JAF-info

L'info pour les pros !
Publicité - Pack Impact

Hauts-de-France – Comment la jardinerie en ligne Willemse veut devenir plus verte

La rédaction de JAF-info
Vues :
21
WILLEMSE JAF-info Jardinerie

Spécialisée dans la vente de plantes sur Internet, la jardinerie Willemse cherchait une solution intelligente pour éviter de jeter les marchandises défraîchies. Ce sont des salariés de la Fabrique de l’emploi qui assurent cette mission de revalorisation.

1 Éviter de jeter

Améliorer l’impact écologique de l’entreprise, en évitant de jeter des plantes à la poubelle. Depuis plusieurs années, la jardinerie Willemse, qui a quitté Tourcoing pour Neuville-en-Ferrain, cherchait des moyens d’être plus responsable, localement et socialement. « S’il existe une solution durable et intelligente, on opte pour celle-là, assure le patron, Ludovic Dewavrin. On se dit que le monde ne s’en portera que mieux. »

Par le passé, elle avait déjà donné des sapins de Noël à des personnes démunies et des plantes invendues à des soignants. « On fait des prévisions, mais on a parfois du surplus. Et malheureusement, on doit les jeter, car il faut qu’elles soient impeccables au moment où on les met dans le colis. Si elles sont un tout petit peu fanées, cela ne conviendra pas à quelqu’un qui les a achetées à prix plein, sur photo, sur internet. »

2 Deux besoins complémentaires

Depuis deux mois, cette démarche va plus loin, en partenariat avec La Fabrique de l’emploi, dans le cadre de l’expérimentation Territoire zéro chômeur, qui embauche en CDI des personnes issues des Phalempins, en rupture avec le marché de l’emploi. « C’est la rencontre de deux besoins complémentaires, complète Charles Lesaffre, chargé de mission horticole. On voulait revaloriser ces déchets, qu’on ne considère d’ailleurs plus comme des déchets ; et la Fabrique de l’emploi avait besoin de plantes pour des carrés potagers. De fil en aiguille, on s’est rendu compte qu’ils pouvaient avoir besoin de plus de végétaux. Et qu’ils pouvaient aussi nous aider dans le tri des plantes qu’on dit défectueuses. »

3 Qu’est-ce qui est trié ?

Concrètement, les plantes considérées comme mortes sont séparées de leur contenant et de la terre. « Le terreau est mis de côté et réutilisé par la Fabrique de l’emploi », à hauteur d’un mètre cube par semaine. Désormais, les plantes séchées sont compostées au lieu d’être jetées. Et les pots en plastique sont réutilisés par la Fabrique de l’emploi, pour des ateliers, ou repartent chez les fournisseurs. À terme, la structure doit récupérer une partie des plantes qui ont ainsi été sauvées, pour ses deux terrains maraîchers à Tourcoing.

4 De nouvelles compétences

Pour Willemse, qui compte actuellement 50 salariés, ce tri s’avère « très chronophage », surtout au printemps. À la Fabrique de l’emploi, trois binômes ont été formés sur deux postes. « Après un temps de formation, on fait évoluer les postes, pour qu’ils s’adaptent à la fois aux besoins de l’entreprise et aux capacités des personnes, explique Céline Demangeat, la responsable du pôle bien manger. Il y a un modèle prédéfini, mais ensuite on ajuste. » Cela suppose de savoir reconnaître les plantes et déterminer celles qui peuvent être sauvées. « L’idée est vraiment de pouvoir renforcer l’équipe de veille de Willemse, pour pouvoir sauver les végétaux le plus rapidement possible. On n’est pas seulement dans une forme de prestation, il y a véritablement un échange, dans le sens où on va aider une entreprise sur une création de poste. » Avec à la clé l’acquisition de compétences. Et peut-être des opportunités : la jardinerie Willemse, dont l’activité fluctue selon les périodes de l’année, est toujours en recherche de saisonniers.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : nordeclair.fr Fanny Saintot
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
A LIRE AUSSI
SPONSORISÉS
A LA UNE
CHOIX DE LA REDACTION
A LA UNE :
Publicité - Pack Premium
BRÈVES - ÉVÉNEMENTS
Accès rapide