JAF-info
L'info pour les pros !
Publicité - Pack Impact
Fleuriste générique JAF-info F2
La rédaction de JAF-info
292
Vues :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Grand-Est – Clarisse Santarossa & Ornella Bordogna ouvre une boutique, fleuriste et épicerie bio

Elles se sont rencontrées dans un magasin de décoration où elles étaient collègues de travail.

« Cela faisait longtemps que je voulais ouvrir une fleuristerie et j’ai tout de suite pensé à Ornella Bordogna pour s’en occuper avec moi : on a les mêmes goûts », explique Clarisse Santarossa qui nous accueille en compagnie d’Ornella et de… Kiki, adorable spitz de 5 ans : « c’est le chargé d’accueil ! »

Elles ont été séduites par le « quartier sympa », la proximité des parkings et le local, qu’elles ont réussi à aménager avec intelligence. Ici, les fleurs ont des couleurs pastel et subtiles : on n’y trouve ni rouge, ni jaune, ni orange. Ce que confirme les deux fleuristes : « On a une boutique à notre image et c’est ce qu’on aime ! On ne verra de fleurs rouges qu’à Noël et à la Saint-Valentin ! »

“Quand on est artisan, on insuffle une âme”

À la question « comment voyez-vous votre métier de fleuriste ? », elles répondent : « les personnes qui entrent ici viennent chercher un savoir-faire. Notre rôle d’artisan-fleuriste est de les conseiller. Quand on est artisan, on insuffle une âme… » Aux murs, des branches d’arbres et des journaux vintage : « On a ramené des branches de bouleaux. On n’a rien coupé : c’étaient des bois tombés. On a une éthique : on récupère, on ne détruit pas ! On ne fait pas du tout d’emballage en plastique, ni de poche d’eau. On utilise kraft et papier de soie. »

Récupérer et ne rien jeter…

La déco qui se démarque et les contenants décalés, c’est le domaine d’Ornella, qui adore la récup’ et utilise des poteries anciennes : « On n’a acheté aucun meuble », insiste-elle, en montrant un petit lit d’enfant en fer peint qui sert d’étalage. « C’était celui de mon grand-père ! » Les clients peuvent apporter leurs propres contenants pour recevoir les compositions qu’ils commandent.

Les fleurs, c’est le beau. Mais elles ont aussi le bon, avec un rayon « épicerie bio » : miel, biscuits (les « Sacrés Sablés » rémois), jus de pomme, vinaigres, écorces d’oranges confites… : « Ce sont des producteurs de proximité. On va élargir la gamme petit à petit ». Vous l’aurez deviné : leurs fleurs coupées, achetées à Rungis, sont -en partie- d’origine française, leur fournisseur de plantes est rémois, leur mousse est bio. Détestant jeter, elles ont l’intention de solder les « plantes défleuries » mais en parfaite santé ! On a choisi une de leurs phrases en conclusion : « On préfère faire moins… mais mieux ! » Tout est dit !

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : lunion.fr
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://abonne.lunion.fr/id190441/article/2020-09-15/fleuristes-et-epicieres-devenues-bio-reims