JAF logo SVG2022

Hauts-de-France – La jardinerie Animalerie GammVert cible d’une contestation après la mort du python

393
vues
Publicité - Pack Impact

Déjà plus de 29 000 signatures. Une pétition circule sur Internet après la mort d’un python dans une animalerie de Beauvais. La question du soin porté à l’animal secoue les pétitionnaires.

Céline Cowley et sa fille Andréa ont lancé une pétition. Elles dénoncent le mauvais état de santé d’un python, découvert mort le 9 octobre, dans l’animalerie Gamm vert de Beauvais. « Un animal n’a pas à subir ça. Dans le magasin, on a vu des petites bêtes noires courir sur le python et des larves dans le vivarium. Il était en mauvais état », assure Céline Cowley, habitante de Clermont. Elles s’étaient rendues dans le magasin beauvaisien le 8 octobre et assurent avoir alerté le personnel.

« Ça peut arriver. Même chez les éleveurs. Le souci, c’est le traitement à appliquer à l’animal, plaide Céline Cowley. On a vu qu’un employé pulvérisait du Frontline (ndlr : un spray antiparasitaire) dans le vivarium, comme ça. Nous étions choquées en partant du magasin. On a décidé de revenir le lendemain pour acheter l’animal. » C’est là qu’elles ont constaté la mort du python. « On a déjà fait ce genre de choses. On les achète, au prix du magasin, et on les sauve. Nous avons une trentaine de reptiles, dont deux pythons. On sait de quoi on parle ».

En réaction, elles ont commencé à faire circuler une pétition pour l’arrêt de la vente de reptiles dans ce magasin. Celle-ci récolte déjà plus de 29 000 signatures. « On y raconte ce que nous avons vu. Nous avons adressé un courrier en recommandé à Gamm vert et à la Direction départementale de protection de la population », enchaîne-t-elle.

Pour les deux femmes, il y a eu négligence. « Ce sont des animaux, il faut avoir une installation avec de l’eau pour qu’ils se baignent dedans, un endroit chauffé pour leur peau… Nous avons été reçues par la direction du magasin après l’incident mais leur considération était moyenne », juge Céline Cowley.

Gamm Vert « réfute ces allégations »

Du côté de l’animalerie, on s’oppose vivement à ces accusations. « Nous préférons ne pas commenter la pétition. Nous réfutons ces allégations. Toutes les personnes en contact avec les animaux ont été formées et on a une compétence délivrée par les autorités. Il y a des examens, ce n’est pas une autorisation au rabais », assure Jérôme Cousineau, directeur commercial de Gamm Vert, pour les Hauts-de-France.

Il revient sur la mort de l’animal. « Oui, le python est mort. L’animal venait d’arriver et n’était pas dans son vivarium depuis longtemps. Il était en période de mue, et donc, plus fragile. Pour ce qui est de l’attaque parasitaire, le python a été traité par un bain d’amande douce, ce qui est préconisé. Et pas avec le produit évoqué. Le vivarium a été isolé depuis et il va être totalement nettoyé. »

Il insiste, il n’y a pas eu de défaillance : « Il n’y a eu aucune maltraitance. Notre personnel est passionné. Nous n’allons pas sanctionner le salarié en charge du rayon car, après vérification, il ne s’est rien passé d’anormal ».

CHRISTOPHE LE-BAS – COURRIER-PICARD.FR


Une pétition rassemble près de 30 000 signatures après la mort d’un python dans une animalerie

Deux femmes demandent l’interdiction de vente de reptiles par une animalerie de Beauvais après la mort d’un python dans l’établissement. 29 000 personnes ont déjà signé leur pétition.

Andréa et sa mère ont lancé une pétition en ligne pour demander l’interdiction de la vente de reptiles au magasin Gamm Vert de Beauvais, après avoir découvert un python mort dans l’un des terrariums. Andréa affirme avoir été témoin d’actes de maltraitance animale dans cet établissement.

Terrarium sale et animaux maigres

“Lorsque je suis arrivée dans ce rayon, j’ai d’abord été choquée par l’état des terrariums et flexariums de l’animalerie. Des tortues entassées dans un terrarium sale, un gecko léopard maigre sur un tapis en moquette avec des vers de farine secs qui jonchent le sol, des caméléons casqués du Yemen à plusieurs, maigres, dans un même tout petit flexarium totalement désseché.”, raconte Andréa dans une lettre à la Direction départementale de protection des populations de l’Oise. “Mais le pire a été lorsque j’ai vu les Pythons Royaux. Maigres, totalement parasités, les mues s’entassant sur les pauvres reptiles, des gamelles sèches.”

La direction nie

En moins de dix jours, la pétition approche déjà les 30 000 signatures. En commentaires, les signataires réagissent : “Je signe pour que cette animalerie soit contrôlée, et si effectivement il y a négligence, voire maltraitance envers les animaux, oui, que cet établissement soit fermé !”

“On ne vend pas un animal comme une plante verte. Les magasins doivent être spécialisés avec de vrais soigneurs. Il serait d’ailleurs souhaitable que nombre d’espèces ne soit plus en vitrine. Le responsable de ce rayon chez Gamm Vert doit être sévèrement sanctionné.”, peut-on lire également.

D’après nos confrères du Courrier picard, la direction du magasin nie les accusations portées par Andréa et affirment que les vendeurs en contact avec les animaux ont reçu une formation adéquate.

Romane Idres – FRANCE3-REGIONS.FRANCETVINFO.FR


La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : cf sources
Source :

http://www.courrier-picard.fr/64692/article/2017-10-18/beauvais-la-contestation-enfle-apres-la-mort-du-python
http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/oise/beauvais/petition-rassemble-pres-30-000-signatures-apres-mort-python-animalerie-1350895.html
https://www.ouest-france.fr/hauts-de-france/oise/la-mort-d-un-python-dans-une-animalerie-gamm-vert-cree-la-polemique-5326974