L'info pour les pros !
10 Ans !
Gendarmerie – les dessous d’une enquete pour vol en jardinerie
307
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact

Gendarmerie – les dessous d’une enquete pour vol en jardinerie

TARN - UNE JARDINERIE TESTÉE PAR LA POLICE | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr

C’est la fin des haricots pour un paysagiste et sa femme qui volaient dans une jardinerie des Thilliers-en-Vexin dans l’Eure pour revendre sur Internet. Voici comment le pot aux roses a été découvert.

le mois de mai, le directeur d’une jardinerie constate plusieurs vols dans son magasin. À chaque fois, le mode opératoire est le même, bête comme choux. Le voleur longe le chemin, escalade le grillage et repart avec son butin. Au total, un bassin en plastique, deux fontaines, des pompes, des clapiers, plusieurs lapins vivants, des citronniers et deux statues ont été dérobés.

À la fin de l’été, alors qu’il surfe sur un site de vente entre particuliers, le directeur de l’établissement remarque des annonces avec des objets semblables à ceux volés. Marre d’être marron, il alerte immédiatement les gendarmes. C’est le début d’un travail de fourmi pour les hommes en bleu, une enquête minutieuse qui n’est pas faite pour des prunes. Grâce à leur contact avec le site Internet et l’opérateur, ils parviennent à obtenir l’adresse IP d’un ordinateur. Les gendarmes remontent ainsi jusqu’à un couple du canton de Gisors.

La perquisition à leur domicile permet de retrouver une partie des objets dans le jardin. L’homme reconnaît avoir commis les vols. Sa compagne avait pour mission de vendre les objets sur Internet.


LIMPARTIAL – Des faits qui se sont répétés durant plusieurs mois, avant que le directeur de la jardinerie ne repère des objets volés en vente sur le site du Bon Coin.

Entre les mois de mai et août de cette année, quatre vols ont été commis à la jardinerie Derly des Thilliers-en-Vexin. À chaque fois, le mode opératoire était le même. Le ou les individus longeaient le chemin, escaladaient le grillage et repartaient. Durant quatre mois, un bassin en plastique, deux fontaines, des pompes, des clapiers, six lapins vivants, cinq citronniers et deux statues sont ainsi sortis du commerce.

Un couple

À la fin de l’été, alors qu’il surfait sur le site Internet Le Bon Coin, le directeur de l’établissement remarque des annonces avec des objets semblables à ceux volés. Il en fait part immédiatement aux gendarmes de la Communauté de brigades de Gisors/Etrépagny. Ces derniers, grâce à une enquête menée auprès du site Internet et de l’opérateur, parviennent à obtenir l’adresse IP d’un ordinateur. Ils remontent ainsi jusqu’à un couple du canton de Gisors. Lui a 25 ans et exerce la profession de paysagiste et elle, est une employée de 27 ans.

Vols aggravés et recel

La perquisition à leur domicile permet de retrouver une partie des objets dans le jardin. L’homme reconnaît, avec un de ses amis de 29 ans, qui habite Vauréal (Val-d’Oise), avoir commis les vols. Sa compagne avait pour mission de vendre les objets sur Internet. Tous les trois seront convoqués le 18 mai 2015 devant le tribunal correctionnel d’Evreux pour vols aggravés et recel.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : FACEBOOK.COM – LIMPARTIAL-ANDELYS.FR
Sources :

Publiée par Gendarmerie nationale sur Lundi 29 décembre 2014

http://www.limpartial-andelys.fr/2014/12/29/gisorsles-thilliers-en-vexin-le-paysagiste-volait-chez-derly-sa-femme-revendait-sur-internet/

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
EVERGREEN Publicité - Pack Premium
AMORSA Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info