemagne et la France. Elle est sensiblement équivalente avec un  taux réduit de 7% pour certains produits, mais un taux de 19% en Allemagne contre 19,6% en France (c’est sans compter l’augmentation qui va nous être appliquée en 2014).

Ceci étant dit cette jardinerie n’est pas parfaite, avec la sempiternelle question « vous voulez notre carte de fidélité ? » (en allemand bien sûr, c’est ma tante qui m’a traduit). Carte de fidélité qui semble-t-il est couplée à une fonction crédit, mais personne n’est parfait. Et pour finir, ma tante avait acheté une cisaille à gazon électrique sans fil dont il manquait le chargeur (obligé d’y retourner, car inutilisable)…

Hortiman

Source : http://www.conseilsjardin.info/2013/10/04/decouverte-visite-dune-jardinerie-en-allemagne/


Commentaire de Luc NAROLLES

Trés beau reportage d’Hortiman !

Je crois reconnaître Dehner de Rastatt très proche de la frontière française. C’est environ un 8000 mètres carrés – du personnel français y travaille aussi.

Les prix sont essentiellement bas en raison du fait que l’enseigne intègre toute la filière de la production à la distribution et une logistique très poussée (personnel spécialisé et livraison quotidienne d’une plateforme de tous les produits y compris les végétaux)

Il est cependant concurrencé par les enseignes bricolage proche et les jardineries françaises qui peuvent encore plus facilement délivrées des phytosanitaires

C’est une jardinerie très appréciée par la clientèle frontalière ….jusqu’au Luxembourg !

Luc NAROLLES – Surligneur de Talents ! – Nantes

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : vide
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
AMORSA Publicité - Pack Premium
SOLIDAIRE Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info