L'info pour les pros !
Gammvert – ce que nous disent les jardiniers francais !
1125
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Produits > Gammvert – ce que nous disent les jardiniers francais !

Gammvert – ce que nous disent les jardiniers francais !

gammvert
Résolument à l’écoute des besoins de ses clients, Gamm vert a interrogé 1600 jardiniers Français sur le jardinage durable et leur usage des produits de traitement.

Les enseignements de cette enquête sont sans équivoque. Qu’ils soient profanes ou experts, les jardiniers amateurs sont avant tout en recherche de conseils et d’accompagnement qu’ils vont chercher sur Internet, auprès de leur entourage et surtout dans les jardineries qui constituent leur 2ème source d’information.

Le développement durable au jardin potager : ce que nous disent les jardiniers amateurs

Fort de cette stratégie gagnante et pour anticiper les évolutions à venir dans son univers, Gamm vert est allé interroger les jardiniers amateurs français.

L’objectif de l’enseigne ? Mieux comprendre les comportements au jardin & répondre aux perceptions et aux attentes clients en matière de jardinage durable, un sujet particulièrement crucial pour ce secteur puisque dans le cadre du plan gouvernemental Ecophyto, la vente, la détention et l’utilisation de produits phytosanitaire pourraient être interdites d’ici à 2022.

Les enseignements de cette enquête réalisée en mars 2015 auprès de 1600 jardiniers Français sont particulièrement instructifs. En matière de comportements déclarés, si les jardiniers ont plutôt une inclinaison pour les comportements diversifiés (43% d’entre eux utilisent à la fois des produits de traitement de synthèse et UAB1 ), ils sont tout de même près de 39% à déclarer n’utiliser quasiment que des produits UAB. Des déclarations à mettre en perspective avec la réalité des ventes de produits UAB puisqu’ils ne représentent que 20% de produits de traitements.
.
De la même façon, seulement 1/3 des jardiniers a connaissance du projet Ecophyto 2022. Une incitation très forte pour le réseau Gamm vert à poursuivre ses efforts de sensibilisation au jardinage durable auprès de ses clients aux côtés des initiatives des pouvoirs publics.

Pour autant, 60% des jardiniers interrogés souhaitent pouvoir continuer à utiliser des produits de synthèse. Résolument à l’écoute des attentes de ses clients, et pour toujours mieux les accompagner dans leurs besoins de conseil et d’information, Gamm vert expérimentera à l’horizon 18 mois des espaces de vente au comptoir pour tous les produits de traitements, qu’ils soient phytosanitaires ou UAB.


Le développement durable au jardin
Ce que nous disent les jardiniers français

Réalisée en mars 2015 auprès de 1600 clients Gamm vert, cette enquête est riche d’enseignements sur les habitudes, les comportements et les attentes des jardiniers vis-à-vis des produits de traitement au jardin, que ces produits soient phytosanitaire ou UAB.

LE JARDINAGE, UN LOISIR QUI NÉCESSITE DU SAVOIR FAIRE ET DU TEMPS

11heures par semaine au jardin au printemps et en été

En moyenne, les clients travaillent au jardin 1.5 h par jour au printemps / été et 0.5 h par jour en automne / hiver.

Des jardiniers plus amateurs qu’experts

Débutants ou souvent avertis, 88% des jardiniers interrogés se considèrent amateurs alors qu’ils sont 12% à se considérer connaisseurs.

La transmission de l’entourage, prédominante pour l’apprentissage du jardinage

A 83%, les jardiniers déclarent avoir appris à jardiner grâce à la transmission de leur entourage et de leur famille. A noter que près d’1 jardinier sur 3 déclare avoir bénéficier de cet apprentissage en allant dans des jardineries.

Les jardineries, 2ème source d’information des jardiniers

Si lorsqu’ils ont des questions, leur premier réflexe est d’aller sur Internet (73%), 53% des
jardiniers vont en jardinerie pour effectuer leurs recherches, avant même de demander à leur entourage (50%) ou de regarder dans des livres (41%).

L’USAGE DES PRODUITS DE TRAITEMENT PAR LES JARDINIERS

Préparer le sol : plutôt des produits de synthèse pour le gazon et UAB pour le potager et les plantes décoratives.

Alors que 78% des jardiniers déclarent utiliser des produits de synthèse pour préparer le sol avant leur gazon, ils sont 68% à utiliser du compost pour préparer le sol de leur potager et 62% pour préparer le sol de leurs plantes décoratives.

Traiter les maladies : toujours des comportements de compromis et davantage d’UAB au potager.

Alors que 54% des jardiniers utilisent exclusivement des méthodes naturelles pour traiter les maladies et les mauvaises herbes de leur potager, ils ne sont que
… 36% à les utiliser exclusivement pour leurs plantes décoratives et leur gazon
… 32% à les utiliser exclusivement pour leurs allées.

Entre UAB et produits de synthèse : compromis dans les actes et avantage au « bio » dans les déclarations.

En matière de comportements déclarés, si les jardiniers ont plutôt une inclinaison pour les
comportements diversifiés (43% d’entre eux utilisent à la fois des produits de traitement de
synthèse et UAB), ils sont tout de même près de 39% à déclarer n’utiliser quasiment que des produits UAB. Une déclaration à mettre en perspective avec la réalité économique des produits UAB qui ne représente que 20% des ventes dans le réseau Gamm vert.

ACHAT, USAGE & RECYCLAGE DES PRODUITS DE TRAITEMENT : UN BESOIN ACCRU DE CONSEIL & D’ACCOMPAGNEMENT

L’efficacité et la sécurité sont les premiers critères de choix des produits de traitement.

Quoiqu’il en soit, toutes les autres caractéristiques des produits de traitement ont de l’importance : le prix du paquet, le respect de l’environnement, le prix au m2 traité, la praticité d’emploi et la taille du conditionnement sont des critères qui ont quasiment le même degré d’importance.

Avant l’achat : un besoin important d’information et de conseil

Bien choisir son produit est une réelle préoccupation : 2 jardiniers sur 3 se renseignent
auprès de leur entourage et des professionnels.

Les sources d’informations sont diverses
… 32% des jardiniers visitent plusieurs points de vente
… 56% des jardiniers se renseignent sur Internet, particulièrement sur les produits « bio »
… 63% des jardiniers en parlent à leur entourage
… 68% des jardiniers en parlent avec des vendeurs en magasin.

En point de vente : un besoin de conseil accru

En point de vente, la majorité des clients a besoin d’être accompagné par le vendeur : 56% des clients demandent ainsi des conseils aux vendeurs.

Après l’usage : une méconnaissance du cycle de vie d’un produit de traitement

60% des jardiniers ne connaissent pas la date limite d’usage de leurs produits de traitement.
46% des jardiniers n’utilisent pas la totalité de leurs produits de traitements et se retrouvent ainsi avec des surplus qu’ils sont 56% à stocker à leur domicile plutôt que de les recycler.

ECOPHYTO 2022

Ecophtyto 2022 : un plan méconnu mais plutôt bien appréhendé

Seulement 1/3 des jardiniers interrogés déclarent connaître la teneur du plan Ecophyto 2022, surtout les jardiniers avertis qui déclarent utiliser des produits « bios »

La vente au comptoir des produits de synthèse : une approche bien perçue

50% des jardiniers interrogés souhaitent une suppression de la vente des produits de synthèse en libre service, remplacée par une accessibilité via un vendeur conseil qui prescrira le bon produit à la bonne dose.

UAB : Utilisable en agriculture biologique

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : GAMMVERT

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BYFLOX Publicité - Pack Premium

Les commentaires sont fermés.

comptoir Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info