Menu

1er média en ligne des Distributeurs de la Nature !

Hauts-de-France – Frédéric Vlaemynck et Cyril Chovet vétérinaires fondateurs de la Clinique “spéciale NAC”

24

Vues

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.

Publicité - Pack Impact

Hauts-de-France – Frédéric Vlaemynck et Cyril Chovet vétérinaires fondateurs de la Clinique “spéciale NAC”

La rédaction de JAF-info

Métropole lilloise : «Allô, la clinique du Caduvet ? On vient de retrouver un python dans notre poubelle…»


Ce genre d’appels fait partie du quotidien de Frédéric Vlaemynck et Cyril Chovet, les deux vétérinaires associés fondateurs de la clinique du Caduvet, nichée à Eurasanté depuis 2007. De l’iguane à la tortue, en passant par le serpent et l’araignée, les deux passionnés soignent tout ce qui n’est pas chien ou chat. Visite dans l’antre où l’on soigne toutes ces bêtes, objets de fantasmes souvent effrayants.

Ce « bébé serpent » de deux mètres que Frédéric Vlaemynck porte sur son épaule et dont il caresse la tête du doigt, a été abandonné dans une poubelle d’une animalerie. « Un matin, son propriétaire a voulu le confier à une animalerie de la métropole lilloise, mais celle-ci a refusé, d’autant que l’animal n’était pas pucé. On ne pouvait pas connaître son origine et les animaleries sont tenues à une réglementation stricte. L’après-midi, les gérants m’ont appelé : ils avaient retrouvé le python dans leur poubelle. »

Le vétérinaire l’a donc embarqué pour le soigner. C’était à la fin de l’année et il est resté quelques mois en soins à la clinique. « Mais je ne pourrai pas le garder plus longtemps. Ce n’est pas mon rôle. Je vais devoir alerter la direction départementale de la protection des populations et lui trouver un capacitaire qui possède un agrément afin de l’accueillir. »

« Souvent, les propriétaires se retrouvent dans la panade. Ils adoptent un animal qui grandit, un furet qui devient agressif… »

On sent bien que Frédéric Vlaemynck est chiffonné par cette histoire. Quand, à la fin de leurs études de vétérinaires, Cyril Chovet et lui-même décident d’ouvrir une clinique spécialisée dans les Nouveaux animaux de compagnie (les NAC), dans le parc Eurasanté de Loos, ils sont animés part la passion et bien sûr, l’amour de ces animaux. « Les NAC, ce sont les lapins, cochons d’inde, les furets, les octodons, les hamsters, gerbilles, chinchillas, les singes, les reptiles, les arachnides… Tout ce qui n’est pas chien et chat en somme et qui n’est pas animal de rente. » Comprendre par animal de rente un animal destiné à l’élevage et la consommation. « Je ne voulais pas ne soigner que deux espèces (le chien et le chat), je voulais la diversité et comme les personnes qui possèdent ces animaux en général, je suis passionné par la terrariophilie. Mais souvent, les propriétaires se retrouvent dans la panade. Ils adoptent un animal qui grandit, un furet qui devient agressif… Un vison… Les autres vétérinaires sont souvent mal à l’aise si on leur amène un serpent. Nous, c’est notre spécialité. On en soigne trois par semaine en moyenne. »

Des animaux rares, mais… légaux ? « Je n’ai pas de mission de délation sauf danger imminent. Une fois, j’ai menacé de dénoncer un propriétaire de singe magot. Quand ils sont bébés, c’est adorable, les gens s’amusent à leur mettre des couches, leur donner le biberon. Mais ils deviennent pubères avec des chicots de 5 cm et celui-ci avait mordu, dont une femme enceinte. Mais après analyse, le singe n’était pas porteur d’infection. » Formés pour toutes les espèces animales, Cyril et Frédéric pratiquent une médecine curative, préventive et travaillent au bien-être animal (lire ci-dessous).

« Recréer un biotope et voir un animal y vivre »

À quoi voit-on qu’un serpent est souffrant, une araignée mal en point ? « Le serpent qui refuse de manger, respire la bouche ouverte, l’araignée qui rate sa mue et boîte. » Oui, même ces bêtes-là ont besoin de petits soins. « Pour les serpents, on palpe, on fait des scanners, on analyse les conditions de leur environnement… »

Et entre ces drôles de bêtes et leurs maîtres, peut-on parler de grande histoire d’amour ? « Dans la plupart des cas, la relation avec l’animal est très rare. Elle se limite au stade du réflexe. À part avec le lézard ou la tortue où on observe que parfois ils reconnaissent le maître. » Mais alors, qu’est-ce qui les motive ? « La terrariophilie. L’envie de recréer un biotope et de voir un animal y vivre. »

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Membre : C2F - Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : .lavoixdunord.fr – Virginie Carton

Crédit photo

Photo Générique ou logo société

Sources :

https://www.lavoixdunord.fr/607167/article/2019-07-01/metropole-lilloise-allo-la-clinique-du-caduvet-vient-de-retrouver-un-python-dans

Durée de publication :

  • Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée.
  • Publication pouvant être à durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé”
  • Publication limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”
  • Publication limitée à la durée de la vie commerciale pour les livres

Vidéo - Audio - Réseaux sociaux

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

JAF

Publicité -Autopromo

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

JAF

Publicité -Autopromo

Accès rapide

Menu
Menu

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

” Dans le calme ou la tempête : Humanisme, Engagement, Indépendance, Plaisirs et Réactivité ! “

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !